mercredi 23 décembre 2015

2015 ANNUS HORRIBILIS : LA SEULE CRÊCHE VALABLE .....


Parce que fabriquée entièrement en bouchons de bouteilles de Champagne* et qu'il nous en faudra beaucoup pour oublier cette année 2015, avec ses attentats et ses élections  (départementales et régionales) aux résultats si déprimants pour notre "Pays"
Vite : 

                           A L'AN QUE VEN ! 

* visible avec d'autres à l'Office de Tourisme de Valréas





mardi 15 décembre 2015

L'ENCLAVE : DES FACHOS ? ou L'ENCLAVE ? : DES FACHOS !

Nous l'avions affirmé au soir du deuxième tour des élections départementales l'Enclave avait changé de couleur et à l'issue du deuxième tour des régionales même un des quotidiens de notre région s'en est aperçu, c'est dire si cela est évident (voir article ci-dessous). A Valréas c'est  vrai comme dans les autres communes (le pompon à Richerenches !). Cela veut dire aussi que quand 2000 personnes défilent à Valréas après les attentats il y a 1000 fachos !



Mais depuis mars les choses se sont encore aggravées... 
1 - avec une municipalité en place depuis deux ans qui n'avait aucun programme sur l'éducation (donc qui n'a rien fait), mais qui n'en avait pas non plus a priori contre le ridicule - tel celui montré lors des épisodes tragi-comiques avec le président de la Communauté de Communes, dans les conseils municipaux , dans l'agitation permanente pour faire croire que l'on agit ( ex :  on a acheté une patinoire, on a acheté une maison pour loger un commerce, on va avoir le jeu des mille euros !...), alors que Tiro-Clas va fermer ( qui va payer les loyers promis par P.Adrien à la Communauté de Communes ?), que les travaux les plus urgents ne sont pas  programmés etc....Une municipalité qui ne tient pas ses électeurs ( ce n'est pas étonnant puisqu'elle ne se rappelle même plus qui l'a élue !), pas comme les ville voisines qui sont la fierté de notre territoire ( Nyons ou Dieulefit par exemple).
2 - avec une opposition non représentée (hormis celle des extrêmes) et surtout muette depuis deux ans. Mariani, qui sait si bien l'ouvrir quand on ne lui demande rien, a-t-il bâillonné ses amis locaux de l'UMP ? Les soi-disant citoyens quant à eux sont en mode absents  (il y aurait beaucoup à dire de ces laïcs!). Et la gauche ? elle est où la gauche ? Le plus expert des chiens truffiers n'arrive même pas à la sentir ? Elle  a rien à dire la gauche quand le Maire dit que Valréas n'a pas les moyens d'accueillir le moindre réfugié ( alors que c'est possible dans la grande capitale régionale Vinsobres ou même à Vaison !). Elle a rien à dire quand il y a des élections ? Elle n'a rien à dire sur la Communauté de Communes ? sur l'emploi ?....



Que faut-il donc faire ? Attendre que le Front National gagne les municipales au premier tour la prochaine fois ? Je ne peux pas m'y résoudre. Comme je l'ai déjà dit elles se feront sans moi , mais d'ici là il y quand même des points à améliorer par des citoyens qui ne voudraient plus confier leur sort à des élus locaux qui nous mènent à vitesse grand V dans le mur. C'est par une prise en mains de  leur avenir dés le niveau local que les citoyens peuvent  initier le début d'un changement et pas autrement.
Alors on reste chez soi, au chaud en attendant que l'orage arrive ?

Car comme le dit un de mes amis sur facebook   : " Rester sourd à l’avertissement du premier tour des régionales, continuer ses petites tambouilles de petits politiciens en quête de places, serait laisser la jeunesse, l’espoir, et la possibilité d’un changement, au Front National. Nous méritons mieux que cela. Nous méritons un leadership renouvelé qui hisse en 2017 la France au-dessus d’elle-même. Et au-dessus de Marine Le Pen."
et à Valréas nous méritons mieux que la Francine ou son Jacquot !

VAURIASSIENS , VAURIASSIENNES : BOULEGAN !

Sur le même thème -
Voir aussi : "L'ENCLAVE DES FACHOS" ICI

Voici un petit poème à méditer
Voilà, voilà, que ça recommence
Partout, partout et sur la douce France
Voilà, voilà, que ça recommence

Partout, partout, ils avancent
La leçon n’a pas suffit
Faut dire qu’à la mémoire on a choisi l’oubli
Rachid Taha, Voilà voilà

mercredi 2 décembre 2015

POUR CEUX QUI SE DEMANDENT SI.....

ILS IRONT VOTER....

                                

CAR LE FN ....

    

ET  ....



lundi 30 novembre 2015

BIENTOT 700 ANS ! UN PEU D'HISTOIRE

Ci-dessous quelques éléments remis au   pape Benoit XVI en 2009 par les ambassadeurs de l'enclave au moment du procès des vignerons de Chateauneuf .Une petit piqure d'Histoire ça ne fait pas de mal de temps en temps ( source S.Bentin)

