mardi 28 juillet 2020

LE COCO DE MOLLANS EST LA.....


Ils ne sont plus qu'une poignée (4/5) de producteurs, une poignée qui continue une tradition ancestrale, vieille de plusieurs siècles, la production du Coco de Mollans (26).

Inconnu des grands marchés parisiens ou d'ailleurs mais très prisée par les gastronomes provençaux de notre Région, le coco de Mollans a une finesse à nul autre légume de la famille des Fabaceae. Ni vert ni sec il se déguste frais et est apprécié notamment dans toute soupe au pistou qui s'honore...

Charnu mais moelleux avec un goût et une fine texture c'est le roi des haricots, il mériterait une AOP ou au moins une IGP pour ne pas être dévoyé ou simplement oublié...

Photo : Le coco de Mollans...roi des haricots blancs !

SPORT, AMITIÉ, GASTRONOMIE...

Profitant de la présence de grands champions de pétanque à Suze la Rousse qui ont participé au trophée des célébrités organisé le samedi 25 juillet au château par le comité des fêtes, Pascal, le propriétaire de La table du Moulin de Champdurand à Suze la Rousse, a cultivé ce dont il s’est fait la spécialité : sport, gastronomie et amitié. Il a organisé ce dimanche 26 juillet un concours de pétanque qui a réuni ses amis, sportifs et acteurs, et quelques participants au grand concours de la veille. Dans une ambiance amicale les célébrités présentes se sont affrontés dans un concours de pétanque qui a réuni du beau monde: on a noté en effet la présence de Dylan Rocher, cinq fois champion du monde de pétanque, son papa Bruno (champion du monde en 2004) Manuel Amoros, international de football, d’Antony Joubert, humoriste, de Grégory Questel comédien ( le procureur de Plus belle la vie)et de Florence Demay, actrice, metteur en scène. Le résultat de telles joutes n’a pas vraiment d’intérêt, seul le plaisir d’être réunis, surtout après ces mois difficiles prévaut dans ces cas là. 



Photo : autour de Pascal sportifs de renom et personnalités.

mardi 23 juin 2020

ET LE THÉÂTRE BORDEL !



Comme le disait Anny Duperey 

"Je suis (moi aussi) profondément choquée qu’on ne reparle que de la réouverture des cinémas, et qu’on se réjouisse bruyamment de la reprise pour " l'industrie cinématographique", SANS UN MOT pour le théâtre..."


Si ça continue , dans l'Enclave on va être privé de théâtre cet été.
Alors que Grignan propose déjà une visite théatralisée, alors que Valréas a le plus ancien ( avec Avignon) festival de théâtre d'été, que le Théatre du Rond-Point est le phare du théâtre régional depuis 50 ans, alors que les lecteurs de ce blog depuis le début suivent le plus les papiers sur le théâtre ( 3 des 5 post les plus vus parlent de théâtre), alors que nous avons des auteurs, des acteurs, des metteurs en scène, connus reconnus. Que se passe-t-il dans l'Enclave ?
Nous on veut du Théâtre !

lundi 22 juin 2020

ALLEZ-Y CA VOUS CHANGERA LES IDÉES .........

Quand vous avez envie de vous changer les idées le mieux c'est d'aller voir ailleurs ce qu'il s'y passe .... Des fois ça vous remet la tête en place, des fois ça donne des idées, des fois ça laisse des regrets.... Mais avant il faut y aller ! 

Nous on y est allé et on vous dit tout....
D'abord c'est toujours à une heure (ou presque) en voiture du "Pays" (de 15 à 120 kilomètres de Valréas), ensuite quand on revient on se sent un peu moins idiot, enfin cela permet de comparer avec ce qui existe au Pays, parfois c'est mieux, parfois non, mais au moins on y est allé et on peut en parler.
Pour les vacances ou les week-end on vous conseille ....

LE FESTIVAL ALUNA A RUOMS  (07) EN JUIN

La différence entre un concert et le festival Aluna , c'est la possibilité de voir plusieurs artistes ou groupes (  cette année il n'a pas eu lieu....).... 

