dimanche 23 décembre 2012

NOEL AU PAYS : GARDAREM LO MORAL !

Bien sûr c'est Noël et toutes les traditions qui vont avec !

VOIR ICI

mais il ne faudrait pas oublier que tout ne va pas bien dans notre monde de dingues...
I l y en a :
- des qui vont vivre en Belgique !
- des qui ont des comptes en Suisse !
- des qui veulent nous planter des aréoports dans des Chapelles ! ( à Notre Dame des Landes!)
- des qui ne veulent pas donner le doit de vote aux étrangers !
- des qui veulent chercher du gaz de schiste et nous polluer !
j'en passe et des meilleures...
Alors pour garder le moral arrêtez-tout ! même de lire ce Blog.! Allez Ouste !


Il est temps en effet de mettre le petit Jésus dans la crêche !

à l'An que ven !!!

ENCLAVE : HEUREUX COMME DES PAPES !

Des fois on me demande : "tu en as pas marre de vivre à Valréas depuis 60 ans?".
C'est vrai que des fois on est tenté d'aller voir ailleurs si les hommes politiques peuvent s'entendre avec leurs voisins , s'ils peuvent trouver du travail aux autres plutôt que d'aménager somptueusement des places sur lesquelles bientôt plus personne ne viendra, ailleurs où les citoyens ne votent pas avec leurs pieds !!
Mais je me dis que je suis bien dans l'Enclave : un Pays où le   vin est rouge, les oeufs jaunes et les truffes noires.....
Ce Pays , mon Pays  l'enclave des papes "Qui m'est une province, et beaucoup davantage ? " (J.Du Bellay)



LA RECETTE DU BONHEUR : 1 + 6 +4



1 VALREAS......










6 OEUFS......















4 ( ou 5,6,7... ) RABASSES.....









WHAT ELSE ?










jeudi 20 décembre 2012

UN VIGNERON DU PAYS HONORE

 Créé en l’an 2000, le Prix d’Excellence a pour but de mettre à l’honneur les hommes et les femmes qui produisent des produits de qualité de façon constante. Suivant les médailles obtenues au Concours Général Agricole de Paris, un nombre de points est attribué sur trois ans et le Prix d’Excellence est  remis à celui qui a le plus de points sur les 3 dernières années. Pour les vins de la Vallée du Rhône c’est Jérôme Reifa du Domaine Notre dame du Bosquet à Bouchet qui a été le lauréat 2012. La  remise du prix  2012 a eu lieu au ministère de l'agriculture le 29 novembre dernier,  à Paris, en présence de M. Stéphane  LE FOLL, ministre de l'agriculture   Pour J.Reifa  il s’agit d’une médaille en Or en 2010 et de 2 en Argent en 2011 et 2012, pour un Côtes du Rhône Rouge des millésimes 2009 , 2010 et 2011.   De ce fait, c'est le travail effectué depuis 2007 qui est récompensé. Les bénéfices apportés par le C.G.A sont multiples mais ceux qui s'en dégagent le plus souvent sont la reconnaissance dans la filière (négociants, clients, ...) et la crédibilité ; sans oublier qu'une récompense au CGA est un avantage indéniable quant à la valeur marchande du vin médaillé. A titre personnel,  pour J. Reifa c'est  la fierté du travail effectué dans l'année, année après année, qui en ressort :

«  J'ai créé mon exploitation en 2007 avec l'aide de mes beaux-parents, PEYROUSE Claude et Nicole et de ma belle-soeur, Delphine Fert (qui gère le domaine de la Fertine à Bouchet), exploitation d'à peine 7 hectares.  En 2012, je suis à la tête d'une vingtaine d'hectares. Fin 2013, je devrais mener une soixantaine d'hectares, suite à la reprise d'une partie de l'exploitation de ma belle-mère. » Les parcelles se trouvent surtout à Bouchet mais il y en a également à Suze-la-Rousse, Tulette et Orange. Le sol est en majorité argilo-calcaire, ce qui est propice à de très bons vins Côtes-du-Rhône. les cépages sont grenache, syrah et carignan.Il loue de la cuverie à Violès (84) aux établissements Lavau et  vends mon vin en vrac avec l'aide de négociants, mais je compte à plus ou moins long terme vendre de la bouteille.J'ai  appris le métier de vigneron grâce à mon beau-père. Je travaille donc selon les méthodes et conseils de personnes expérimentées mais je m'intéresse également beaucoup aux nouvelles techniques et avancées technologiques. De plus, j'attache énormément d'importance à l'élaboration du vin depuis la vendange jusqu'à la présentation définitive de la cuvée à venir."


La  remise du prix  2012 a eu lieu au ministère de l'agriculture le 29 novembre dernier,  à Paris, en présence de M. Stéphane  LE FOLL, ministre de l'agriculture  .   
Photo : Jérôme Reifa félicité par le ministre S.Le Foll 

Qu'est-ce qu'on va lire ?

En tous cas moi je sais ce que je ne vais plus lire !! C'est La Provence !
Déjà c'était parfois difficile mais là maintenant ça devient impossible ;
En effet comme le dit l'Express ce jour :  dans la newsletter de 14:28   du jeudi 20 décembre 2012
" L'insubmersible Tapie refait surface dans le marigot politique marseillais "
"Le rachat de La Provence par l'homme d'affaires alimente le fantasme de son retour en politique, avec la mairie de Marseille en ligne de mire. Bernard Tapie dément mais les responsables locaux ne semblent pas y croire. Marseille n'avait vraiment pas besoin de ça. "
Et nous non plus...
Avec des actionnaires comme la famille Hersant et Bernard Tapie , quand on a été il y a 40 ans (déjà!)correspondant du Provençal, "le journal des patriotes socialistes et républicains", avec G.Deferre comme patron il faut avouer que l'année 2012, qui aura été si dure pour la presse, se termine vraiment mal !
Ca doit être ça la fin du monde !

mardi 18 décembre 2012

Montbrison/lez : une cuvée pour unir les deux régions

 Samedi 8 décembre au  DOMAINE DES TREILLES, Patrice MERY  a proposé aux visiteurs cette année pour sa journée «  Portes Ouvertes » l’opportunité de découvrir la nouvelle  cuvée de" la PIERRE PLANTEE", Côtes du Rhône Rouge 2011, sans souffre. Une exposition des dessins humoristiques sur les thèmes du vin et du rugby  de  Blachon, ex-dessinateur vedette de l'Equioe Magazine a apporté une touche d'humour parmi les multiples objets du musée de la vigne et du vin. Toute la journée de nombreux visiteurs se sont succédé et on pu goûter  cette nouvelle cuvée dont les vignes sont de part et d’autre de la frontière entre l’Enclave et la Drôme ( et donc entre Rhône Alpes et Paca) et qui a recueilli ne nombreux éloges des visiteurs venus parfois de fort loin ...... : «  ce Côtes du Rhône Rouge (50% syrah et 50% grenache)  de vielles vignes de près de 30 ans. Il titre 14% d’alcool en volume, SO2 non quantifiable (moins de 5mg/litre)  ….. De couleur rouge foncé, il développe au nez une odeur de fruits rouges, framboise et cassis que l’on retrouve en bouche avec des notes vanillées. Un vin fruité mais aussi  très équilibré et que l’on peut situer sans crainte  dans le haut de gamme des vins de l’appellation. A boire sur des côtelettes d’agneau ou une belle côte de bœuf… ».
Photos : La pierre plantée délimite les deux régions
Présentation de la Cuvée de la Pierre Plantée

jeudi 29 novembre 2012

ANIMATIONS ET MANIFESTATIONS AU PAYS

FESTIVAL

LA ROCHE SAINT SECRET : A l'occasion de la Journée Internationale des Droits de l'Homme qui se tient chaque année le 10 décembre, ARDEC  organise lors du week-end des 7, 8 et 9 décembre 2012 à La-Roche-Saint-Secret à la salle des fêtes , un mini festival cinéma et une rencontre avec la peintre Michèle Lepeer dont le travail de ces dernières années s'est orienté vers des thématiques sociales et politiques qui seront au coeur de notre week-end ! Communiqué  Collectif OGMA
Tout le programme détaillé sur le lien suivant: http://www.roche-saint-secret.com/flyer_ardec_dec12.pdf - Lieu : salle des fêtes de Roche Saint Secret Béconne

