mardi 31 mars 2015

LA RÉSILIENCE DE L'ENCLAVE

" La résilience désigne la capacité pour un corps, un organisme, une organisation ou un système quelconque à retrouver ses propriétés initiales après une altération."
(Wikipédia)
Ce concept est utilisé dans plusieurs contextes  et a donc plusieurs significations : retenons-en quelques unes .....
en économie, la résilience est la capacité à revenir sur la trajectoire de croissance après avoir encaissé un choc ,
en psychologie, la résilience est un phénomène consistant à pouvoir revenir d'un état de stress post-traumatique ,
Enfin : " dans le domaine de la gouvernance, de la gestion du risque et du social, la résilience communautaire associe les approches précédentes en s'intéressant au groupe et au collectif plus qu'à l'individu isolé ."


Après le choc traumatique subi par les résultats du premier tour ( 50% des votants ayant choisi l'extrême droite), les habitants de l'Enclave dans leur majorité qui n'ont pas fait ce choix - donc quand même 75% des habitants - auront-ils la capacité de se reprendre, de réfléchir à leurs positions, leurs propos, leurs pensées, pour revenir un jour à leur identité initiale, celle qui par exemple prévalait dans les années 1970 à 2000, où l'on avait une société qui fonctionnait, des associations sportives et culturelles actives, un corps social qui  vivait en paix.Il y dans toutes les sociétés des extrêmes...mais par définition ce ne sont jamais la majorité.
De la capacité des citoyens de l'Enclave à réfléchir, à se donner des objectifs bien précis, à agir pour le bien vivre ensemble dépendra du visage futur de l'Enclave......




Sinon on va devenir "Facholand" et là on ne répond plus de rien......

1 commentaire:

Regarde-venir,ateliers d'écriture a dit…

Ben oui, il en faut des comme toi! Courage !!! Anne