jeudi 18 décembre 2008

UNE IDENTITE VITICOLE




S’il est une manifestation où l’on sent bien l’identité de l’enclave des papes c’est la fête organisée chaque année pour la sortie du primeur. Et l'on comprend mieux lorsqu'on y assiste pourquoi les habitants sont tant attachés à leur vin "Enclave des Papes " que Chateauneuf veut leur interdire d'utiliser !
Et la Communauté de communes de l’Enclave des papes qui cherche à qualifier cette réalité aurait une bonne idée de s’inspirer de ce que cette fête porte en elle de symboles et ce que peuvent réaliser les vignerons quand ils veulent la jouer collectif. Deux confréries, trois primeurs à déguster (Valréas, Visan et Richerenches-Grillon) et un seul petit Saint Jean pour bénir le tout. Rajoutez à cela des centaines d’habitants de l’Enclave réjouis par la dégustation d’un des meilleurs mets (avec la truffe) de leur canton.

Photo1 : plusieurs symboles de l'enclave réunis sur la même photo.


Photo 2 : des élus motivés pour défendre le vin de l'enclave.

samedi 13 décembre 2008

L'OLIVE PIQUEE : UNE TRADITION A NYONS


Samedi 20 décembre, Nyons va honorer son joyau, une perle noire aux arômes subtils qui enchante les papilles et inspire les poètes : l’olive noire AOC Nyons. En primeur, préparée piquée et salée au sel fin, elle se déguste dans les jours qui précèdent Noël, comme une invitation à la gourmandise, un amuse bouche délicat et puissant.

La Fête de l’Olive Piquée, cette année encore, célébrera dignement l’olive noire de Nyons avec un programme riche autour du plaisir.

Plaisir gourmand d’abord avec des dégustations d’olives noires de Nyons, le marché aux produits oléicoles, un concours de cake aux olives, des démonstrations de cuisine avec le restaurant le Petit Bistrot de Vinsobres, des ateliers de fabrication de tapenade et de verrines...

Plaisir spirituel ensuite avec une Bourse aux textes et poèmes autour de l’olivier qui seront échangés et lus lors de La Parenthèse enchantées en compagnie de deux amoureux des mots et de l’olive, Joseph Pacini & Jacques Bonnadier, entourés de passionnés des Baronnies.

Plaisir de la découverte avec des visites et des ateliers … Des producteurs vous accompagneront dans les vergers où vous pourrez vous initier à la récolte des olives que vous suivrez jusqu’à la piqueuse pour préparer quelques olives piquées pour les Fêtes de Noël. Nicole Terrier et son atelier d’art floral entraînera petits et grands dans la création de décorations de Noël autour de l’olivier et l’Association La Tête dans les étoiles proposera aux enfants de réaliser des objets autour de l’olivier et les maquillera...

Et enfin plaisir de se retrouver, au cœur de frimas de l’hiver, pour partager, avec enthousiasme, cet amour et ce goût des bonnes choses.

De nombreuses animations, pour tous, seront proposées toute la journée et les moulins et restaurateurs de la région vous accueilleront également pour vous faire partager leur amour du produit.
Chacun pourra donc trouver son bonheur et ainsi occuper sa matinée, son après-midi ou bien programmer sa journée pour découvrir un peu plus ce petit fruit noir et ridé aux saveurs inégalables.

vendredi 21 novembre 2008

RECUPERER L'EAU DE PLUIE

Le CEDER (Centre d'Etude et de Développement des Energies Renouvelable) vous propose une visite d'un site équipé de récupération d'eau de pluie chez un particulier le samedi 6 décembre à Mirabel aux Baronnies (26) à 10 h

L'eau est l'or bleu de demain. De nombreuses questions sur la ressource en eau potable se posent aujourd'hui sur notre territoire très exposé aux cas de sécheresse. Des équipements faciles à mettre en œuvre existent, pour mieux les connaître, savoir quelles sont les modalités de pose et d'aide et rencontrer un propriétaire qui a fait ce choix, une visite instructive s'impose !

A Mirabel aux Baronnies dans une maison individuelle de 120 m2, des propriétaires ont fait le choix d'équiper leur habitation d'une cuve ronde de récupération d'eau de pluie de 16 000 litres en béton. Ils alimentent leurs toilettes, leur lave-linge et arrosent leur jardin, pour une autonomie de 12 semaines.
Pour la visite le rendez-vous est donné sur place, fléchage le jour même depuis le centre du village.