CONCERT
MJC TAULIGNAN : concert de Noël par " le CHŒUR DE LA LANCE" - récitante Aline Marquis - textes Marie-Christine Rixte - direction Catherine Alligon ; à la Salle des fêtes le dimanche 9 décembre 2012 à 18 heures. Libre participation au profit du Téléthon . Verre de l’amitié accompagné des 13 desserts

EXPOS
TAULIGNAN : Les artistes de Taulignan exposent du 1° au 27 décembre salle de la commune

VISAN : Exposition de peinture de l’artiste Gérard Zaoui du 3 décembre au 2 janvier.Au Caveau ANVIS de la cave Les Coteaux - Tout le mois décembre, de nombreuses idées cadeaux autour du vin et de prestigieuses cuvées à offrir ou à s’offrir pour le plaisir, avec les offres spéciales à l’occasion des fêtes de fin d’année. Photo : G.Zaoui et Chistianne Ordenner (chargée de la communication à la cave de Visan)

MARCHES DE NOEL
DOMAINE DE LA PRESIDENTE : Samedi 1° et Dimanche 2 Décembre - A Sainte-Cécile - Dégustation et vente des meilleurs vins du domaine - Idée de Cadeaux - Exposition -
Poursoutenir l’association A.I.A.P (Atelier Itinérant d’Arts Plastiques), les enfants résentent des œuvres photographiques originales de sculptures créées à partir de légumes et de fruits autour de l’œuvre d’Arcimboldo. Cette association a été créée pour initierles enfants à l’art contemporain à travers des pratiques artistiques en milieu scolaire et en atelier. « Sentir, toucher, voir, écouter, jouer, construire et voyager en compagnie de Matisse, Pollock, Picasso, Calder et bien d’autres. Le rêve et le plaisir de peindre et de créersont les uniques guides. »

CAVE DE RASTEAU : Samedi  8 et Dimanche 9 décembre
C’est le 8ème Marché de Noël organisé par la Cave de Rasteau. Cette tradition provençale rencontre un succès qui ne se dément pas. Au programme, à voir et à déguster : chocolats, biscuits, pains d’épices et nougats, foie gras, safran et confitures artisanales originales : Isabelle Perrone, installée à Séguret, proposera une gelée de vin doux, parfaite pour accompagner le foie gras. Et bien sûr les vins de la Cave seront également proposés aux gourmets : Jouets en bois, poteries, bijoux et objets de décoration complètent ce marché de Noël. Sans oublier le Père Noël pour la traditionnelle distribution de papillotes dès 11 h le dimanche 9 décembre. Particularité : artistes et artisans de ce marché sont tous de la région A déguster sur place : l’ensemble de la gamme des vins de la Cave de Rasteau, de la tradition des Vins Doux Naturels au classicisme des vins rouges de la récente AOC
Rasteau, sans oublier blanc et rosé de charme.

STAGE
- VALREAS :  Atelier d’écriture d’un texte pour une adaptation théâtrale
 Dès la fin de l’année 2012, avec l’aide de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC PACA),  Les Nuits de l'Enclave accueilleront Catherine VERLAGUET auteure de théâtre, dont l’adaptation du roman « oh boy » de Marie-Aude MURAIL, a reçu le Molière jeune public en
2010. Elle travaillera dans l’Enclave avec le lycée, le centre social, et aussi avec des volontaires pour un atelier d’écriture . Cet atelier permettra d’écrire un texte en vue d’une mise en scène dirigée par Bryce QUÉTEL pour le groupe amateur du Théâtre du Rond Point, avec lequel nous construisons ce
partenariat. Ce spectacle sera joué pendant le festival cet été. Cet atelier se construit avec certains volontaires de l’atelier amateur du TRP, mais aussi avec vous si vous le souhaitez. Nous serions heureux de vous retrouver parmi ce groupe de travail les : jeudi 20 décembre 2012, jeudi 24 janvier, jeudi 14

PARFUM DE JAZZ : BILAN ET PERSPECTIVES

Alain Brunet, président de Parfum de Jazz, fait un bilan de la saison et trace quelques pistes pour 2013

Chers amis de Parfum de jazz
"En 2012 et pour la troisième fois, Parfum de Jazz a proposé des concerts durant deux semaines, du 12 au 25 août, sur l’ensemble du territoire de la Drôme provençale tout en conservant ses racines à Buis les Baronnies en première semaine : 13 concerts payants en soirée dans 8 communes partenaires du projet auxquels se sont ajoutés 40 concerts gratuits offerts aux populations des mêmes petites communes durant ces deux semaines
Une nouveauté de grande importance a marqué l’édition 2012 de Parfum de Jazz : l’accueil  du Big band de l’Institut National des Jeunes Aveugles : Open INJAZZ ; Ces 14 musiciennes et musiciens étaient en résidence à Saint-Paul-Trois-Châteaux et ont travaillé avec plusieurs musiciens professionnels de haut niveau tels Xavier Richardeau, Eric Luter, Christian Roy. Cette opération quelque peu complexe a été réalisée grâce à un partenariat avec l’association nationale ARPEJEH[1] et son délégué général Boris Bertin. Elle a mobilisé, outre des salariés d’ARPEJEH, un nombre conséquent de bénévoles de notre association.
Comme les années précédentes, le programme des concerts a été très largement consacré à l’histoire du jazz, car il s’agit là d’une spécificité forte de notre festival. Cette histoire est de plus en plus mal connue alors qu’elle est d’une richesse inouïe. Parfum de Jazz en  revisite certains aspects, certaines périodes et propose au public des portraits en musique de grands noms du jazz : en 2012 ce fut Ray Charles, Henri Salvador et Michel Petrucciani. L’idée est ainsi de montrer comment cette histoire peut inspirer des concerts de grande qualité où la création n’est pas absente ; cela suppose bien sûr d’inviter des artistes de grand talent. Le soutien de la SPEDIDAM et de l’ADAMI sociétés civiles de musiciens, comme celui de la SACEM attestent, s’il en était besoin, de la qualité des interprètes/improvisateurs programmés à Parfum de Jazz. Cette volonté de resituer, de revisiter les courants et les figures de l’histoire du jazz a permis de présenter à un public très large les facettes de cette musique qui est mouvante et dont le métissage se perpétue.
En 2012, vous avez été nombreux à fréquenter nos concerts : ce fut notre meilleure année en termes d’entrées et nous vous en sommes très reconnaissants ; les tarifs pratiqués sont restés modestes/raisonnables afin de permettre au plus grand nombre d’accéder à une musique de qualité ; ils le resteront en 2013 bien évidemment.
Car l’année 2013 s’annonce difficile : pour nous organisateurs qui ne pouvons organiser un festival digne de ce nom sans un soutien des collectivités territoriales, des sociétés civiles et du mécénat d’entreprise ; mais aussi pour vous public compte tenu du contexte économique qui pourrait peser sur les choix de nombreuses familles durant les prochaines vacances d’été.
Nous n’avons pas encore, à la date où j’écris cette newsletter (fin novembre), d’indications précises sur les financements attendus mais tout nous incite à être d’une grande prudence dans l’élaboration de notre budget prévisionnel donc dans les choix de programmation.
Parfum de Jazz a conquis, au cours de ses 13 années d’existence, un public fidèle. L’édition 2012 a accueilli environ 3500 personnes payantes mais c’est un total de plus de 10 000 personnes qui ont assisté à l’ensemble des concerts gratuits et payants proposés. C’est un public de connaisseurs qui vient rechercher la qualité musicale certes mais aussi la convivialité du festival, véritable  lieu de rencontres.
Cette année 2012, trois concerts ont pris un relief particulier : deux furent donnés à l’hôpital de Buis les Baronnies et à la maison de retraite de Saint-Paul-Trois-Châteaux pour les personnes âgées qui ont chanté pour leur plus grande joie avec les musiciens. Le troisième fut donné à Saint Férréol Trente Pas au profit de la lutte contre la mucoviscidose. Enfin, dans le cadre d’un partenariat avec la MGEN, un certain nombre d’adultes handicapés ont été invités aux concerts de leur choix.
Que sera le programme 2013 ? S’il est encore trop tôt pour vous en donner les principales « têtes », je puis vous indiquer d’ores et déjà que nous présenterons à nouveau une soirée consacrée à Ray Charles et, en Tricastin, une autre à la musique cubaine. Deux soirées New Orléans suivies de la projection d’un film seront programmées au Buis. Parfum de Jazz pourrait aussi, nous l’espérons, accueillir Michel Portal et Bernard Lubat, la chanteuse China Moses et les Pink Turtle. Voilà les premiers éléments de programmation…Rendez vous très bientôt sur notre site internet Parfum de Jazz.
Au nom de toute l’équipe de Parfum de Jazz, je vous souhaite une belle et féconde  année 2013."