En 2016 c'était : la compagnie des Airs... puis Frero Delavega....puis Michel Polnareff ..puis Louise Attaque dans la même soirée !!! et  être accompagné de 29.000 personnes, qui, comme vous, ont envie de se changer les idées, d'écouter de la bonne musique, de chanter, de se défouler... Un festival quoi!
Allez-y ! bien sûr maintenant c'est passé .....mais il faut prendre date et réserver sinon on laisse passer la date.
Une réussite ardéchoise avec la crème de marrons et le bon vin ( et la bière maintenant)!


D'autres idées de balades....

- La Joue du Loup et le Dévoluy : ICI

- Le Jardin des oiseaux d'Upie : ICI

- La Caverne du pont d'Arc : ICI

- La Saint-jean à Valréas ( le 23.06.2021) :  ICI 

- Le musée d'Art sacré à Pont St-Esprit : ICI 

- L'Aven d'Orgnac : ICI

- Les Lodges en Provence : ICI

- L'exposition les papes et le vin...tout un programme...  (  il ne reste que le livre...): ICI  

- Le Palais des bonbons et du nougat de Montélimar : ICI

- La Scourtinerie à Nyons : ICI

- Le facteur Cheval de Chamaret : ICI

- La Maison de la Céramique du Pays de Dieulefit : ICI

 - Les carrières de Lumières aux Baux : ICI


- Le Musée de la Romanité à Nîmes : ICI

- La Brasserie des Docs à Alissas : ICI

- Le Musée Confluences à Lyon : ICI



samedi 20 juin 2020

GRIGNAN, SUZE CET ÉTÉ....

L'été 2020 sera créatif et animé dans les châteaux de
la Drôme ! Depuis plusieurs semaines, les équipes ont œuvré et collaboré activement pour réinventer leurs activités, en tenant compte des contraintes propres à la situation. Ainsi, le public estival bénéficiera d'une offre de visite enrichie et d'animations inédites.
- Le château de Grignan propose de découvrir des œuvres « déconfinées » (ouverture du célèbre cabinet d'ébène), de profiter de nouvelles animations familiales (un parcours de visite familial et un jeu de rôle en cours de développement) et de suivre une visite nocturne théâtralisée...
- Le château de Suze-la-Rousse inaugurera cet été un nouvel espace d'interprétation sur le jeu de paume, un parcours d'orientation et une enquête ludique sur les traces de Charles IX...
- Le château de Montélimar fourmille de vie, en présentant les habitants et les modes de vie du Moyen Age : des jeux, des animations virtuelles, des ambiances sonores permettent au jeune public de revivre cette époque phare du palais des Adhémar. 

SPECTACLE DÉAMBULATOIRE A GRIGNAN
Cet été, le château de Grignan propose d'évoquer l'amitié entre deux personnages emblématiques du 17° siècle, Sévigné et Molière, à travers un spectacle déambulatoire et fantasque. Avec pour fil rouge imaginaire, mais non dénué de véracité, leur supposée rencontre dans la demeure du Comte de Grignan à l'été 1672...

Les spectateurs, guidés à l'intérieur et à l'extérieur du château, assistent à un parcours théâtralisé librement inspiré de récits de fiction, d'anecdotes historiques, d'extraits de lettres et de scènes choisies de Molière.
1672... C’est le premier été de la marquise de Sévigné au château de Grignan. Le comte de Grignan, qui rêve de faire de son château de Provence un petit Versailles, décide d'y convier le célèbre Molière. Il pourra y terminer l’écriture du Malade imaginaire et jouir de festivités royales. Molière... La Marquise le cite 159 fois dans ses lettres et lui porte sympathie et admiration. C'est à Grignan, été 1672, qu'aurait eu lieu leur unique rencontre, scellant à jamais le destin littéraire et théâtral du lieu. 