L’enclave des Papes, une histoire d’exception


Repérable sur n’importe quelle carte de France, l’Enclave des Papes forme une anomalie remarquable dans le découpage départemental français. Canton du Vaucluse enclavé dans le département de la Drôme, à la jonction de deux régions administratives, l’Enclave demeure le témoin et le marqueur d’une époque révolue. En 1229, le Traité de Paris[1] stipule que les possessions du comte de Toulouse située en terre d’Empire –et désignées comme terres au-delà du Rhône : « terram autem quae est in Imperio ultra Rhodanum » - seront abandonnées en perpétuité à l’Eglise romaine. Ces possessions comprennent le marquisat de Provence, ou terre de Venaissin, démembré de la Provence en 1125 ainsi que la moitié d’Avignon qui n’est cependant pas mentionnée dans le traité. Ce n’est qu’en 1274 que le pape Grégoire X récupère effectivement la terre de Venaissin[2]. Les limites des nouvelles possessions pontificales, qui comprennent alors une soixantaine de communautés, sont assez précises au sud, à l’est et à l’ouest mais il en va tout différemment au nord. La souveraineté pontificale ne consiste qu’en quelques droits éparts, contestés et enchevêtrés avec ceux des dauphins du Viennois, des Montauban et parfois des Templiers sur Valréas[3] et Grillon[4]. Peu après l’installation du siège pontifical en Avignon (1309), le pape met en place une politique de consolidation du territoire[5].
L’abolition de l’ordre des Templiers (1312) fournit une occasion unique d’accroissement territorial : l’ordre détenait en plus de quelques commanderies, dont la plus célèbre est celle de Richerenches, de nombreux droits seigneuriaux sur plusieurs lieux des environs. Les biens, confisqués, passent dans un premier temps à l’ordre hospitalier de Saint Jean de Jérusalem puis au Saint-Siège[6]. Richerenches intègre alors le patrimoine de Saint Pierre. La donation comprend également les droits des Templiers sur Grillon et Valréas. La souveraineté pontificale n’est pourtant pas encore établie définitivement sur ces deux lieux ; elle l’est deux mois plus tard, quand le 30 août 1317 Jean XXII achète des droits des Dauphins du Viennois sur Valréas pour 16.000 livres petits tournois[7]. L’intégration de Grillon au Comtat est légèrement antérieure : la communauté a dû contribuer à l’achat de Valréas[8]. Dès lors, la papauté semble entrer dans une politique d’extension du territoire comme le dénote l’achat en 1344 de la ville de Visan, ancien atelier monétaire des Dauphins. Il est vrai que cette acquisition rapprochait les enclaves du nord du reste du Comtat. L’échange en 1383 de Grillon contre une moitié de Montélimar marque une réelle volonté d’agrandissement territorial vers le nord. Cet échange n’est annulé qu’en 1451 sous la pression du dauphin Louis, futur Louis XI. A cette date, les souverains pontifes renoncent définitivement aux droits qu’ils prétendaient détenir sur les localités septentrionales et l’enclave de Valréas, devenue frontalière du Royaume, trouve ses limites qui resteront effectives pendant presque 350 ans. Cette enclave[9] résulte donc d’une stratégie de consolidation et de sécurisation de la souveraineté pontificale doublée à partir de 1320 d’un désir d’agrandissement territorial. En 1481, la situation des Etats pontificaux des bords du Rhône change considérablement : l’annexion de la Provence achève de les enclaver totalement au cœur d’un royaume en voie d’unification.
La Révolution française amène le trouble dans les deux Etats pontificaux : si les Avignonnais sont largement favorables à un rattachement à la France, les Comtadins, bien au contraire, manifestent vivement leur attachement à la papauté. La situation se radicalise en 1790 quand les districts d’Avignon délibèrent à l’unanimité leur réunion à la France. Les armes de France sont arborées, le vice-légat quitte la ville le lendemain pour Carpentras. Dans un premier temps, les Comtadins restent toujours fidèles au Pape. En janvier 1791, la municipalité d’Avignon a constitué une armée, l’armée des « braves brigands », qui prend d’assaut Cavaillon, pille la ville et assassine quelques habitants. Quand on apprend que l’armée remonte vers le nord du Comtat, les Comtadins s’affolent et pour éviter de subir le même sort que Cavaillon, s’empressent d’arborer les armes de France. A la fin du mois de janvier, la municipalité avignonnaise envoie une circulaire à toutes les communautés du Comtat les invitant à se rendre à Avignon pour y former une fédération. Par peur des représailles, la plupart des communautés y répondent favorablement. Seuls les habitants de l’enclave de Valréas osent braver l’armée avignonnaise :« Messieurs et chers compatriotes, (…) liés par un serment solennel de fidélité à notre Saint Père le pape, notre souverain, nous n’avons point arboré les armes de France. Nous ne nous sommes point réunis à l’empire français mais comptants sur la générosité de nos bons voisins et de tous les Français, pour lesquels nous sommes prêts à verser la dernière goutte de notre sang, nous nous sommes mis sous la protection et sauvegarde du département de la Drôme qui nous a assuré tous les secours nécessaires en cas de besoin » [10].Effectivement, pour pouvoir attaquer Valréas, l’armée avignonnaise aurait été obligée de passer sur les terres françaises. Parce que la situation d’enclave territoriale protège ses habitants, ceux-ci peuvent afficher clairement leurs opinions. Cette première résistance en entraîne une autre : la création de l’Union de Sainte-Cécile, une armée destinée à lutter contre celle d’Avignon et qui rassemble toutes les communautés du haut Comtat. Cette armée est écrasée par l’armée avignonnaise en avril 1791. Carpentras, la capitale du Comtat Venaissin est alors assiégée. Les Français se décident à envoyer des médiateurs et, à la demande des Avignonnais, organisent en août et septembre 1791 une consultation générale pour savoir si les sujets du pape veulent le rester ou souhaitent être rattachés à la France. C’est ainsi qu’est né le premier référendum de l’histoire et que l’on invente, pour l’occasion, une nouvelle notion : le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Malgré la médiation des français, la menace avignonnaise n’a pas disparu et c’est sans doute pour cela que l’on observe un fort clivage entre le sud du Comtat (qui se prononce plutôt favorablement au rattachement) et le nord du pays qui y est opposé. Les habitants des enclaves, protégés par leur position territoriale, votent massivement non à ce référendum. Et combien nous les comprenons ! D’une part, les Comtadins, placés sous la domination du « plus doux des souverains », comme ils aiment à le rappeler, ne paient aucun impôt direct tandis que les habitants des enclaves ont su habilement exploiter leur situation géographique si particulière[11].

Pourtant le rattachement à la France est prononcé le 14 septembre 1791 par l’Assemblée Nationale[12]. C’en était fini du Comtat[13] mais pas encore de l’enclave. Dans un premier temps, l’ancien Comtat est scindée en deux, la partie nord intègre le département de la Drôme, la partie sud les Bouches du Rhône. En 1793, sous la pression des Avignonnais qui refusent l’autorité de Marseille, le département de Vaucluse est créé. Valréas, Visan, Grillon, Richerenches et Bouchet choisissent d’y être rattachés. Les autres communes de l’ancien haut Comtat (Solérieux, Rousset, Saint-Pantaléon, Aubres, Les Pilles, Eyroles et Valouse) restent intégrées au département de la Drôme. Le nouveau département de Vaucluse comprend l’ancienne principauté d’Orange et les anciens villages dauphinois de Suze et Tulette, son territoire est donc contigu. En 1802, les communes de Suze-la-Rousse, Tulette, Rochegude, et Bouchet veulent être rattachées au département de la Drôme. Valréas, Visan, Grillon et Richerenches demeurent dans le Vaucluse dont elles forment, à nouveau, une enclave !


Depuis l’enclave constitue une identité forte pour ses habitants[14] qui préfèrent subir quelques tracasseries administratives plutôt que de renoncer à cette anomalie territoriale. La dénomination actuelle d’enclave des Papes est une occasion pour ses habitants d’affirmer leur identité particulière tout en rattachant ce territoire à son histoire exceptionnelle ......





[1] Archives nationales, désormais A.N., J/331 3..[2] A.N. J 697/34, bulle signée à Orvieto le 28 avril 1273 réclamant le Comtat Venaissin.[3] U. CHEVALIER, Inventaire des archives des Dauphins du Viennois à Saint-André de Grenoble en 1346, Paris-Lyon, 1871.[4] H. DUBLED, Histoire du Comtat Venaissin, op.cit., pp. 12-13.[5] Comme le dénote l’achat de Monteux en 1313, Les Clefs et les lys, ,France, Avignon, Comtat XIIIème siècle – 1791. Catalogue de l’exposition tenue aux Archives Départementales de Vaucluse, 6 novembre 1991-6 janvier 1992, pp. 24-25.[6] Donation de juin 1317 ratifiée en 1320. “ Trovasi pure in questo archivio camerale, che dopo l’accennata estintione dell’ordine de Templai essendo beni posseduti da medessimi nel Venaissino passati all’ordine Gerosolimitano, e da quest’ordine alla Santa Sede per donatione fatta alli 25 X.mbre 1320 a favore della medessima”,. Mémoire pour lutter contre l’usurpation de terres comtadines par le royaume, s.l.n.d. (1693), Archivio di Stato di Roma, Camerale III, BB 332 f°9.[7] Il s’agit du document dont une copie vous a été remise.[8] Marc CHOQUET, Grillon sous les papes et la révolution, histoire chronologique et anecdotique d’un village du haut Comtat, Cavaillon, Mistral, 1947, p. 11.[9] Le Comtat comprend d’autres enclaves, beaucoup plus petites et situées majoritairement dans les Baronnies.[10] A.C. Valréas, BB 20, f°127, conseil du 1er février 1791.[11] Voir Sophie BENTIN, Les enclaves du haut Comtat à l’époque moderne (1560-1791), thèse de doctorat soutenue en janvier 2007 à l’université de Provence.[12] A.N. AE II 1617, Décret de l’Assemblée Nationale portant réunion d’Avignon et du Comtat à la France, 14 septembre 1791.[13] Le pape renonce définitivement à ses anciens Etats le 19 février 1797 par le traité de Tolentino.[14] Voir Sophie BENTIN, L’identité de l’enclave de Valréas, mémoire de D.E.A. sous la direction du professeur Madeleine Ferrières, Université de Provence, 2000.