[1]Accompagner la Réalisation des Projets d’Etude des Jeunes Elèves et étudiants Handicapés

Sur www.parfumdejazz.com revivez le festival 2012 à travers la magnifique galerie de photos signées Pascal Derathé de jazz.rhone-alpes.com !

mardi 13 novembre 2012

TOUT SUR LA PROVENCE ......

Tout ce que vous vouliez savoir sur la Provence...  sans jamais oser le demander …en 4 CONFERENCES SUR LA PROVENCE par Jean-Marc Courbet , Baïle du Félibrige.Avec l'Université Populaire du Tricastin de Saint-Paul Trois Chateaux.
En Drome Provençale près de 50 % de la population actuelle est installée depuis moins de 35 ans … Nous avons la chance d’accueillir en voisin Jean-Marc Courbet pour un cycle de conférences, débats et discussions. Longtemps Baïle du Félibrige, créateur du Centre de documentation provençale de Bollène, il nous fera découvrir une identité culturelle  particulièrement  forte de notre territoire.
4 conférences  autour de la Provence, ses réalités, ses  traditions vivantes et gourmandes: Noël, la Provence, Carmentran, la bibliothèque provençale de Bollène, seront illustrées de documents sonores ou visuels.

Noël ! Oublions la grande fête commerciale, les raids dans les magasins et les bombances obligatoires et voyons un peu ce qu'était Noël en Provence, il n'y a pas si longtemps. Une grande fête chrétienne, bien sûr, que les Provençaux ont su embellir à leur façon : les santons, le gros souper et ses 13 desserts, des chants originaux.
Mais ils ont aussi conservé des rites antiques et païens du solstice d'hiver : le blé de la Sainte Barbe, le cacho-fio, le gâteau des Rois.
Chrétien ? Païen ? Vous verrez par vous-mêmes.
Lundi 26 novembre de 18h30 à 20h, à la MJC
La Provence, dis, c'est quoi ?Comment définir la Provence ? Région administrative ? Climat ? Végétation ? Histoire ? Langue ? au pays de la Drôme Provençale ce n'est pas si facile. Nous vous proposons de vous faire découvrir à travers ces différents aspects, une Provence « à géométrie variable » sans doute différente de ce que vous croyez.
Lundi 21 janvier de 18h30 à 20h, à la MJC
CarmentranC'est la sortie de l'hiver, c'est le début du printemps, c'est la vie qui revient et recommence encore une fois, c'est Carnaval ! On fait la fête et on danse.
Mais c'est aussi un réseau de significations inquiétantes, angoissantes, cachées derrière une symbolique oubliée et de très anciens mystères.
Lundi 25 mars de 18h30 à 20h, à la MJC,
Visite du Centre de documentation provençale à BollèneUne  bibliothèque associative exceptionnelle qui depuis 1982 reunit plus de 4000 titres, des centaines de revues des pays d' Oc, quelques 80000 coupures de presse et papiers divers classés par thèmes, des 230 disques de chant et de musique, 340 cassettes d'enregistrements originaux, des centaines d'adresses d'écrivains, de chanteurs, des troupes de théâtre, de groupes folkloriques..La sonothèque possède 700 documents sonores ou vidéos . Lieu moment exceptionnel  que Jean-Marc Courbet, son créateur, nous fera découvrir
Lundi 13 mai rendez-vous au parking Chausy à 14h pour une visite à 14h30 à Bollène
Réservations et infos au  04 75 04 44 50 ou  06 74 35 24 72   - http://uptricastine.ek.la

K comme KAOLIN A GRIGNAN

Pour l’exposition K comme Kaolin* , la commission culturelle de la Ville de Grignan invite Mireille Favergeon et huit céramistes qu’elle a choisis pour exposer à ses côtés : Lætitia Benat, Louis et Virginie Brueder, Tristan Chaillot, Xavier Duroselle, René Le Denmat, Christine Macé, Florent Le
Men  et ce jusqu'au 6 janvier 2013 à l' ESPACE D’ART FRANÇOIS-AUGUSTE DUCROS Place du Jeu de ballon à Grignan - Jours et heures d’ouverture : Du mercredi au dimanche de 14h à 19h. Entrée libre.
Cette exposition propose une entrée sur les traitements actuels du kaolin et de la porcelaine, et sur les couvertes et glaçures spécialement appliquées à cette céramique. Le travail d’émail dans lequel s’inscrivent la majorité des artistes invités ici témoigne d’une recherche approfondie, une quête perpétuelle de lumière, de couleurs et de textures, ancrée dans la matière au point de s’y fusionner, et qu’une vie entière ne suffirait pas à assouvir. Ils partagent le goût et les savoirs requis sur la porcelaine, qui s’appuient sur une double compétence, l’une sur la forme et l’autre sur le travail de l'émail.
Leur art consiste alors à mener le matériau jusqu’à ses ultimes limites (la fusion, la vitrification) pour mieux explorer les possibilités d’expressions artistiques qu'offre la porcelaine à la création contemporain.


Les exposantsL’entrée dans le monde de la terre est un voyage empruntant des chemins souvent très personnels. Les artistes invités pour l’exposition K comme Kaolin sont venus à la céramique chacun à leur manière (après des études de Beaux-arts pour Mireille Favergeon et Laetitia Benat, de philosophie pour Florent Le Men, d’histoire de l’Art pour Christine Macé, ou parallèlement à une formation à St-Cyr et à une carrière militaire pour René Le Denmat…) L’apprentissage en autodidacte occupe une place importante pour la plupart d’entre eux, tout au long de leur vie, et pour certains, comme Virginie Brueder, René Le Denmat dès le départ de leur carrière. Des écoles de céramiques ont aussi à point nommé ponctué leur parcours (formation à Saint-Amand-en-Puisaye pour Louis Brueder, à Dieulefit pour Florent Le Men, à l’Ecole de céramique CREAR pour Xavier Duroselle, au sein de l’école des Arts décoratifs à Genève pour Tristan Chaillot, ou encore à l’Ecole de céramique de Provence à Aubagne dans laquelle fut invité à enseigner
René Le Denmat…) Mais avant de savoir dans quel coin de la terre va se nicher et prendre forme la personnalité du céramiste, celui-ci demande souvent l’hospitalité dans différents ateliers, renforçant ainsi ses occasions de croiser les textes et le travail de guides qui deviennent autant de repères (Bernard Leach, Daniel de Montmollin, Emile Decoeur…), quand ce n’est pas du côté de l’Orient que conduisent les aspirations, les plus lointaines géographiquement, mais si essentielles pour cet art (voyages en Corée ou au Japon pour René Le Denmat, Mireille Favergeon, Florent Le Men…)
Des hommes et des femmes (9 artistes invités en tout) dont la trajectoire de vie est jalonnée de choix marquants et se découvre comme le premier de leur acte poétique posé sur la terre. Leurs oeuvres accompagnent ce parcours comme une série de témoignages, d’éclairages, d’interrogations. Comme des mises en forme de leurs questionnements sur le monde, à la croisée des approches poétiques, techniques et parfois métaphysiques.