Infos pratiques
Du 14.07 au 15.08 à 21h
Relâche les dimanches
Tout public (à partir de 10 ans)
Tarif plein 20€ / réduit 17€ / enfants 8€
Carte Top Dép'Art acceptée
Durée : 1h30

Ouverture de la billetterie le mercredi 24/06
Du lundi au vendredi (et le samedi si représentations) :
• par téléphone au 04 75 91 83 65 > de 14h à 19h
• sur place au château de Grignan > de 14h à 18h
• sur Internet : chateaux-ladrome.fr
Petite restauration au Bar du Bosquet les soirs de spectacle à 19h30 uniquement sur réservation par
téléphone auprès de la billetterie spectacles.
Pas d'accès PMR

Suze, été 1564 - Sur les traces de Charles IX


Le roi de France Charles IX (1550-1574) et sa cour font étape au château de Suze-la-Rousse le dernier jour de l'été 1564. Cette halte s’inscrit dans un voyage de plus de 2 ans que le jeune monarque effectue à travers la France, organisé par sa mère Catherine de Médicis. En l'honneur de sa venue, le seigneur du château François de la Baume-Suze ordonne des travaux de rafraîchissement de la salle de paume, construite une quinzaine d'années auparavant dans le
parc du château. Le jeune roi, fervent amateur du jeu de paume, y a probablement joué afin « d'épater la galerie ». En écho à cet événement majeur de l'histoire de Suze-la-Rousse, l'équipe du château a conçu trois animations pour le plaisir des petits et des grands.
Avantage ! Une partie de paume
Une nouvelle installation verra le jour dans le courant de l'été (prévision : mi-juillet) au rez-de-chaussée du château de Suze-la-Rousse, dans les anciennes cuisines. Un dispositif pédagogique et ludique sur la salle et le jeu de paume permettra de découvrir l'histoire de ce bâtiment, l'un des plus anciens d'Europe, et les règles d'un jeu très répandu à la Renaissance. Au sein de l'installation, le public pourra expérimenter ce loisir populaire et aristocratique - précurseur de nos jeux de balles actuels (tennis, pelote basque...) - grâce à un jeu vidéo (de type wii). 
Les loisirs d'extérieurs du jeune noble 
Le vaste parc boisé de plusieurs hectares qui environne le château de Suze est propiceaux promenades, pique-niques, activités sportives... Attesté à partir de la Renaissance, il constituait pour le seigneur un lieu privilégié pour ses loisirs. Inspiré de sa vocation de réserve de chasse, un parcours d'orientation animalier y sera proposé aux visiteurs du château, du lundi au vendredi matin du 13 juillet au 14 août.
Enquête ! Sur les traces de Charles IX
L'équipe du château vient de recevoir un pli recommandé, expédié par un promoteur immobilier vénal qui veut raser le château. A l'appui de recherches récentes, il y soutient formellement que le roi Charles IX n'aurait jamais fait étape en 1564 au château de Suze-la-Rousse ! Il menace le château de fermeture, argumentant que son activité principale est fondée sur un mensonge historique. Pour sauver le château, les visiteurs devront retrouver des preuves et résoudre des énigmes avec un 
jeu de piste familial qui sera proposé tous les après-midi, du 13 juillet au 14 août.
Partenaires : Laurent Baleydier (réalité virtuelle), Thierry Bernard-Tambour (historien), Comité
français de courte paume, Comité départemental du sport en milieu rural 07-26, Flavien Martin
(créateur d’escape game), Guillaume Roquefort (archéologue) et Serge Vaucelle (historien du sport).

Infos pratiques
Ouverture 7j/7
Juin : 10h-12h30 & 14h-18h / Juillet-août : 10h-18h
Activités familiales du 13.07 au 14.08, incluses dans le billet d’entrée
Tarif plein 8€ / réduit 6€ / Gratuit moins de 12 ans 
Photos : Crédit Loïc Julien

dimanche 3 mai 2020

ROUTE DES VINS DU PAYS "UNE AUTRE PROVENCE"









La route des vins que nous vous proposons de vous ne la retrouverez nulle part ailleurs. Elle couvre le sud de la Drôme et l'enclave des Papes et elle peut être faite en une, deux ou trois journées. A votre retour vous serez incollable sur le vin. Des différents cépages à la vinification, de la tradition à la gastronomie, la région peut tout vous offrir. Vous y apprendrez que le Vin est plus qu'une dilution alcoolique: il est une Culture, un art de vivre. Qu'il possède une histoire, une géographie, une langue.