jeudi 26 novembre 2015

UNE CUVÉE POUR REMERCIER LES ELUS

Les élus n'ont pas souvent l'occasion d'être remerciés , ils sont plus souvent critiqués. C'est ce que se sont dit  Jean Pierre ARNAUD  et Jean Christophe GIAMMATTEO  qui ont, depuis quelques années et  avec passion, repris les vignes du Grand père César à Tulette et qu’ils ont agrandi un peu depuis. A nouveaux sénateurs, nouvelle cuvée.  Cette cuvée sort à point nommé pour mettre en avant le travail  des élus qui œuvrent et défendent le vin depuis longtemps dans tous leurs mandats (au sénat, dans leur ville, dans leur département). Elle rend donc hommage aux  trois sénateurs de la Drôme que sont, depuis septembre 2014,  Marie-Pierre MONIER, Didier GUILLAUME et  Gilbert BOUCHET. Trois sénateurs qui ont œuvré à la modification de la Loi Evin qui vient d’être adoptée ce mardi 24 novembre.


La cuvée des 3 sénateurs, est une cuvée spéciale de 3.000 bouteilles de  Côtes du Rhône rouge AOP. Cette cuvée, millésime 2014 (date de leur élection) est déjà présente au restaurant du Sénat. L’étiquette reprend le portrait des trois sénateurs dessinés (création S.Pique – By-Step communication). C’est  le fruit d’un assemblage Grenache 60%, Syrah 30% et Carignan 10%.
« Robe profonde, jolis reflets tirant sur le grenat,  et une pointe de rubis. Nez élégant, frais, complexe, des notes de fruits très aromatiques (mures, groseilles, framboise), légèrement épicé. »   Ce vin très caractéristique de l’Appellation  se mariera avec bonheur avec les viandes rôties ou en sauce, volailles et fromages  de la région.  

Domaine des Césars - 152 Rue Paul RUAT - 26790 TULETTE - Tél. : +33 (0)6 10 53 61 83 - lecabanondecesar@gmail.com -  www.domainedescesars.com

Photos : J.P.Arnaud a présenté sa cuvée au Consul de la Baronnie de Liège , Pierre LUTHERS
- Présentation à Liège et étiquette

mardi 24 novembre 2015

AU THEATRE (T.R.P) CES SOIRS.....

Prochains spectacles programmés par le TRP à  la salle des  Cordeliers  de VALREAS

le Vendredi 27 Novembre à 20h45

"CORNES DE BRUME"  de Simon Gauthier ( Festival "De moulins en paroles" )  en partenariat avec le Comité de Jumelage . Conteur québécois. Épopée de personnages plus grands que nature, dont l’histoire est reliée au fleuve Saint Laurent....








Dimanche 29 Novembre à 16h


"LE JARDIN DES MUETS" d' Albert Camus et Jean Pélégri par le THEATRE DES MARGANDIERS dans une mise en scène Jean-Pierre Yvars. "Les Muets" d’Albert Camus, raconte une grève avortée dans une tonnellerie d'Alger dans les années 50. Année 50, le Jardinier de Jean Pélégri, raconte, la lutte intestine entre les plantes sauvages et domestiquées d'un jardin. Ce pourrait être aussi deux nouvelles sur la quête de la Liberté. 




RESERVATIONS : 04 90 35 21 45 

mardi 10 novembre 2015

SEMAINE DES DECHETS : DU 21 AU 29 NOVEMBRE

Nos poubelles débordent, agissons maintenant !


Le CEDER organise pour la 5° année une semaine de sensibilisation autour de la réduction des déchets entre le 21 et le 29 novembre. 
Ateliers, expositions, visites de centres de tri, débat, habitat… beaucoup de sujets proposés…

Le CEDER dans le cadre de ses actions de sensibilisation à l'éco consommation met l'accent sur nos gestes autour des déchets. Face au gaspillage alimentaire et à nos poubelles qui débordent sous les  suremballages, nous vous proposons d'échanger, de fabriquer des objets, de vous informer pour la semaine européenne de réduction des déchets. Un événement ludique et interactif qui vous permettra d'agir au quotidien… 

Semaine de réduction des déchets : les acteurs se rassemblent ! 
Entre le 21 et le 29 novembre, nous vous proposons cette année encore des rencontres sur différents sujets :  visite déchetterie - Nyons (26) samedi 21 novembre de 10 h à 12 h. CCVE - ZA des Laurons
> Visite guidée de la déchèterie intercommunale... En partenariat avec la CCVE
atelier meubles en palettes - nyons (26) samedi 21 novembre de 10 h à 17 h. CCVE - ZA des Laurons
> Fabrication de fauteuils, jardinières, bancs, étagères, composteur... Prévoir outils, gants et en tenue de bricolage. Repas tiré du sac Inscriptions recommandées auprès du CEDER
atelier rempaillage - nyons (26) samedi 21 novembre de 10 h à 17 h. CCVE - ZA des Laurons
> Pour apprendre à rempailler ses chaises avec des matériaux de récupération. En partenariat avec la Fabrique
visite maison ecologique - la touche (26) dimanche 22 novembre à 10 h. 
> Visite d'une maison écologique auto construite avec des matériaux de récupération
expositions sur les déchets - nyons (26) du 21 au 29 novembre
>  Exposition "Où vont mes déchets ?" pour comprendre le circuit des déchets des habitants de la communauté de communes du Val d'Eygues CEDER horaires 9 h / 12 h - 14 h  / 17 h (fermé mardi et mercredi matins)
> Exposition "meubles en carton et objets recyclés" au CEDER horaires habituels 
> Exposition "objets recyclés" à l'Office de tourisme du Pays de Nyons horaires habituels
stage meubles en carton - nyons (26) 23 / 24 et 26 / 27 novembre. La Fabrique - ZA des Laurons
> Fabriquez votre meuble et repartez avec. Stage : 140 €. Places limitées - Inscriptions 04 75 26 49 28 ou lafabriquerecycle@gmail.com
Atelier réparacteurs - nyons (26) mercredi 25 novembre de 10 h à 18 h. Maison de Pays
> Stands et démonstration de réparations en couture, ameublement et électroménager... En partenariat avec la Chambre de métiers et de l'Artisanat de la Drôme 
atelier brico récup' - NYONS (26) mercredi 25 novembre de 14 h à 17 h. Maison de Pays
> Fabrication de boites en bouteilles de coca, porte-monnaie et paniers en briques alimentaires et bijoux en capsules nespresso, insectes originaux. En partenariat avec la Fabrique
soirée débat les jeudis du ceder - NYONS (26) jeudi 26 novembre à 18 h. 15 avenue Paul Laurens
> Atelier furoshiki suivi d'un débat entre citoyens sur la COP 21.
visite centres de tri - ardèche (07) vendredi 27 novembre départ à l'office du tourisme 8 h 30
> Visites centre de tri emballages, plateforme compostage et verrerie en Ardèche. Les prestataires de la CCVE nous ouvrent leurs portes pour mieux comprendre le trajet et tri de nos déchets. Inscriptions obligatoires : mairie, CEDER, l'office de Tourisme du Pays de Nyons avant le 25 novembre
gratiféria - nyons (26) samedi 28 novembre de 10 h à 14 h. Maison de Pays
> Gratiféria : troc d'objets En partenariat avec Solidarnyons