 


*Le kaolin, la porcelaine
Le kaolin, ou terre de Chine, est une argile primaire parmi les plus pures, utilisée dans la fabrication de la porcelaine. Elle est issue directement et quasi exclusivement de la décomposition naturelle sur place de la roche-mère feldspathique. Extrêmement réfractaire quand elle est utilisée pure (son point de fusion se situant à 1800°C), elle est ordinairement utilisée combinée à du feldspath, du quartz et à une argile plus souple qui rendent le tesson
de porcelaine plus plastique et abaissent son point de fusion. En raison de la découverte tardive de gisements de kaolin en Angleterre et en France au XVIIIe siècle (en 1755 pour le kaolin anglais de Cornouailles, d’une pureté exceptionnelle, et en 1768 à Saint-Yvriex-La- Perche dans le Limousin) la porcelaine se développa en Europe seulement plus de 600 ans après le pleinessor qu’elle connut en Chine du sud au XIIe siècle dans la région de Jingdezhen. On peut estimer d’après les premières pièces conservées que le kaolin était connu et utilisé en Chine déjà depuis environ 200 ans avant JC. Et ce sont les carrières de Gaoling (littéralement « collines hautes ») exploitées près de Jingdezhen, qui donnèrent son nom au kaolin. Du fait des difficultés de tournage du kaolin, et de la maîtrise des techniques de cuisson à haute température qu’elle requiert (1350°C environ) la porcelaine fut principalement produite au XIXe siècle en série par coulage dans des moules à destination des arts de la table, dans les grandes manufactures
industrielles de porcelaine de Sèvres, de Limoges… Mais de nombreux artistes ont été séduits par les contraintes et les propriétés de translucidité, de finesse, de densité de la porcelaine, et se sont lancés dans le façonnage de pièces uniques, par tournage, ou montage à la plaque. Des prises de risques et des choix de travail qui renvoient quotidiennement ces artistes à l'exigence, à la précision du geste, au caractère sacré des poteries de la Chine ancienne, à une "montagne" non moins sacrée de savoirs théoriques et pratiques assortis à ces techniques. Mais aussi à une réflexion permanente sur les différentes interprétations, actuelles ou anciennes et parfois dépaysantes de la notion d’esthétique. Ils explorent, façonnent… à la recherche de l’expression d’une sensibilité s’inspirant et s’affranchissant de ces héritages croisés et multiples, pétris d’histoire, d’usages sociaux et d’avancées individuelles.

NOS DECHETS : CA DEBORDE !!!

AVEC LE CEDER REDUISONS NOS DECHETS, ÇA DEBORDE !
Du 17 au 25 novembre, le CEDER relaye sur son territoire la semaine européenne de réduction des déchets au travers d'un programme original et participatif : expositions éco-consommation ou d'objets recyclés, ateliers ludiques pour petits et grands… vidons nos poubelles pour créer de nouveaux objets !
Consommer, consommer toujours plus…Les déchets débordent de nos poubelles et ça se voit ! Ils sont l'un des enjeux environnementaux de notre société de consommation mais nous pouvons agir ! La consommation est un acte impliquant qui génère des déchets à tous les niveaux du cycle de vie du produit du berceau à la tombe. Ils rentrent dans différentes catégories : emballages, encombrants, déchets biodégradables… Avec un peu d’astuces et de bon sens, ces rebus peuvent bénéficier d’une nouvelle vie… Des idées simples à partager et des échanges fructueux à mener ensemble.
L’éco-consommation : c'est nous tous, tous les jours !Nos actes d'achat ont des conséquences, en connaissance de cause, nous pouvons mieux utiliser, mieux recycler, mieux trier et mieux jeter ou encore donner une seconde vie aux objets. Cette démarche émergente recrée le lien social, de l’emploi et de nouvelles valeurs. L’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a chargé le CEDER d’un programme expérimental lié à l’éco-consommation depuis 2009. Dans ce cadre le CEDER propose la campagne "j'agis pour ma planète" avec l'Office de Tourisme du Pays de Nyons et un annuaire des acteurs de l'éco-consommation en ligne sur www.ceder-provence.org.
Un programme axé sur la recyclerieGrâce à ses partenaires et réseaux d'acteurs locaux, le CEDER propose des animations ouvertes à tous pour le moins originales :
- Deux expositions à Nyons : la première présentera les cycles de vie des produits, du transport des produits, des labels, de l’éclairage, des prospectus en boites aux lettres… et la seconde exposera des objets recyclés de citoyens volontaires (toute personne recycleuse peut exposer). Visite guidée gratuite du 19 au 23 novembre aux horaires d'ouverture du CEDER (fermé mardi matin, mercredi sur RDV) 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h
- Atelier objets recyclés à Nyons (26) Mercredi 21 novembre 14 h à 17 h au CEDER. Ouvert à tous participation gratuite. Réalisation d’objets recyclés partir d'emballages pour petits et grands : portefeuilles en briques alimentaires, guirlandes en sacs plastique, insectes en carton, porte-crayon en revue, pots décorés avec du papier, boîtes en bouteille plastique...Venez avec vos emballages nettoyés et vos idées à partager...
- Atelier créer des sacs temporaires ou emballer ses cadeaux sans papier (FUROSHIKI pliages traditionnels japonais) à Nyons (26) Jeudi 22 novembre 18 h au CEDER. Pliages de tissus pour emballer ses cadeaux, transporter des objets variés dans des sacs temporaires... Pour en finir avec les sacs plastiques !!! 
- Atelier meubles en palette à nyons (26) Samedi 24 novembre 14 h à 17 h à la Brocante de la Gare (route de Montélimar sortie de Nyons). Réalisation d’étagères et composteurs en palettes recyclées. Outils et tenue de bricolage conseillés
Semaine européenne des déchets en Drôme provençale avec le CEDER du 17 au 25 novembre - Renseignements au CEDER au 04 75 26 22 53 et programme disponible sur le site www.ceder-provence.org

mercredi 31 octobre 2012

Contes e Rescontres «De molins en paraulas au pais de l’oliva»

Dau 14 de Novembre au 22 de Decembre, se debana lo festivau Contes e Rescontres «De molins en paraulas au pais de l’oliva» a Nions, en Baronias e en Vauclusa de Nord.. Lei detalhs aquí!Du 14 Novembre au 22 Décembre, profitez du festival Contes et Rencontres «De moulins en paroles au pays de l’olive» à Nyons, dans les Baronnies et en Nord Vaucluse. Les détails ici!

Nous vous conseillons : "RUGBY CLUB VILLAGE" Galéjades-Sketches dans le monde de l'ovalie.

Ovalie-Occitanie: même combat sous tes couleurs du coq gaulois sué à même la pelouse de nos villages. Où les «vedettes» laissent la place aux bénévoles et aux «mamettes»... Claude Alranq, « joglar» et homme de théâtre, a toujours considéré que le local révèle l'universel et que l'universel éclaire le local. Mais comme on ne peut porter 50 maillots à la fois, il crée ici un hymne local à vocation humaine. Franc rire garanti. Avec le « biais » de dire et de raconter...Vendredi 30 novembre – 20h30 – Théatre du Rond-Point à Valréas

jeudi 25 octobre 2012

ET LES BARONNIES ?

On me demande souvent : "Et les Baronnies, vous ne savez pas qu'elles font partie du Pays ?". Bien sûr que je le sais et comment !
En effet je n'en parle pas souvent et à cela une raison et une seule.Il y a quelqu'un qui en parle mieux que moi, qui est complètement immergé dans ce territoire et qui , en plus est doté d'outils très performants qui permettent à qui veut des nouvelles de ce pays d'être plus et mieux informé que tout le monde.
Cet homme c'est Alain  Bosmans et avec ses blogs vous saurez tout avant les autres..

La dernière histoire en ligne , vous la verrez bientôt sur TF1.La voici :"Pari gagné ! Il n’aura fallu que 27 jours pour construire et équiper une maison complète de 90 m2 en n’utilisant que des matériaux offerts et une force de travail strictement bénévoles. La série d'articles et de reportages du Blog du Tam-Tam des Baronnies (illustrées de photos exclusives) font revivre cette magnifique chaine de solidarité avec notamment la soirée de remise des clefs à Sylvain et Vérina Chastan par le charismatique animateur de l'émission "Tous ensemble". Ainsi que l'épique (et étrange ...) livraison par hélicoptère de la porte d'entrée de la maison, toujours avec Marc Emmanuel en vedette américaine ... Aux dernières nouvelles, l'émission sera diffusée sur TF1 le samedi 10 novembre à 17h50 ..."
La suite ICI

Vous voyez qu'il en connait autant sur les Baronnies que moi sur l'Enclave des papes! Merci Alain !

Photo : Alain Bosmans

jeudi 18 octobre 2012

UN NOUVEAU REFERENDUM D'INITIATIVE POPULAIRE A VALREAS ?

A Valréas les habitants ont toujours voulu être associés aux décisions que prennent leurs élus  un peu trop souvent sans leur demander leur avis . Cela vient du temps où, sous les papes existaient les assemblées de Pays et les conseils qui permettaient une démocratie plus évoluée que celle qui existait la haut, en France.
Maintes fois on les a pas écoutés , maintes fois ils sont descendus dans la rue pour dire leur colère. Parfois avec succès , parfois non...

