lundi 27 août 2018

LE COCO DE MOLLANS EST LA.....


Ils ne sont plus qu'une poignée (4/5) de producteurs, une poignée qui continue une tradition ancestrale, vieille de plusieurs siècles, la production du Coco de Mollans (26).
Inconnu des grands marchés parisiens ou d'ailleurs mais très prisée par les gastronomes provençaux de notre Région, le coco de Mollans a une finesse à nul autre  légume de  la famille des Fabaceae. Ni vert ni sec il se déguste frais et est apprécié notamment dans toute soupe au pistou qui s'honore...
Charnu mais moelleux avec un goût et une fine texture c'est le roi des haricots, il mériterait une AOP ou au moins une IGP pour ne pas être dévoyé ou simplement oublié...
Photo : Le coco de Mollans...roi des haricots blancs !

UNE GALERIE ÉPHÉMÈRE....

A Valréas il n'y a pas que les cigales qui sont éphémères... On a aussi, malheureusement, beaucoup de commerces ou d'activités qui suivent la vie active de la famille des Cicadidae. Il en est ainsi depuis quelques années déjà, bien que le phénomène soit moindre que chez nos voisins de Grignan ( où 2 boutiques sur 3 sont fermées l'hiver !).

Le salon de l'Enclave ayant été rayé d'un trait la peinture est devenue le parent pauvre de la Culture à Valréas. Du théatre il y en toute l'année (grâce au TRP), de la musique aussi. La peinture ne survit que par la galerie des peintres locaux dans la rue de l’hôtel de ville.
Heureusement cette année, un galériste valréassien, installé à Vaison la Romaine depuis des lustres, a eu l'initiative heureuse d'ouvrir une galerie éphémère ( du 20 juillet au 29 août ) au 1 rue de l'horloge.
Xavier Culty puisque c'est de lui dont il s'agit nous a permis de découvrir pendant 6 semaines des peintres et sculpteurs de 1700 à nos jours  de la région et même de plus loin dans un cadre que nombre de visiteurs ont du apprécier pour la première fois , l'Hôtel particulier Tardieu de la Peyrouse, qui, s'il est de dimensions plus humbles que son voisin de Simiane n'en est quand même pas moins intéressant.
Plus que quelques jours pour découvrir l'écrin et l’exposition !

Merci donc en espérant que l'expérience ait été positive pour qu'elle puisse se renouveler l'année prochaine.......
Photos : salle Paula Font et Labro Font

Autre salle.....

dimanche 19 août 2018

UN ARTISTE DU PAYS : CHARLES - LOUIS.....

Alors que les responsables ont supprimé allègrement ce qui était la partie fondatrice de l'emblématique triptyque qui faisait le charme des Nuits de l'Enclave (Théâtre-Musique-Peinture), je veux parler du "Salon de l'Enclave" il faut regretter à Valréas la quasi-absence de mise en valeur cet art majeur qu'est la peinture.

Notons toutefois l'ouverture d'une galerie éphémère par Xavier Culty cet été (sur laquelle nous reviendrons plus longuement).
Mais alors que Valréas s'est toujours targué de faire la part belle à la peinture avec de fins connaisseurs (tels Robert Gourru, créateur et animateur du Salon de l'Enclave) mais avec aussi des peintres de qualité (Victor Scharff, Paula Font, Labro Font....) il faut fustiger ce désert pictural.
L'occasion de mettre en avant un peintre du Pays : Charles-Louis Cartier, natif d'Orange et marié à une valréassienne.
Son inspiration Charles Louis Cartier dit CHARLES LOUIS l'a amené à peindre des tableaux de toros (Camargue, Espagne), de touaregs, de natures mortes, mais aussi de paysages de Provence.
La couleur et la lumière sont toujours au rendez-vous de ses toiles, son humour parfois ( toro/danseuse), sa sensibilité souvent.
Portraits de Toros et « Sorties de toril » l'ont fait référencer dans la Gazette de l’Hôtel Drouot qui lui donnera ainsi une première cotation.
On peut avoir un aperçu de son oeuvre et de son style  sur son site : ICI  où l'on peut prendre contact avec l'artiste.
En voici quelques uns que nous aimons particulièrement . M. Olivier

Le Ventoux