I - ALLER - De Bollène à Nyons



Le point de départ peut être la sortie d'autoroute de Bollène ; on se dirige vers Suze la Rousse et son château incontournable (ici) qui abrite l'Université du vin, (week-ends et stages de dégustation – rens. 0475972131), et la Commanderie des Costes du Rhône et au pied duquel se trouve le jardin des vignes, véritable conservatoire de tous les cépages de la Vallée du Rhône. Une halte s'impose à la cave la Suzienne, plus grande cave de France - et son caveau fort attrayant - où l'on vinifie tous les vins de la région (vin de pays, IGP, Grignan les Adhémar, Côtes du Rhône et Côtes du Rhône villages Suze la Rousse).


Dans Suze la rousse nous pouvons suivre deux itinéraires.

- Un court, à gauche sur la D.142 basé uniquement sur la découverte de l'appellation Grignan les Adhémar  qui nous mènera tranquillement par la Baume de transit (domaine Saint-Luc et caveau des domaines dans le village) , Monségur sur l’Auzon , Chamaret ( tour Philipe le Bel) à Grignan (domaine de Montine). Outre le château de la petite fille de Madame de Sévigné (soirées théâtrales tout l’été), il faut visiter le caveau des vignerons, un lieu agréable et qui vous fera découvrir toute la richesse de l'appellation. C’est lors de cette dégustation que vous choisirez le vin qui vous plait et vous pourrez ainsi vous arrêter au domaine en rentrant. On peut déjeuner à Grignan et rentrer par Réauville (Domaine du Serre Rouge), Roussas (Domaine de Grangeneuve), Allan , Donzère (Domaine Aubert), La Garde -Adhémar et Saint Paul trois châteaux (maison de la truffe et du Tricastin). Cette route vous aura déjà permis de passer une belle journée

- L’autre à droite dans Suze en continuant sur la D.94 vers Tulette on passe à la hauteur de Bouchet (Domaine du petit Barbaras) et sa fameuse abbaye redevenue propriété communale. À la sortie de Tulette en direction de Nyons, suivre la D.94 et on tourne à gauche juste avant les impressionnants bâtiments du "Cellier des Dauphins", union de 11 caves coopératives  de
la région et première marque française de vins d’appellation d’origine, mondialement connue. On se dirige tout doucement vers une particularité géographique et historique : l’Enclave des papes, célèbre par son vin qui guérit le pape Jean XXII ( en 1316). On arrive à Visan en rentrant dans une aire où les vins ont acquis une renommée suffisante pour accoler le nom de leur village derrière à l'appellation ( les fameux Côtes du Rhône villages avec nom de communes). Visan est le premier de ceux-ci ; ici l'on cultive la tradition, le caveau de vieillissement creusée dans le safre , la Confrérie Saint – Vincent datant de 1475 et ses manifestations , mais aussi modernité avec la cuvée « Femmes » choisie chaque année par un jury 100% féminin. On arrive enfin à Valréas , capitale de l’Enclave, riche de monuments et souvenirs liés à l’Histoire. Ville de fêtes ancestrales, de festivals, d’animations (corso, fête des vins) tout l’été et de produits de qualité. A la cave la Gaillarde (photo caveau) , dans les domaines particuliers animations culturelles ( peinture, musique, sculpture). Le sentier des 4 domaines, offre des animations festives .

On peut profiter de la proximité pour faire un crochet au Domaine des Treilles à 4 kilomètres de Valréas, direction Montbrison où Patrice Méry vous initiera à la culture biologique (olivier et vigne) et vous fera visiter son musée « Mémoire agricole » (sur rendez-vous 04.75.53.51.69) . Ou aller jusqu’à Richerenches, cité templière à 7 kilomètres - Cave les Templiers .

Direction Nyons par la D941 avec un arrêt à Sain-Pantaléon les Vignes (Caveau de la cave au bord de la route et dégustation des CdR Villages Rousset les Vignes et Saint-Pantaléon les Vignes). On peut aussi mettre pied à terre et aller à la découverte des sentiers du terroir (3 sentiers de 3,4 & 6 heures), fléchés et très instructifs.