ATELIER jardins partagés et compostage - Nyons  (26) samedi 28 novembre à 14 h. Maison de Pays
> Tout savoir sur les jardins partagés et le compostage - En partenariat avec Compost et territoires




Programme du CEDER sur www.ceder-provence.org ou sur Facebook ceder actualités
Inscriptions et informations au 04 75 26 22 53 ou ceder@ceder-provence.org









CONTES ET RENCONTRES REPARTENT CETTE SEMAINE

Cette semaine , c'est l'ouverture  du Festival "Contes & Rencontres". Contrairement aux autres années elle aura lieu  à Mirabel en Baronnies , avec une semaine d'avance  le13 novembre à la salle des Fêtes  avec le conteur vénézuelien Cova Correa de 20h00 à 22h30.



Victor revisite et improvise à partir des grands classiques :  Vargas Llosa, Garcia Marquez, Borges, Cortazar, et autour d'un coin d'histoire la réalité et la fiction se prennent dans les bras. Victor parle d'un géant, d'un étranger, d'un homme qui flottait sur la mer, d'un charlatan qui vendait des miracles...



Un verre et un bol de soupe à l'oignon sont offerts à la fin du spectacle.



Plus d'infos sur facebook à :  https://www.facebook.com/festivalcontesetrencontresnyons/?fref=ts

SARAH BERNHARDT A VALREAS....


Samedi 14 Novembre à 20h45  à la Salle des Cordeliers ( Valréas)  "SARAH ET LE CRI DE LA  LANGOUSTE "  de John Murrell par le "THEATRE DE CHAMBRE" - Mise en scène Mathieu Weil - Avec Hubert De Pourquery et Bénédicte Boileau

"Eté 1922... Depuis son manoir, à Belle-Île en Mer, Sarah Bernhardt, au crépuscule de sa vie, dicte ses mémoires à son fidèle secrétaire Pitou.Pour l’aider à se souvenir de cette vie de monstre sacré du théâtre, il accepte non sans résistance d’incarner les personnages qu’elle veut retrouver."​

Durée : 1h30 - Réservations : 04 90 35 21 45  ou theatredurondpoint@gmail.com 
http://www.theatredurondpointpaca.com/
TARIF : 15€ /10€ (réduit) 

lundi 9 novembre 2015

SE NOURRIR AUTREMENT : 1 - LA RUCHE QUI DIT OUI

Face à une certaine inquiétude due aux crises alimentaires, à un développement de l’agriculture productiviste et à une uniformisation du goût, aussi bien les consommateurs que les producteurs ont voulu imaginer des solutions alternatives.  Certaines existent dans notre région  en proposant des formes économiques différentes (associations, vente directe, société capitalistique) et en donnant  des réponses différentes, sinon meilleures  à des attentes renouvelées. Ce sont les AMAP, venant de la demande des consommateurs, les épiceries paysannes venant des producteurs et depuis peu des sociétés capitalistes de service et distribution aux  consommateurs qui utilisent Internet pour leur distribution et le paiement : exemple aujourd’hui dans notre Région « La Ruche qui dit oui ». Pour faire son choix il faut connaître les atouts et les défauts de chaque système, car ils en ont chacun bien entendu.
A suivre : les drive, les amap, les épiceries paysannes.

LA  RUCHE QUI DIT OUI

Depuis trois ans maintenant s'est développé, partout en France ( 700 ruches à ce jour - 40 en Provence - 52 en rhône Alpes) , un  nouveau concept pour les consommateurs qui sont souvent sur Internet, qui n'ont pas le  temps  de courir  chez les producteurs de leur région un après l'autre, basé sur le choix, la proximité, la qualité et la facilité de commande et de paiement en ligne.Ce concept qui s'appelle " La Ruche qui dit oui" du nom du site éponyme : Voir ICI

Dans les faits une "Reine" s'entoure de producteurs locaux ou régionaux, leur demande ce qu'ils ont à proposer à "ses" abeilles (ses clients) qui commandent par Internet, payent et viennent chercher leur commande toutes les semaines ( ou tous les 15 jours) dans un lieu facilement accessible - à jour et heures fixes, proche de leur domicile....


Avantages : on commande ce que l'on veut (contrairement à l'AMAP où l'on ne choisit pas ce qu'on va acheter) , on paye après la livraison, on n'a aucune obligation et le choix des produits que la Reine a pu négocier. Cela va des légumes aux fruits en passant par la viande, le pain, la bière, le vin, les produits laitiers ou même savons, poterie, etc...en fonction des rencontres et des négociations de la Reine. Les livraisons sont aussi l'occasion de rencontres entre producteurs et consommateurs, d'échange ( de recettes, de calendrier de manifestations, de lien social). Ce style de distribution convient bien pour les gens qui travaillent et qui désirent avoir de bons produits sans avoir à aller de partout.



Inconvénients : la reine - qui est autoentrepeneur - , les inventeurs du concept, du site et de l'organisme de paiement se rémunèrent sur le chiffre d'affaires d'où la possibilité de prix pas plus attractifs qu'ailleurs dans la distribution ou plus chers que la vente directe ( et encore que...). Mais tout service a un coût donc un prix. A chacun de savoir ce qu'il veut comme qualité et comme service.

Dans la région du "Pays" :
- A Montségur sur Lauzon (26)  - Gwenola Beaucourt - 06.79.26.89.30 depuis plus d'un an - plus de 360 abeilles pour 15 producteurs qui fournissent.
VENTE : tous les 15 jours , le vendredi de 19 h 00 à 20 h 00 - salle du tennis club
- à Sérignan du Comtat (84) - Marie Laure Lagarde - plus de 1000 abeilles - 36 producteurs


Photos ( M.O) : des produits frais à la vente
Une ambiance décontractée d'achat à Montségur/lauzon

JAZZ A GRIGNAN

 Où ?  au Château de Grignan / Galerie des Adhémar - Tinel

Pour la 17e année, le château de Grignan accueille le meilleur de la scène jazz contemporaine dans sa plus belle salle, la galerie des Adhémar. Un programme éclectique où se côtoient standards du jazz et musique actuelle.
Cette année, coup de cœur nouveaux talents avec la harpiste Laura Perrudin et l'orchestre Les Chats Badins ; une belle aventure familiale avec le trio Casadesus-Enhco ; et en clôture, l’inégalable duo de trentenaires surdoués Vincent Peirani & Émile Parisien.
La salle voûtée du Tinel, dont l’ambiance intimiste et tamisée n’a rien à envier à sa prestigieuse voisine la galerie, se transforme pour la deuxième année en dancefloor. Invité cette année : DJ Sir Sway, son electroswing-latino et sa bonne humeur.
C’est aussi le lieu où l’on se retrouve après les concerts pour boire un verre et rencontrer les artistes. En toute simplicité.