Photo : les vitrines parlent à Valréas

Depuis 2005 de nouveaux outils existent  et les valréassiens s'en sont déjà servis - avec succès- contre le projet du sieur Mariani - dont on a bien compris depuis , où il venait nous mener....Est-ce que le sieur Morin connaitra le même sort avec son projet pharaonnique de -soit-disant- embellissement de la place de la mairie ( les goûtes et les couleurs !) ..alors que :
- il y des millions d'euros à sortir pour rendre accesibles les batiments administratifs de Valréas ( travaux obligatoires de par la loi)
- que le dossier Incarvau s'est révélé être une fausse-bonne idée et qu'il plombe les comptes, oblige à encore des sorties sans voir la moindre entrée,
- que les aménagements faits en ville ne sont pas tous encore payés
- qu'il n'y a aucune politique pour rendre la ville attirante pour faire venir des visiteurs
- que la video surveillance qui nous coûte la peau des ....n'est même pas capable de servir pour arréter des braqueurs en plein jour !   etc... etc...

Alors signez la pétition pour demander un référendum d'initiative populaire et après vous pourrez donner votre avis.Il ne manque plus que quelques centaines de signatures , le quorum est possible mais il faut signer ...
Un référendum ? Qu'es aco ?

L'initiative citoyenne dans les lois françaises
Selon le principe de la démocratie représentative, les décisions politiques sont prises par des personnes que nous avons élues pour nous représenter. Lorsque la majorité des Français n'est plus d'accord avec la politique générale que ceux-ci mènent, les élections permettent leur remplacement. Mais ce mécanisme ne permet pas aux citoyens de faire infléchir une décision politique particulière sans mettre en péril la totalité du programme dans lequel elle est inscrite. Or, des décisions portant sur le risque ou l'éthique ne peuvent être et ne doivent être des choix de parti politique. Le mode représentatif n'est donc pas un processus démocratique adapté à ces problématiques. 

Quels autres dispositifs légaux sont alors accessibles aux citoyens ?
[Texte publié initialement le 29 mars 2005 sur www.debats-science-societe.net]
En France, c'est la décentralisation de l'administration qui a offert récemment aux citoyens leurs premiers moyens d'actions légaux, en introduisant la démocratie directe dans la vie publique locale.
La loi n° 92-125 du 6 février 1992 relative à l'administration territoriale de la République [1] autorise la consultation des électeurs sur toutes les décisions prises par les autorités municipales.
 L'initiative de cette consultation relève du maire ou des conseillers municipaux. La loi n° 95-115 du 4 février 1995 d'orientation pour l'aménagement et le développement du territoire [2] :
• étend la faculté de consulter les électeurs aux établissements publics de coopération intercommunale ;
• pose le principe de l'initiative populaire, en permettant à un cinquième des électeurs inscrits sur les listes électorales de demander au conseil municipal ou à l'organe délibérant d'un établissement public de coopération intercommunale d'organiser une consultation sur une opération d'aménagement relevant de sa compétence. Celui-ci est tenu de délibérer sur cette demande.
L'article 72-1 de la Constitution, introduit par la révision constitutionnelle du 28 mars 2003 relative à l'organisation décentralisée de la République [3], instaure deux avancées capitales :
un droit de pétition des citoyens, leur permettant de demander l'inscription à l'ordre du jour de l'assemblée délibérante de leur collectivité d'une question relevant de sa compétence ;
un référendum local à valeur décisionnelle, à l'initiative des élus des collectivités territoriales. La valeur décisionnelle de ce référendum le distingue nettement des consultations précédemment instituées qui revêtent la valeur d'un simple avis. Toutefois, la loi organique n° 2003-705 du 1er août2003 [4], qui détaille les modalités de mise en oeuvre (c'est le rôle d'une « loi organique ») de ce référendum, stipule que le caractère décisionnel des résultats du scrutin est subordonné à une condition de participation minimale fixée à la moitié au moins des électeurs inscrits, et que si le taux de participation se révélait inférieur à ce seuil, le scrutin n'aurait valeur que de consultation.
La loi n° 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales [5], qui entrait en
vigueur le 1er janvier 2005, étend à l'ensemble des collectivités territoriales la possibilité de consulter
leurs électeurs. Mais surtout, elle permet aux électeurs d'être les initiateurs directs d'une consultation, par le biais d'une pétition :
Art. L. 1112-16. - Dans une commune, un cinquième des électeurs inscrits sur les listes électorales et, dans les autres collectivités territoriales, un dixième des électeurs, peuvent demander à ce que soit inscrite à l'ordre du jour de l'assemblée délibérante de la collectivité l'organisation d'une consultation sur toute affaire relevant de la décision de cette assemblée.
Toutefois, le même article indique que la décision d'organiser la consultation appartient toujours à l'assemblée délibérante de la collectivité territoriale. À ses risques et périls quant au prochain scrutin....

mardi 9 octobre 2012

VENDANGES ...Comme au bon vieux temps...

Il est agréable quelques fois de se retourner un peu en arrière sur le passé.Un passé pas si vieux puisque nous sommes encore nombreux à l'avoir connu....Lors des vendanges à l'ancienne à Vinsobres , le week-end dernier,
plus de 300 personnes se sont adonnés à ce sport. L'occasion de revoir le cheval dans les vignes, les caisses à vendange et une nuée de vendangeurs toutes choses qui se font de plus en plus rares ( même les vendangeurs !!).

Voici quelques photos pour nostalgiques de la vendange d'autrefois ...

FÊTEZ L'ENERGIE AU PAYS

LE CEDER VOUS INVITE À LA 3EME FÊTE DE L'ÉNERGIE ! Du 18 au 21 octobre le CEDER vous invite à fêter l'énergie en Drôme et Vaucluse. Des visites, conférences, séance de cinéma pour partager nos points de vue. Découvrez le programme ! L'énergie est au cœur des débats, des enjeux mondiaux, de notre civilisation et les questions sont si nombreuses qu'il est difficile de pouvoir y répondre à toutes en même temps ! Pour la troisième année, l'ADEME et les Régions PACA et Rhône-Alpes proposent via les Espaces Info Energie d'ouvrir au grand public des espaces de rencontre originaux et riches pour découvrir, approfondir les techniques ou simplement débattre, partager et proposer des solution. Pendant 4 jours, suivez le guide… Un programme original en cohérence avec le territoire… FETE DE L'ENERGIE en Drôme et Vaucluse du 18 au 21 octobre Jeu. 18/10 à 20 h 30 SOIRÉE CINEMA "Artisan du changement - les énergies du changement" - Cinéma le CLAP - Bollène (84) En partenariat avec le cinéma le Clap nous vous proposons de voir un documentaire sur l'énergie : Aujourd'hui, après bien des abus énergétiques, il est temps de trouver des solutions alternatives et durables afin de continuer à subvenir aux besoins en énergie des populations des quatre coins du monde. Certaines de ces solutions sont abordées dans ce documentaire. Nous pourrons ensuite échanger au gré des réactions de chacun autour d'un pot convivial. ENTRÉE GRATUITE Ven. 19/10 à 17 h VISITE MAISON BIOCLIMATIQUE A OSSATURE BOIS ET TOITURE VEGETALISEE - Puyméras (84) – Maison pour laquelle une réflexion poussée a été menée en ce qui concerne les consommations énergétiques, l'impact environnemental des matériaux et l'intégration paysagère. Venez découvrir ce projet après quelques années d'existence et bénéficier du retour d'expérience du maître d'œuvre et du maître d'ouvrage. Ven. 19/10 de 17 h à 20 h : VISITE CONSTRUCTION POTEAU POUTRE+ BLOC DE CHANVRE – Visite d'une construction, alliant performance thermique, matériaux à faible impact environnemental, et accessibilité financière, bref tout pour permettre au particulier de découvrir des solutions alternatives aux isolants conventionnels pour construire performant et pas plus cher - Bonlieu sur Roubion (26). Sam. 20/10 de 14 h à 17h : VISITE RÉNOVATION- EXTENSION D'UNE MAISON ISOLÉE PAR L’EXTÉRIEUR – Rénovation proche des standard actuels de la construction neuve, cette visite présente de nombreux atouts (eau chaude solaire, photovoltaïque, poêle à bois granulés, VMC double flux …) malgré les contraintes propres à l'existant, une bonne occasion pour ceux qui ont de gros projet de rénovation - Châteauneuf du Rhône (26) VISITES POÊLE DE MASSE - Inscriptions obligatoires Il existe différents moyens de chauffage performant. Le bois-énergie est aujourd'hui une solution très intéressante d'un point de vue économique et écologique. Le poêle de masse est une technique empruntée aux pays scandinaves qui est largement reconnue pour être économique et efficace sur la durée. Un technicien du CEDER vous expliquera en détail son fonctionnement. - Sam. 20/10 à 9 h et 10 h 30 - Malaucène (84) - Sam 20/10 à 14 h - Nyons (26) Le programme de la 3e fête de l'énergie du 18 au 21 octobre en Drôme et Vaucluse est disponible au CEDER ou sur www.ceder-provence.org ou au 04 75 26 22 53 Photos : toits végétalisés à St-Paul, à Puyméras ...