On arrive à Nyons, patrie de l’AOC - olive de Nyons et son huile d’olive. On peut les déguster et apprécier les vins locaux (Coteaux des Baronnies, Côtes du Rhône et Villages) dans le caveau de la Cave La Nyonsaise qui produit huile et vin.

II° – RETOUR - De Nyons à Bollène

On prend la D94, direction ORANGE et l’on arrive après 4 kilomètres de vignes et d’oliviers à Vinsobres (photo) . C’est là que l’on prendra le déjeuner ou le dîner à l’auberge du petit Bistrot, au cœur du Village, où, avec les meilleurs mets régionaux on vous proposera l‘ensemble des vins du Cru « Vinsobres ». Car Vinsobres , pour son vin rouge, est un Cru des Côtes du Rhône depuis 2006, le premier – et le seul- de toute cette région. A découvrir et déguster dans ses nombreux caveaux,sa cave la Vinsobraise ou lors de ses manifestions estivales ( Nuit Divinique ban des vendanges ).

On reprend la D.94 et l’on arrive à Saint-Maurice, amphithéâtre de vignes produisant de grands vins dont le Côtes du Rhône Villages Saint-Maurice, réputé (Domaine Viret et cave les Coteaux). On retourne vers Tulette . A la sortie de Tulette il faut s'arrêter au caveau rénové de Costebelle la cave unique du village (grand choix de cuvées). On reprend la route et à un kilomètre on va vers Sainte Cécile les vignes à l’entrée , le caveau ultra moderne Cécile des Vignes de la cave des vignerons réunis et dans le village Chantecôtes (caveau du XIV°siècle ) . On rejoint ensuite directement Rochegude, son château – Hôtel et son vin Côtes du Rhône Villages Communal . A la Cave de Rochegude on vinifie le CdR Villages Rochegude mais aussi le Côtes du Rhône Villages Communal « Massif d’Uchaux ». On rentre par la D.8 et l’on rejoint la D.94 à Bollène (château de la Croix Chabrière) terme de notre périple.

Au cours de celui-ci nous aurons découvert le seul Cru du Pays (Vinsobres), les Côtes du Rhône Villages Communaux , les  Grignan les Adhémar , les Coteaux des Baronnies, les IGP, les vins de Pays. Avec les visites oenoculturelles , les paysages , les monuments, les villages on peut dire qu’à l’arrivée on est beaucoup plus riche et imprégné de ce Pays.
Photos :1-Vinsobres
2- VALREAS - Caveau de "LA GAILLARDE"
3 - Cellier des Dauphins 
4 - Cabanon à Visan








mardi 3 mars 2020

FESTIVAL VENT DEBOUT : DES ENVIES DE VOYAGE A PARTAGER !



FESTIVAL REPORTE A 2021! 


4° FESTIVAL "VENT DEBOUT" DES CARNETS DE VOYAGE  les 18 & 19 avril 2020 à Suze la rousse (Drôme provençale) : 
30 artistes-carnettistes, voyageurs internationaux, présentent les carnets et dessins qu'ils ramènent de leurs voyages autour de la planète !

Ils sont présents tout le week-end pour des rencontres et dédicaces (carnets dessinés, carnets textiles..): voyages sonores, ateliers de dessin, ateliers d’écriture, conférence-spectacle, sculpteurs, artistes des 4 coins d’Europe,-- 
L'édition 2019 avait eu lieu en septembre, les organisateurs ont décidé de revenir aux dates des deux premières éditions. Un réel succès grâce à une originalité jamais démentie. Plus de 1000 visiteurs aux éditions précédentes !


Photos du dernier festival 2019



mercredi 29 janvier 2020

UN HOMME ADMIRABLE....

Pierre SIMONET
Il est l'un des quatre derniers  compagnons de la Libération (sur les 1038 personnes ayant reçu ce titre). Il a passé de nombreuses années ses vacances à Rousset les Vignes où j'ai eu l'honneur et la joie de le connaître lui et sa famille (sans connaître tous ses faits d'armes, tellement il était modeste!). Il vient d'être décoré de la plus haute distinction existante !