Au programme : Vendredi 13 et samedi 14 novembre / 20h30

Trio Casadesus – Enhco - Du classique au jazz

Composé de Caroline Casadesus (soprano) et de ses deux fils Thomas et David Enhco (piano-violon-trompette), le trio fait éclater les frontières entre les genres, en explorant aussi bien le grand répertoire classique que les standards du jazz, en passant d’Haendel à Bizet, ou encore de Purcell à Miles Davis...  20€ / réduit 17€ / enfant 8€



Vendredi 20 et samedi 21 novembre / De 21h à 1h

DJ Sir Sway Soirée DJ electroswing - Dancefloor dans le Tinel

Franco-Ethiopien, Dj Sir Sway (Monsieur Balancement en français) est passionné de musique depuis tout petit.  Les mix de Dj Sir Sway sont un mélange d'electro et de musiques traditionnelles du début du siècle.  Une soirée placée sous le signe de la danse, du mélange, de l'échange et de la bonne humeur ! 10€ / réduit 8€



Vendredi 27 et samedi 28 novembre / 20h30

Duo Peirani / Parisien - Vincent Peirani à l’accordéon et Émile Parisien au saxophone soprano. Tous deux élus artistes de l’année aux Victoires du Jazz (2014 & 2015) et lauréats du prix Django Reinhardt (2012 & 2013). 20€ / réduit 17€ / enfant 8€

Billetterie spectacles : 04 75 91 83 65 - Réservations en ligne : chateaux-ladrome.fr
Par courrier : Billetterie spectacles des châteaux BP 21 - 26230 GRIGNAN



mercredi 4 novembre 2015

DE LA REALITE AU RÊVE... : SERGIO CHIORINO

Alors que pour certains la question se pose de savoir si il faut accueillir des migrants, l'exemple de Sergio Chiorino peut leur servir de réponse définitive. Car né en 1932 à Turin il a passé sa jeunesse dans des conditions précaires à Paris pour devenir à force de ténacité, de volonté , d'instruction en cours du soir, un vendeur hors pair (débauché par Jimmy Goldsmith) puis un consultant en communication (de Bernard Krief consultants au groupe Pantaï)*.  Il est, comme l’a écrit son ami Jean Gougeon, " Un gamin de Paris qui avait tout pour rater sa vie, et qui n’y est pas arrivé " . Et c'est là que le rêve commence avec ce groupe  (qui signifie rêve en provençal). A la retraite il transforme son habitation en lieu de résidence puis d'accueil de groupes, de séminaires et de manifestations familiales : le Mas de Pantaï à Réauville. Un lieu à découvrir avec une nouvelle hôtesse : sa fille Cécile . 
A Voir ICI

Mais ne croyez pas qu'à 83 ans il jette l'éponge, non il va rebondir ... où ? on verra...
Avant d'arrêter l'accueil professionnel il a bien voulu nous confier son analyse de l'accueil futur :
" Dans une période ou se créent des hyper complexes touristiques, au grand dam des associations de protection de la nature, les petites structures rurales, familiales, offrent un tourisme vert, diffus, qui s’appuie sur les richesses locales , contribuant ainsi à la prospérité du « Pays ».  Celles ci multiplient les prestations originales, investissent, se structurent, travaillent en réseaux avec les prestataires locaux. L’objectif étant l’accueil les touristes en toutes saisons et ainsi optimiser les périodes d’utilisations pour permettre un amortissement rationnel des équipements. Les séjours proposés par les différents établissements vont des W.E de découverte de la truffe, des séjours bien être, l’ oenotourisme, des lieux pour des séminaires ou des fêtes de famille . C'est ce que le Mas de Pantai  a engagé : une politique de développement qui s’appuie sur ces principes.…"
Attention Danger !
"L’intérêt de telles structures n’est plus à démontrer. Les organismes  départementaux et régionaux qui gèrent le développement touristique ( offices de tourisme, Drôme provençale, comité d’expansion touristique) l’ont bien compris. Ils multiplient les aides et assistance aux exploitants afin de faciliter leur développement. Il reste a inciter des candidats à entreprendre cette démarche avant que des établissements financiers ne modélisent le concept et envahissent le marché."
Et c'est un spécialiste de la communication et de l'accueil qui le dit , alors écoutez-le !

* Plus d'infos dans le livret :« Sergio, du pavé de Paris au Mas en Provence" de Jean Gougeon  

ARTS DE LA TABLE ET PRATIQUES SOCIALES : de l'antiquité au 18° siècle....

La troisième édition des Rencontres de Suze-la-Rousse se déroulera le samedi 28 novembre prochain. En lien avec l'exposition Arts et manières de table - visible jusqu'au 30 novembre au château -, ce temps d'échanges mettra en lumière les relations entre arts de la table, pratiques sociales et disciplines culturelles autour de trois périodes : l’Antiquité, la Renaissance et le 18e siècle. 
Entrée gratuite / Renseignements 04 75 04 81 44 / Réservations 04 75 91 83 64 (du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30)

Programme : 14h15 / Accueil des participants - 14h30 / Manières de table dans l’Antiquité 
> Le vaisselier antique, de la céramique ornementale à la céramique culinaire
> La cuisine romaine
 Une dégustation de ces spécialités sera à découvrir lors du buffet 
15h30 / La table et les écrits du Moyen Âge à la fin de l’Ancien Régime
> Livres en bouche
> A la table du seigneur de Suze-la-Rousse
16h30 / La table et la musique au 18e siècle
17h30 / Débat, conclusion
18h00 / Concert et buffet
Musiques de table des 17e et 18e siècles
Un programme interprété par la classe de musiques anciennes du Conservatoire de musique du Tricastin, sous la direction de son professeur P. Bernard : Banchetto musicale de J-H. Schein, Tafelmusik de G-P. Telemann, Symphonies pour les Soupers du Roy de M-R. de Lalande.
Rencontre organisée par les Châteaux de la Drôme / Conservation départementale du patrimoine de la Drôme
Informations / réservations : 
----------------------------------------
Entrée gratuite
Renseignements : château de Suze-la-Rousse  04 75 04 81 44
Réservations : 04 75 91 83 64 (du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30) 
ou par mail resa-visite-chateaux@ladrome.fr

CE QUE LES MIGRANTS NE VERRONT PAS DANS L'ENCLAVE....


LE PRIMEUR BIENTÔT LA : IL FAUT LE FÊTER.....

AVIGNON - Jeudi 19 novembre, Millévin , la Fête des Côtes du Rhône et du Millésime 2015 . Vignerons, négociants, confréries et adeptes de la bonne humeur se retrouveront à Avignon pour fêter l’arrivée du nouveau millésime…  Rejoignez, vous aussi, la tribu des épicuriens urbains et venez partager en musique un programme festif, coloré et gourmand, dans un décor féerique.Programme :  de 10h à 13h aux Halles d’Avignon, Dégustation-Vente des Côtes du Rhône Primeurs - 12 entreprises présenteront en avant-première leur Côtes du Rhône Primeur 2015 dans l’ambiance conviviale des Halles d’Avignon. 
18h : Défilé des Confréries ( celles du Pays aussi), haut en couleurs… et en musique. Plus de 160 confrères, membres d’une douzaine de confréries défileront de la Place Saint Didier > Place des Corps Saints > Rue de la République jusqu'à la Place de l'Horloge où ils entonneront la Coupo Santo. A partir de 20h : Les restaurants partenaires avignonnais offriront en apéritif un verre de Côtes  

VALREAS - Vendredi 20 novembre - Présentation du primeur - Place de la Mairie - à 19h00

MONTELIMAR -Vendredi 20 novembre - Epicur’vin avec les vins de Grignan-les-Adhémar : l’Office du Tourisme de Montélimar renouvelle la soirée oenotouristique avec l’AOC Grignan-les-Adhémar. Pour la sixième édition, Philippe Faure Brac, Meilleur Sommelier du Monde 92, animera cette soirée raffinée et conviviale. Un thème spécial sera mis en avant. Surprise ! 