vendredi 5 octobre 2012

Connaissez-vous ? : Le Verre Gourmand par Côtes du Rhône

A l’instar du café gourmand, le concept du verre gourmand se prête particulièrement bien aux vins des Côtes du Rhône. Le verre gourmand Côtes du Rhône propose des palettes d’accords mets et vins et l’assurance d’un plaisir garanti. Inter Rhône a développé le concept porteur du verre gourmand : 1 verre de vin accompagné de 3 pièces salés, pour un accord mets et vins parfait. La vente de vin au verre se développe et les consommateurs recherchent aujourd’hui un plaisir maîtrisé. Le verre gourmand leur offre la possibilité de se faire plaisir en mangeant, le tout dans une consommation responsable. Le verre gourmand : le plaisir à table en toute simplicité avec un accord mets et vin en harmonie. - un moment de consommation répondant aux pauses déjeuner de plus en plus courtes, une consommation encadrée et un budget fixé. - Blanc, Rosé et Rouge, les 3 couleurs peuvent se prêter au verre gourmand Le verre gourmand possède ainsi tous les atouts en phase avec les nouvelles tendances de consommation : Authenticité , gourmandise, accessibilité…plaisir ! Le verre gourmand a été lancé à Paris, Lyon et Marseille à dès le 15 septembre dans plusieurs bars à vins. Inter-Rhône accompagne les établissements durant 3 semaines. Certains de ces nouveaux ambassadeurs ont déjà prévu de pérenniser l’opération. Jeudi 11 octobre, à partir de 19h, les vins des Côtes du Rhône seront les partenaires d’une soirée « verre gourmand » dans les jardins d’hiver de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon. 10 vignerons seront présents pour vous faire déguster leurs meilleures cuvées en accords avec un crumble de ratatouille de saison, un saumon en croûte de graine, et autres Taboulé d’agneau menthe coriandre. Des mets préparés par l’équipe « les Grandes Tables » (équipe dynamique qui dirige depuis 2006 avec succès le restaurant de la Friche La Belle de mai à Marseille, le restaurant du Channel à Calais et encore le 104 à Paris). Les Grandes Tables se sont fait remarquer par leur originalité et leur créativité en replaçant l’art culinaire comme art de la convivialité et de l’échange. Certains des journalistes et bloggeurs présents composeront le jury d’un concours du « meilleur verre gourmand 2012 ». A chacun de créer son propre verre gourmand en accord avec les vins présents ce soir-là ! Crédits photos : Christophe Grilhé / Lionel Moulet

mercredi 26 septembre 2012

L'AUTOMNE SERA DURABLE..OU NE SERA PAS

PROGRAMME DU CEDER, LES ANIMATIONS SE RAMASSENT A LA PELLE ! Le programme d'automne du CEDER vient de paraître. Des animations proposées tout au long du mois de septembre et d'octobre et d'autres encore à venir…La crise sévit en cette rentrée et l'automne marque ses couleurs. Le CEDER vous propose des solutions alternatives pour réduire nos consommations d'énergie, d'eau et être un éco-consommateur averti… Stands, animations, visites, conférences, semaines de l'énergie, spectacles… rien ne sera de trop pour se rencontrer, échanger et agir ! Attention programme chargé… CIRCUIT TOILETTES SECHES - Région de Nyons et Buis les Baronnies (26) samedi 29 septembre à partir de 10 h- "La tournée des trônes" vous permet de découvrir 4 types de toilettes sèches (lombicompostage, gros volume, séparation ou sciure). SEMAINE DE L'ECO-CONSTRUCTION - Vaucluse (84) du 8 au 19 octobre - Inscriptions obligatoires- Ven. 12/10 à 15 h: TEST D'ETANCHEITE A L'AIR - Ven 19 /10 à 18 h 30 : VISITE MAISON BIOCLIMATIQUE A OSSATURE BOIS ET TOITURE VEGETALISEE - Puyméras (84) - Sam. 20 octobre à 9 h et 10 h 30 VISITES POELE DE MASSE - Malaucène (84) FETE DE LA SCIENCE - STE CECILE LES VIGNES (84) DU 10 AU 14 OCTOBRE – SALLE MUNICIPALE- Conférence le 12/10 à 18 h 30 "La maîtrise de l'énergie et les énergies renouvelables dans l'habitat" R. FAVIER / CEDER RENCONTRES CITOYENNES - DIEULEFIT (26) du 10 au 14 octobre- Exposition "le développement durable en question" (Y.ARTHUS-BERTRAND) – Atelier Lucas- Dim. 14/10 toute la journée : stand sur l'habitat, l'énergie, l'eau et l'éco-consommation. Exposition sur les énergies renouvelables – Parc de la Baume - Dim. 14/10 à 9 h : table-ronde "environnement et innovation" – Ferme du Clos de l'Orme à VESC FETE DE L'EAU - Nyons (26) les 13 et 17 octobre- Sam. 13/10 à 10 h 30 Spectacle jeune public - Espace Roumanille - Sam. 13/10 à 14 h Animations tout public - Prom. de la Digue - Mer. 17/10 : conférence gesticulée "L'eau ça chie !" par SCOP LE PAVE et l'EPOK à 20 h 30 - CFPPA (av. de Venterol) FETE DE L'ENERGIE en Drôme et Vaucluse du 18 au 21 octobre-Jeu. 18/10 à 20 h 30 SOIREE CINEMA "Artisan du changement - les énegies du changement" - Cinéma le CLAP - Bollène (84) - Ven. 19/10 à 17 h VISITE MAISON BIOCLIMATIQUE A OSSATURE BOIS ET TOITURE VEGETALISEE - Puyméras (84) - Inscription obligatoire- Ven. 19/10 de 17 h à 20 h : VISITE CONSTRUCTION BLOC DE CHANVRE ENERGETIQUEMENT PERFORMANTE - Bonlieu sur Roubion (26) - Ven. 20/10 de 14 h à 17h : VISITE RENOVATION- EXTENSION ENERGETQUEMENT PERFORMANTE OSSATURE BOIS SUR MAISON DES ANNES 70 construction performante en blocs de chanvre – Cahteauneuf Du Rhône (26) - VISITES POELE DE MASSE - Inscriptions obligatoires- Sam. 20/10 à 9 h et 10 h 30 - Malaucène (84) - Sam 20/10 à 14 h - Nyons (26) Le programme des événements du CEDER vient de paraître. Il est disponible au CEDER, sur www.ceder-provence.org ou au 04 75 26 22 53 Photo : chaque goutte d'eau compte

mardi 25 septembre 2012

CA BOUGE A VISAN !