 VISAN - Castagnade en musique  autour des Côtes du Rhône Primeurs 2015 le Samedi 21 novembre à 18h, la Cave les Coteaux de Visan célèbre la sortie du Côtes du Rhône Primeur dans une ambiance festive. Tous les sens seront à la fête pour célébrer le Côtes du Rhône Primeur 2015 à l’Espace AnVis de la Cave les Coteaux de Visan, avec châtaignes grillées, ambiance musicale et exposition d’art, au programme de rendez-vous festif incontournable.

VALREAS - samedi 21 et dimanche 22 novembre - Marché Gourmand à la Gaillarde sous chapiteau - 

GILBERT GINIES : ÉTERNEL PAYSAN ET ANCIEN MAIRE.....


Comme il se définit lui-même, Gilbert Giniès de Piégon, est « un éternel paysan et un ancien maire ». A 82 ans bien sonnés, il a voulu raconter, pour que ses petits enfants et ceux de leur génération sachent, les années et les événements qu’il a traversés depuis l’époque où,  petit garçon, il gardait les chèvres dans la montagne jusqu’à
 maintenant où il coule une retraite tranquille. Il a confié ses souvenirs à sa feuille blanche, fait travailler sa mémoire, demandé aux anciens leurs souvenirs et a réussi à noircir, non sans un certain talent de narrateur, près de 150 pages qu’il a publiées dans un livre auto-édité. 
Il faut dire que Gilbert Giniès est une figure de ce coin des Baronnies, du sud de la Drôme et son caractère reconnu depuis longtemps  de Nyons à Vaison la romaine en passant par Mirabel ou..Piègon. Piégon dont il a été conseiller municipal pendant 18 ans puis  maire pendant 12 ans. Mais Gilbert Giniés est avant tout un éternel paysan qui a appris le métier sur le tas, à la ferme, comme cela se faisait dans les années 30 et 40, où l’on allait à l’école que jusqu’à 14 ans et où l’on aidait ses parents dès l’âge de 7/8 ans. Aussi son enfance racontée dans son livre ressemble un peu à celle d’un écrivain provençal qui vivait un peu plus bas ..Marcel Pagnol( dont la famille, faut-il le rappeler, est de Valréas - les es..pagnol!). 
Le livre « Gilbert Giniès. Un éternel paysan et un ancien maire » est en vente à Mirabel, Vaison , Nyons et chez l’auteur - Le Haut Lauzon - 26110 PIEGON au prix de 13,80€
Photos (M.O) : Gilbert Giniès présente son livre
Le Domaine Giniès au Haut Lauzon
La belle vendangeuse à Piegon...à voir !

.

jeudi 29 octobre 2015

LES JEUDIS DU CEDER

 un rendez-vous energie et citoyenneté

Le CEDER propose un rendez-vous régulier de rencontres citoyennes et d'ateliers brico récup' les jeudis 29 octobre, 26 novembre et 10 décembre à 18 h au CEDER à Nyons.



Le CEDER, Espace InfoEnergie en Drôme et Vaucluse, est également une association dont la vie est partagée avec ses adhérents. Pour redynamiser ses activités et partager ses expériences, mettre en réseaux ses partenaires et ses acteurs, l'association propose des rendez-vous mensuels pour agir en éco consommation et parler d'énergie…

Quand éco consommation se mêle au débat d'actualité…
L'idée est d'accueillir les participants avec une petit activité éco consommation (recylage, cuisine, bricolage…) dans une ambiance détendue et ludique pour ensuite laisser place au débat d'idée sur des actualités ou sujets que des intervenants veulent partager avec le public du CEDER. 

Premiers RDV à ne pas manquer
- Jeudi 29 Octobre : L’énergie solaire au quotidien – Yvon Tilloy, formateur en énergie solaire. 
Le solaire est-il à portée de tous ?  Ce débat sera suivi par la suite d’une journée de formation « auto-fabrication d’un chauffe-eau solaire ».  Ouverture de la soirée : atelier « cuisiner ses épluchures ».

- Jeudi 26 Novembre : La COP21, J-4 – Fanny Thevenot, représentante du CEDER. A l’heure du grand sommet international quelle est la place du citoyen dans le débat politique ?  Ouverture de la soirée : Atelier furoshiki, pliages traditionnels japonais

- Jeudi 10 Décembre : Le photovoltaïque, opportunité ou arnaque ? – Yoann Giacopelli, énergéticien CEDER. Comment réduire sa facture d’électricité et couper l’herbe sous les pieds des démarcheurs abusifs ?  Ouverture de la soirée : Atelier brico-récup, donner une seconde vie à ses déchets

Le programme du CEDER en Drôme et Vaucluse est en ligne sur :www.ceder-provence.org

lundi 26 octobre 2015

POUR ÉLOIGNER LES LOUPS...DE L'ENCLAVE

Chansons, histoires et poèmes pour éloigner les loups.


Parce que la bête immonde a fait des petits un peu partout… et au pied du mont Ventoux ( et dans l'Enclave aussi..). 

Des contre-feux pour réchauffer un homme de 60 ans qui revient dans le pays de son enfance et qui assiste à la montée des eaux du racisme et de la négation de l’autre. Le Rhône roule « les eaux glacées du calcul égoïste » et il est vital de faire entendre les mots et les notes qui nous aident à vivre debout, face à la meute !

Dimanche 1er Novembre à 18h  à la Salle des Cordeliers / VALREAS " SALUBRITE PUBLIQUE " - textes et chansons à hauteur d’homme  de Paul Fructus

Compagnie "Le Temps De Dire " - Mise en scène Paul Fructus - Régie Florence Pasquet
Avec Paul Fructus, Patrick Fournier, Jean-Louis Morell


Tout Public à partir de 15 ans - Durée : 1h10 - tarif : 15 €tarif réduit  :​10 € (demandeurs d’emploi, étudiants, moins de 15 ans, groupes de 10 et plus) 
​RESERVATIONS : ​  04 90 35 21 45  ou theatredurondpoint@gmail.com

LE CELLIER DES DAUPHINS A 50 ANS !


Aujourd'hui, il n'est pas possible d'évoquer  le marché des Côtes du Rhône sans parler du Cellier des Dauphins qui est, depuis de nombreuses années  déjà, la première marque française de vin d'Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Mais sous cette marque , nombreux sont ceux qui ignorent qu’il y a une union de caves coopératives de la région Sud-Drôme et du Nord- Vaucluse, au nombre de 13 en ce moment , et que cette Union est en perpétuel mouvement.Il était donc opportun de faire le point  à l’orée d’un anniversaire important : 50 ans !


UN PEU D’HISTOIRE
L'esprit qui prévalut à la création a été maintes fois souligné par son président fondateur Jean-Marie Valayer : "Les forces ne s'additionnent pas, elles se multiplient. Ce qu'une cave ne peut faire à elle seule sera possible si nous nous regroupons". L'Union fut donc créée en 1965, avec les caves de Nyons, Vinsobres, Saint Maurice, Tulette "Nouvelle", Tulette Costebelle et Suze la Rousse. Les installations de stockage et d'embouteillage virent le jour en 1967.  La production annuelle atteignit 1 million de bouteilles au démarrage. Le principe d'une mise en bouteilles sur le lieu de production, par les soins des vignerons et sous leur responsabilité, a toujours prévalu. De nouvelles caves coopératives rejoignirent ensuite l'Union : Rochegude en 1968, Saint Pantaléon les Vignes en 1969, Vaison la Romaine en 1972, Cécilia en 1981, Sérignan en 1997. Et ce jusqu’à 11 caves qui devinrent 10 avec la fusion des 2 caves de Tulette. Puis 13 avec le rapprochement des deux Celliers ( de l’Enclave et des Dauphins)   en 2009 celles de Valréas, de Richerenches et de Puyméras ont rejoint l’Union.   Avec la fusion le nouveau Cellier regroupe 13 puis 12  caves coopératives (Rochegude devrait quitter l’Union cette année) avec près de  3000 vignerons produisant sur plus de 20.000 hectares, 900.000 hectolitres soit 30% de l’appellation Côtes du Rhône.

LES HOMMES DU CELLIER

Jean-Marie Valayer en  fut le président jusqu’en 1985 puis  Marcel Surles qui lui-même laissa la place à René Faure en 1996. Jean Claude Rabaix   de  2002 à  2011 et le président en exercice est Serge Roux. Le directeur fut pendant près de 40 ans François Boschi puis Gilles Le Besnerais de 2006 à 2014 puis Frank Gaudet depuis. On aime la stabilité au Cellier avec seulement 5  présidents et  trois directeurs en plus de 50 ans


Photo : G.Gaudet et S.Roux, directeur et président actuels

QUELQUES CHIFFRES

 Le Cellier génère plus de 110 millions d’euros de chiffre d’affaires (52 millions de cols dont 25 millions  sous la marque « Cellier des Dauphins » )  . Il emploie 110 personnes. 30 % de l’activité est réalisée à l’exportation dans plus de 50 Pays.
L’ensemble de la cuverie fait 120.000 HL dont un chai ultramoderne avec contrôle des températures et automatisation des process (et notamment 86 cuves essentiellement en inox thermo-régulées sous azote).
La salle d’embouteillage climatisée de 5.000 m2 a un potentiel réel de 300.000 bouteilles/jour grâce à 4 chaînes d’embouteillage de différentes capacités. L’une d’elles est notamment dédiée aux grandes cadences (22.000 bouteilles/heure) et une autre mise ne place récemment, ultra-performante, est dédiée au conditionnement Bag-In-Box.
Une zone de stockage de 11.000 m2 permet d’entreposer près de 7 millions de bouteilles

 Il y a 50 ans....

1965 : Création de l'UNION des VIGNERONS des CAVES COOPERATIVES du SUD de la DROME avec les caves suivantes : Nyons, Vinsobres, St Maurice, Tulette Nouvelle, Tulette Costebelle, Suze la Rousse
1967 : Inauguration officielle
Président fondateur : Jean-Marie VALAYER
Administrateurs fondateurs : - Armand BONTOUX - Fleury BROCHENY - Paul BROCHIER - Sylvain BRUNEL - André ESPINASSE - Denis FLORET
Directeur : François BOSCHI  - Maître de chai : Raymond COULOUVRAT


M.Olivier





lundi 12 octobre 2015

VACANCES AUX CHÂTEAUX DU PAYS.....

A chaque période de vacances scolaires, les châteaux de la Drôme donnent rendez-vous aux enfants et à leurs parents pour des visites et des ateliers adaptés au jeune public. Ces visites ludiques et participatives sont suivies d’une pause sucrée. 
Deux nouveautés cette année à Suze-la-Rousse pour les vacances de Toussaint : 
 - Contes et lectures au château avec la bibliothèque de Suze-la-Rousse 
- Projections de courts-métrages en partenariat avec Folimage

Le programme : 

À Grignan

 > Lundis 19 et 26 octobre – 15h
Architecture mémorable 
Atelier enfants (6-10 ans) 
Observer les façades, jouer avec les pleins et les vides, chercher des détails sculptés et dessiner des lignes et des formes… Un parcours pour s’initier à l’architecture, à son vocabulaire et repartir avec un jeu de memory. > 5€ par enfant> durée 1h30 à 2h 

> Mercredis 21 et 28 octobre – 15h
Grignan Pursuit 
Visite en famille (dès 5 ans)
A l’issue d’une visite, parents et enfants déroulent un plateau de jeu géant et testent ensemble leurs connaissances et leur sens de l’observation.> Adultes 6€ - enfants 5€ > durée 1h30 à 2h 


À Suze-la-Rousse

> Vendredis 23 et 30 octobre – 15h 
Une table bien dressée
Atelier enfants (7-12 ans)
Cet atelier propose aux enfants de s’initier aux arts de la table du 18e siècle à travers des mises en situation. Après avoir exploré les salles d’exposition, les enfants dressent une table à la mode de 1750 dans les règles de l’art. > 5€ par enfant
> Mardis 20 et 27 octobre – 14h15

> Vendredis 23 et 30 octobre – 14h15 
L’heure du conte (4-10 ans)
La bibliothèque de Suze-la-Rousse donne rendez-vous aux plus jeunes pour un moment de conte au sein de l’espace lecture du château. Au menu : un livre, un conte, une histoire de gourmandise ou de table, le tout mis en voix par le personnel de la bibliothèque. Inclus dans le billet d’entrée > durée 45 min

> Samedi 24 octobre – 14h et 16h
Ciné-château (6-12 ans)
Projection d’une sélection de courts-métrages de Folimage autour du thème des arts de la table et des façons de manger. En partenariat avec Folimage.
Les films au programme : La bouche cousue, Circuit marine, Le Génie de la boîte de raviolis, Merci mon chien, Patate et le jardin potager. > Tarif unique:3€
> durée 45 min

samedi 10 octobre 2015

UN MOIS AU MUSÉE DU CARTONNAGE

Du 9/10 au 31/10/2015
Participation à l’opération « Bienvenue chez Vous », organisée par la région PACA les vendredis, samedis et dimanches du 9 octobre au 1er novembre.
Une entrée gratuite sera offerte pour une entrée payante aux personnes qui se présenteront dans le cadre de cette manifestation.
Pour connaître les détails, voici le lien :
 http://bienvenuechezvous.regionpaca.fr/2015/

Du 12 au 18/10/2015 
La semaine bleue : gratuité d’entrée aux personnes de plus de 60 ans dans le cadre de la semaine nationale des retraités et personnes âgées.