- EXPOSITION Exposition de l’artiste Alain Turpault, du 3 au 30 septembre, à l’Espace Dégustation AnVis de la Cave Les Coteaux de Visan*Photo : Alain Turpault
Célèbre peintre national, créateur de l’animal totémique de Villeneuve-lès-Bézier, l’artiste Alain Turpault expose de magnifiques tableaux (peinture sur papier marouflé), ainsi qu’une série de dessins humoristiques, soulignés de textes à l’humour décapant sur le thème du vin en rapport avec la cave de Visan. Alain Turpault, vice-président de la société des Beaux-Arts de Béziers, est passionné de peinture et de dessin depuis son plus jeune âge. Son travail est basé sur la confrontation de formes réalisées avec des transparences virtuelles qui s’opposent à des formes ou taches opaques et à des pulvérisations successives de couches plus ou moins couvrantes. Le support est constitué de différents papiers qu’il confectionne par marouflage. ). Ses dessins humoristiques ont été maintes fois primés . * Exposition de l’artiste dans le cadre de la 2e biennale de l’Enclave des Papes, du 3 au 30 septembre, à l’Espace AnVis. ouvert 7j/7 du lundi au samedi et les jours fériés : 9h00-12h 14h-18h00 le dimanche : 9h00-12h - ATELIER D'ECRITURE Animé par Anne Simonet de l'association REGARDE-VENIR -Jeudi 11 octobre, démarrage d’un cycle d’écriture de trois soirées de 20h à 22h30 à la médiathèque de Visan (Vaucluse) Gratuit. Inscription auprès de Julien Vidal : 04 90 41 96 31 Courriel : mediatheque-visan@orange.fr -Jeudi 25 octobre, atelier N°2 à la Médiathèque de Visan -Jeudi 15 novembre Atelier N°3 médiathèque de Visan - ATELIER VIN ET CHOCOLAT Dégustation « Accords chocolat et vin » animée par le Maître chocolatier Jef Challier, à l’Espace Dégustation AnVis Vendredi 19 octobre, de 16h00 à 18h00 - Jef Challier, Maître chocolatier de renom, nous propose un moment de plaisir intense à offrir à nos papilles et des découvertes gustatives surprenantes avec des harmonies chocolat et vin inexplorées. Les arômes des meilleurs chocolats mariés à ceux des prestigieuses cuvées de la Cave Les Coteaux de Visan pour le bonheur de notre palais ! 3 euros/personne . Photo : Jef Challier
- EXPOSITION DE PEINTURE Exposition des artistes du Parcours de l’Art d’Avignon du 1er octobre au 1er novembre, à l’Espace Dégustation AnVis de la Cave Les Coteaux de Visan ouvert 7 jours sur 7 du lundi au samedi et les jours fériés : 9h00-12h 14h-18h00 le dimanche : 9h00-12h

mardi 18 septembre 2012

DEBAT SUR LA CONFIANCE: ELLE RESTE A CONSTRUIRE


Débat sur la Confiance dans le territoire -
L’Institut Confiances tenait sa première Université d’été les 14 et 15 septembre à Dieulefit puis dans l’Enclave des papes, à Grillon. Dès vendredi matin les membres de cette association qui réfléchit à « comment restaurer la confiance dans notre société » se sont retrouvés à l’école de Beauvallon.
Avant que ne commencent leurs débats le maire de Dieulefit, Christine Priotto est venu leur souhaiter la bienvenue et une bonne journée à Dieulefit. Ensuite Patrick Savoie le directeur a fait une présentation de l’école depuis sa fondation jusqu’à l’heure actuelle où elle est devenue une ITEP qui accueille près de 70 élèves. La réunion s’est poursuivie par un long historique et un débat avec l’historien Bernard Delpal de Dieulefit ( ancien Universitaire et chercheur au CNRS) sur le rôle de la population toute entière de Dieulefit et de l’école de Beauvallon durant la période 1939 – 1945. Il expliqua les raisons économiques, religieuses, politiques qui ont procuré l’attitude si respectable de la majorité de la population à l’égard des personnes juives et réfugiées accueillies durant toute cette période dans le canton. On estime à 3600 personnes le nombre de réfugiés accueillis à Dieulefit pendant la guerre ( sur une population de 5000 habitants dans le canton et 2500 personnes à Dieulefit !).
Photo : accueil à Dieulefit




« Toute société repose sur la confiance ». Emile Poulat*

Pendant ces deux jours les adhérents se sont réunis afin de partager les enseignements des travaux de l’année de leurs groupes thématiques, ainsi que pour définir les priorités d’action de l’Institut Confiances pour l’avenir. Une conférence – débat a été organisée à Grillon, vendredi soir animée par Pierre Winicki le directeur de l’Institut, réunion suivie par un nombreux public motivé par la question « retrouver la confiance dans notre territoire », thème qui a largement interpellé et a délié bien des langues. Emile Poulat devait tracer les contours du débat en rappelant notamment que « sans confiance il n’y a pas de société ». On a pu entendre beaucoup de choses qui sont rarement dites en public, bonnes ou mauvaises, mais qui justifient à posteriori un tel débat. On a eu l’heur d’entendre un industriel vanter les mérites de l’Enclave et un commerçant issu de l’immigration appeler à un respect de l’autre et à s’approprier le territoire l’un et l’autre et non l’un contre l’autre , une directrice d’école constater le départ de certains gens de notre territoire mais aussi la nécessité de se rencontrer par la culture pour se comprendre , dire ce que l’on va faire et le faire. Vint ensuite le sujet de la confiance dans les élus. En présence de Christine Priotto, maire de Dieulefit, de Jean-Marie Grosset, maire de Grillon, d’Henri Pélissier, maire de Visan. On peut regretter tout d’abord l’absence dans la salle d'élus du Pays « Une autre Provence » dont le territoire de l’Enclave fait amplement partie. Et l’on a bien vu que la confiance envers les élus était sérieusement entamée. Au plan national avec le problème des rémunérations ou de la corruption mis en avant, mais aussi au plan local avec des reproches sur le manque de concertation, de non-respect des promesses électorales, de manque d’ambition et de projets mobilisateurs pour le territoire. Les membres de l’Institut Confiances présents ont apporté leurs analyses et leurs conseils.

« Donner de l’envie à la population » Christine Morel-Maroger*

La conclusion fut donnée par Christine Morel-Maroger , de l’Institut Confiances qui rappela que le rôle de l’élu avait changé  que les élus devaient en prendre compte et s’adapter et aussi qu’il fallait donner aux populations de l’envie. Envie de bouger, de rêver, d’avancer ensemble, de ne pas gâcher ou sous utiliser les talents du territoire … et apparemment l’Enclave des papes comme tout autre territoire n’en manque pas. Cette réunion débat - qui en appelle forcément bien d’autres- a prouvé, comme l’a dit C. Priotto, qu’elle avait un rôle important car les gens, dans notre société, ne se rencontrent plus pour échanger et c’est là justement, dans ces rencontres, que l’on peut rebâtir une confiance mutuelle. La richesse des débats mériterait qu’on leur donne une grande publicité. Espérons que l’Institut Confiances s’en chargera. Si les absents ont eu, une fois de plus, vraiment tort, les présents sont sortis très motivés pour essayer de faire progresser la confiance pour aller vers un véritable pacte de confiance du Territoire ….
Photo : les élus et Pierre Winicki











Membres de l’institut Confiances
* Emile Poulat est sociologue, historien des religions , Directeur d'études ( EHESS)

* Christine Morel-Maroger est Consultante en gouvernance


lundi 17 septembre 2012

LA VINSOBRAISE A EU UN COUP DE COEUR !

Que demander de plus qu’un coup de cœur ? Le 11 septembre 2012 a eu lieu la remise des distinctions du Guide Hachette 2013 à Paris et c’est avec honneur (et bonheur) que Pascal Monier, directeur de la Vinsobraise, s’est rendu à cette cérémonie.
Les Vignerons de la Vinsobraise peuvent être fiers de leurs crus « Grenat » et « Emeraude » qui donnent « un beau panorama des vins de Vinsobres » selon les dégustateurs.
Mais celle qui a marqué les esprits et les palais n’est autre que la THERAPIUS 2010. Plus que d’en parler, en voici les commentaires du Guide : « 2010, millésime à marquer d’une pierre blanche pour la Vinsobraise : un coup de cœur et une pluie d’étoiles pour quatre vins retenus. Cette cuvée Thérapius, qui fait part belle à la syrah, revêt une élégante robe d’un rouge dense et profond tirant sur le noir – l’annonce d’un bouquet intense et complexe qui marie les fruits rouges et noirs compotés, la vanille, le café torréfié, les épices douces et la violette. La bouche est un modèle du genre : beaucoup de concentration et de gras mais aucune lourdeur, du volume et de la longueur, des tanins ronds et parfaitement ciselés, un juste boisé et un fruité intense. Un vin de garde assurément, à attendre au moins 3 à 5 ans. »


Photo Pascal Monier, le directeur a reçu son coup de coeur



mardi 11 septembre 2012

DEBAT : RETROUVER LA CONFIANCE DANS NOTRE TERRITOIRE


Si vous êtes comme beaucoup d'entre nous, si la confiance en vos élus, en vos structures et collectivités ( Pays, Communauté de Communes, département, Région) n'est plus très forte, si vous trouvez qu'elle est mise à mal depuis trop longtemps , l'association Confiances qui organise son université d'été dans la Région ( Dieulefit - Valréas) vous invite ce vendredi 14 septembre de 18h00 à 20h30 Maison Milon à Grillon à un débat* ouvert sur le thème "Reprendre confiance dans notre territoire pour innover, créer, se former,travailler, se cultiver, bien vivre ensemble". Un débat animé par Pierre WINICKI Fondateur et directeur général de l'Institut Confiances Entrée gratuite sur inscription. Réservez votre place sur
www.institut-confiances.org ou en téléphonant au 01 53 10 86 64
*participants : Jean-Marie GROSSET, Maire de Grillon, Henry PELISSIER, Maire de Visan, Christine PRIOTTO, Maire de Dieulefit - ELUS LOCAUX - Arnaud LAURENSON, Chef d'entreprise à Valréas, Houcine SERRAR, Commerçant à Valréas, Béatrice SOULIER, Enseignante, Pdte des Nuits de l'Enclave- REPRÉSENTANTS DE LA « SOCIÉTÉ CIVILE » Bernard DELPAL, Universitaire, chercheur,, membre du réseau MEMORHA, Christine MOREL-MAROGER, Consultante en gouvernance Emile POULAT, Historien et sociologue des religions,,
directeur d'études à l'EHESS - MEMBRES DE L'INSTITUT CONFIANCES ET/OU UNIVERSITAIRES.