Du 12 au 18/10/2015
La semaine du goût : mercredi 14/10  & samedi 17/10 à 15h - visite commentée du musée (cf. pièce jointe avec le programme).
Tarif : 3,50€

Vendredi 6/11/2015 à 15h
Causerie par Eric Grieu, archiviste municipal à Pont-Saint-Esprit : « Etoffe de héros - 14/18 Coiffes et uniformes du XVe corps ».
Gratuité

vendredi 9 octobre 2015

VINSOBRES : DES VENDANGES SOLIDAIRES


A Vinsobres, on sait ce que les mots de solidarité, de générosité, d’entraide, de confraternalité vigneronne veulent dire car on les met aussi en pratique quand il faut. C’est ainsi que le syndicat des vignerons de 
Vinsobres et l’association Solidarité paysanne 26 /07 avec le soutien des mairies de Vinsobres et de Nyons ont organisé le samedi 3 octobre puis le jeudi 8 deux journées de vendange, offertes par près de 90 bénévoles qui ont répondu à l’appel.Afin d'aider l'un des leurs - empêché par la maladie de travailler - et sa famille toute entière.  Tout le monde a  donné un coup de main tout au long de l’année pour les travaux, la vente du vin et pour les vendanges les responsables des associations ( Roger Viarsac, Louis Autran et André Dumas) ont lancé un appel à vendanger par voie de presse. Ils étaient quatre vingt dix vendangeurs, vignerons, retraités non agriculteurs, venus parfois de loin, pour vendanger les cinq hectares de vignes et ce  dès sept heures du matin. Le samedi un casse croûte - à la salle des fêtes de Vinsobres a réuni les participants et la famille ( notre photo).
Photos : des vendangeurs motivés


jeudi 8 octobre 2015

TOUTIFESTI C'EST MAINTENANT....

Pour la première fois à Valréas ....
​Un festival à voir en famille  pendant les vacances ​!!!
- Programme par ordre chronologique 🕑
 Samedi 10 
- 10h00/19h00 ANIMATION GRATUITE devant la Salle des Cordeliers
TOUPIE MANEGE Cie Cour en l’Air

NICO DES MOTS PARLEURS sur POETE-POETE MOBILE Cie TRP
- 14h30 ZAZA LA SORCIERE théâtre à partir de 6 ans Cie TRP
- 17h00 OUVERTURE DU FESTIVAL

Dimanche 11
15h00 LE VOYAGEUR OUBLIE théâtre à partir de 5 ans Le Grattoir à Méninges

Lundi 12
10h00 LE VOYAGEUR OUBLIE théâtre à partir de 5 ans Le Grattoir à Méninges
14h30 MOTMOT théâtre à partir de 4 ans Cie Eclats de Scènes

Mardi 13
14h30 PEAU D’ÂME conte à partir de 6 ans Cie Chantier Public

Mercredi 14
10h00 PEAU D’ÂME conte à partir de 6 ans Cie Chantier Public

Jeudi 15
10h00 LE VOYAGE DE CHOUPETTE théâtre de 6 mois à 5 ans Cie TRP
14h30 ET POURQUOI TU RIS ?!... danse à partir de 2 ans Cie Opaline

Vendredi 16 
10h00 LE VOYAGE DE CHOUPETTE théâtre de 6 mois à 5 ans Cie TRP

Samedi 17
15h00 ZAZA LA SORCIERE théâtre à partir de 6 ans Cie TRP

Dimanche 18
15h00 LE VOYAGEUR OUBLIE théâtre à partir de 5 ans Le Grattoir à Méninges

Lundi 19
10h00 MADAME PAPIER théâtre à partir de 6 mois Babel Cie
14h30 JOYEUX ANNIVERSAIRE !!! théâtre à partir de 3 ans Cie Des Pas Possibles

Mardi 20
10h00 MADAME PAPIER théâtre à partir de 6 mois Babel Cie
14h30 JOYEUX ANNIVERSAIRE !!! théâtre à partir de 3 ans Cie Des Pas Possibles

Mercredi 21 
14h30 ET POURQUOI TU RIS ?!... danse à partir de 2 ans Cie Opaline

Jeudi 22 
10h00 CABARET D’PAPIER théâtre à partir de 5 ans La Sauce aux Clowns
14h30 CABARET D’PAPIER théâtre à partir de 5 ans La Sauce aux Clowns

Vendredi 23 
14h30 PINOCCHIO théâtre à partir de 6 ans Théâtre du Kronope
16h30 Clôture du Festival familial ToutiFesti - SiropMinot offert
NICO DES MOTS PARLEURS sur POETE-POETE MOBILE Cie TRP
JEFF PICCARDI à l’accordéon Cie Cour en l’Air

N'oubliez pas de réserver au 04 90 35 21 45 (laisser message sur répondeur )
ou à theatredurondpoint@gmail.com

vendredi 2 octobre 2015

FÊTE DE L'ENERGIE AU PAYS AVEC LE CEDER....

Fete de l'énergie, le RDV des économies d'énergie


La Fête de l’énergie est de retour du jeudi 8 au dimanche 11 octobre 2015 en Drôme et Vaucluse pour une 6e édition riche en animations et découvertes autour des économies d’énergie !


À cette occasion, de multiples activités gratuites imaginées par les Espaces InfoèEnergie de Rhône-Alpes dont fait partie le CEDER viendront rythmer ce long week-end dédié à la maîtrise de l’énergie et aux travaux de rénovation de l’habitat : visites de bâtiments performants, animations sur les marchés, conférences, stands, jeu concours et bien d’autres surprises énergétiques attendent les participants.

Bénéficier de conseils gratuits sur la rénovation énergétique
Cette manifestation est l’occasion de bénéficier de conseils gratuits, objectifs et de qualité sur des thématiques variées et notamment sur la rénovation énergétique des logements : isolation, chauffage, ventilation ; les aides financières, les énergies renouvelables et les gestes économes.
Les conseillers InfoèEnergie du CEDER proposent entre le 6 et le 18 octobre, des visites de bâtiments performants énergétiquement. Ces visites gratuites et ouvertes à tous, sont l’occasion pour les particuliers d’échanger avec les propriétaires et les entreprises qui ont réalisé les travaux et rencontrer les conseillers InfoèEnergie. Tout le programme en ligne sur www.ceder-provence.org

La fête de l’énergie c'est le plein de cadeaux écologiques !
Du 1er octobre au 30 novembre, les Espaces InfoèÉnergie de la région Rhône-Alpes et PACA organisent un jeu-concours permettant de gagner des lots d’une valeur totale de 3 000€ : vélos électriques, vélos pliants et des box "nature". Un moyen de parler d’énergie en étant… branché !
Le principe est simple : rendez-vous sur le site www.fete-de-lenrgie/jeu-concours et répondez au quiz sur l’énergie. Les gagnants seront désignés par tirage au sort parmi les bonnes réponses début décembre !

Les permanences InfoèEnergie en Drôme
- CEDER – 15 avenue Paul Laurens à Nyons : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h fermé mardi et mercredi matins.
- Mairie à St Paul 3 Châteaux– place de l'Hôtel de Ville : 1er, 3e  et 5e lundi de 9 h à 12 h.
- Maison des services publics à Montélimar– 1 avenue St Martin : vendredi de 14 h à 17 h, sur rendez-vous.
- Visiopermanences à l'Espace Public Internet (EPI) de Dieulefit – 23 rue du Bourg : lundi de 13 h 30 à 16 h 30

Poursuite des permanences InfoèEnergie en VAUCLUSE
- COPAVO – 375 avenue Gabriel Péri à Vaison la Romaine, 1er, 3e, et 5e jeudis du mois de 14h à 17h
- Mairie de Vaison la Romaine les 2e et 4e jeudis du mois de 14 h à 17 h
- Maison du Département – 1 rond-point de l'Arc de Triomphe à Orange : mercredi de 14 h à 17 h.
Pensez à prendre rendez-vous !

Programme de la fête de l'énergie en Drôme et Vaucluse du CEDER
sur www.ceder-provence.org
Plus d'informations au 04 75 26 22 53 ou ceder@ceder-provence.org