Photo : un Pays riche d'une si vieille histoire doit être toujours dynamique !

mardi 4 septembre 2012

A CAIRANNE : CA EN VAUT LA BENNE.....


Si Cairanne (Vaucluse) n’est pas encore un Cru des Cotes du Rhône – ce qui ne saurait tarder- le village pourra s’enorgueillir, dès les vendanges 2012, d’avoir les plus belles bennes à vendange de l’Appellation toute entière. L'idée de départ était de créer un évènement grand public, pendant les vendanges, sans le concours des vignerons ceux-ci étant en pleine période d'activité . La particularité de « Vendanges d'artistes» s'articule autour des bennes à vendange confiées à des étudiants de l'Ecole Supérieure des Beaux Arts de Nîmes (ESBAN) comme supports de création pour des œuvres aussi originales qu'éphémères. D’autres écoles de Beaux-arts ( Angers) et des écoles de Cairanne ainsi que des artistes individuels se sont essayé à l’exercice. Pendant un mois la campagne de Cairanne offrira aux visiteurs et passants une exposition itinérante qui en surprendra plus d’un. Ce samedi 1° septembre les bennes colorées ont été mises en exposition sur la place du village et le palmarès des « Vendanges d'artistes » est tombé ! Le jury composé de Daniel Humair : musicien-peintre, Eric Linard : éditeur d'art-galeriste, André Ostegtag : vigneron alsacien et Claire Papillon : galeriste a récompensé :
1er prix : Domaine Moun Pantaï et le collectif de l’École des Beaux Arts d'Angers
2ème prix : Domaine Les Hautes Cances et Jean Saulnier - René Vermersch - Michel Mentre
3ème prix : Domaine Roche et Jean-Marie Combes ( de Venterol)
Vous pourrez ainsi losque vous passerez à Cairanne, admirer les vingt cinq bennes pendant toute la période des vendanges, elles circuleront sur les routes de la commune.
Photos : les gagnants 1,2,3 (M.P.Delpeuch)



lundi 3 septembre 2012

VENDANGES AU PAYS - LE BAN EST LEVE


En cette fin d’après-midi de l’ultime jour d’août, le Comité des Vignerons de Vinsobres organisait le Ban des Vendanges de ce Cru né en 2006. Cette fête emblématique marque l’ouverture officielle des vendanges où se mêlent traditions et folklore. L’arrivée du cheval sur la place de la Mairie accompagnée des vignerons et des raisins fraîchement cueillis dans la matinée ravit toujours les visiteurs et lançe la cérémonie d’ouverture des vendanges. Roger Gleize, président du Comité des Vignerons de Vinsobres a initié cette soirée en proposant les dates de vendanges étalées sur les deux premières semaines de septembre suivant les cépages. Auparavant, les Commandeurs des Costes du Rhône ont, par Jacques Avril, rappellé l' historique des traditions de ce Ban des Vendanges vinsobrais.
Jean Mouton, fut choisi par le Comité des Vignerons, à l’aube de cette récolte 2012, pour incarner le Jeune vigneron de cette édition du Ban des Vendanges et il prit la parole pour perpétuer la culture vigneronne de cette cérémonie. Enfin, le premier magistrat de la commune, Serge Cornud valida les propositions du Président du Comité des Vignerons de Vinsobres. Comme la loi l'autorise , il déclara solennellement l’ouverture des vendanges dans le village et souhaita une belle et riche récolte à l’ensemble de ses vignerons.
Sous les yeux des touristes et des vinsobrais, les vignerons se mirent à fouler puis à presser les raisins afin de servir le premier jus de cette année 2012. L’écho ambiant résonnait de manière unanime puisque les visiteurs définissaient ce nectar comme un jus très sucré et de belle qualité. Un Vin d'honneur - au Cru Vinsobres bien entendu - concluait cette belle soirée , accompagné des chants de Joëlle Ponza .

vendredi 24 août 2012

CONFIANCE DANS LE TERRITOIRE ? FAUT-IL L'AVOIR ?


Débat public, vendredi 14 septembre de 18h00 à 20h30 Maison Milon à Grillon
Reprendre confiance dans notre territoire pour innover, créer, se former,travailler, se cultiver, bien vivre ensemble.
Un débat animé par Pierre WINICKI Fondateur et directeur général de l’Institut Confiances Entrée gratuite sur inscription. Réservez votre place sur
www.institut-confiances.org ou en téléphonant au 01 53 10 86 64
Contact presse : APUAP 06 71 50 96 62
Avec : Jean-Marie GROSSET, Maire de Grillon, Henry PELISSIER, Maire de Visan, Christine PRIOTTO, Maire de Dieulefit - ELUS LOCAUX
Arnaud LAURENSON, Chef d’entreprise à Valréas, Houcine SERRAR, Commerçant à Valréas, Béatrice SOULIER, Enseignante, Pdte des Nuits de l’Enclave
REPRÉSENTANTS DE LA « SOCIÉTÉ CIVILE »
Bernard DELPAL, Universitaire, chercheur,, membre du réseau MEMORHA, Christine MOREL-MAROGER, Consultante en gouvernance
Emile POULAT, Historien et sociologue des religions,, directeur d’études à l’EHESS
MEMBRES DE L’INSTITUT CONFIANCES ET/OU UNIVERSITAIRES
avec la participation de : www.institut-confiances.org
La confiance (en soi, en autrui, en l’avenir) représente un socle indispensable à toute vie en société : emploi, développement économique, sécurité, vie culturelle, éducation … Or la confiance est de plus en plus souvent mise à mal : crise économique, chômage, endettement, décrochage scolaire, difficultés à cohabiter entre personnes issues de cultures et d’origines différentes constituent le quotidien de beaucoup de nos concitoyens et de leurs représentants : élus locaux, tissu associatif... Les territoires de l’Enclave des Papes n’échappent pas à cette réalité. Or cette situation est-elle inéluctable ? Quelle analyse objective de la réalité peut-on faire ? Quelles analogies et quelles différences peut-on identifier par rapport à un territoire proche géographiquement comme celui de Dieulefit ? Sur quels ressorts peut-on agir, au plus près du terrain, pour contribuer à restaurer la confiance ?
Les membres de l’Institut Confiances se proposent de partager leurs réflexions avec les élus locaux et les citoyens. Cet échange se déroulera à l’occasion de leurs 1ères Universités d’été, organisées les 14 et 15 septembre prochains. L’Institut Confiances est un groupe de réflexion-action (think tank).
La mission de l’Institut Confiances est de « contribuer, collectivement, à restaurer la confiance entre politiques, administration, acteurs économiques
et financiers, experts, syndicats, médias et citoyens. » L’Institut est composé d’universitaires, de dirigeants et cadres d’entreprise, de hauts fonctionnaires, de syndicalistes, de représentants associatifs, de journalistes, de consultants… Un colloque organisé au Sénat le 20 février 2012 intitulé « Les 1ers entretiens sur la confiance » a lancé les travaux de l’Institut, organisés autour de sept groupes thématiques. Le lancement d’un programme de recherche, de formation ainsi que la production et la diffusion de publications comptent parmi les axes de développement de l’Institut.
Photo : Pierre Winicki animera le débat