Visite de site équipé de cuve de récupération d'eau de pluie
à Mirabel aux Baronnies (26) le samedi 6 décembre à 10 h
Renseignements et inscriptions au CEDER au 04 75 26 22 53

samedi 15 novembre 2008

FETE DE LA SCIENCE A NYONS


Espaces et habitats : de l'antiquité à nos jours du 14 au 23 novembre 2008

En tant que médiateurs scientifiques et techniques, le Musée Archéologique et le CEDER, partagent des savoirs de leurs domaines : l’archéologie, les énergies et le développement durable,… La Fête de la Science, manifestation nationale, est l’occasion pour ces acteurs nyonsais d’aller un peu plus vers le public avec de nouvelles formes de rencontre et d’aborder des sujets de manière plus approfondie grâce à l’intervention de spécialistes.

Les thématiques abordées cette année sont :
- Techniques de construction antiques et d’éco-construction actuelles.
- Villas gallo-romaines et questions actuelles d’aménagement du territoire en Drôme Provençale.
- Découverte de l'interprétation archéologique et de la datation au Carbone 14.
Le PROGRAMME :
CAFE SCIENCE "Les matériaux dits écologiques sont-ils modernes ou anciens ?",
M. DERAPRAHAMIAN, dessinateur CNRS et JC Mengoni, ancien gérant de négoce écologique, auteur aux éditions Terre Vivante
vendredi 14 novembre, à 20h30 (Gratuit)
Au café brasserie “La Belle Epoque” - Place de la LIBERATION

EXPOSITION "Villae gallo-romaines"
samedi 15 et dimanche 16 novembre – samedi 22 et dimanche 23 novembre, de 15h à 18h
(Entrée 3 €, Tarif réduit 1,50 €)
Au Musée Archéologique - 8 rue Pierre Toesca (Vieux Nyons)

ATELIER AU MUSEE (enfants) : Interprétation archéologique autour d’une sépulture
mercredi 19 novembre de 10h-12h et de 14h-17h (Gratuit)
Au Musée Archéologique - 8 rue Pierre Toesca (Vieux Nyons)

CONFERENCE "Le Carbone 14: ses applications à la datation et aux expertises", M. EVIN (CNRS) jeudi 20 novembre, à 20h30 (Gratuit)
Au CEDER – 15 av. Paul Laurens

CONFERENCE "Urbanisme durable et aménagement du territoire", M. PLEYNET (CAUE 26)
vendredi 21 novembre, à 20h30 (Gratuit)
Au CEDER – 15 av. Paul Laurens

Renseignements public : 04 75 26 30 37 (musée) et 04 75 26 22 53 (CEDER)

jeudi 13 novembre 2008

ENERGIES RENOUVELABLES AU PAYS : DES EXEMPLES


22 et 23 novembre : 120 pionniers des énergies renouvelables vous ouvrent leurs portes

Le samedi 22 et le dimanche 23 novembre prochain, pendant la Semaine des énergies renouvelables, plus de 120 pionniers des énergies renouvelables vous ouvrent leurs portes, gratuitement : entrez chez eux, et découvrez comment ils produisent de l'électricité ou de la chaleur, grâce au soleil, au vent, au bois, à l'eau... Pour la cinquième année consécutive, depuis 2004, le Comité de Liaison Énergies Renouvelables (Cler) organise son week-end "portes ouvertes", avec le soutien du Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire de l'Ademe, dans le cadre de la 1ère Semaine des énergies renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie (http://www.ademe-energie-changeonsdere.fr/).
Les 22 et 23 novembre 2008 : les pionniers des énergies renouvelables vous invitent... chez eux ! Comment ont-ils installé leur chaudière, leurs panneaux solaires, leur éolienne... ? Comment ont-ils adapté leur maison ? Avec qui, quelles aides, quelles joies, quelles difficultés ? Le CEDER partenaire du CLER (Centre de Liaison des Energies Renouvelables) vous propose 2 sites à visiter en Drôme.

LES SITES QUI OUVRIRONT LEURS PORTES AU PAYS - Eolien à La Baume de Transit (26) / Visite organisée par le CEDER
A la Baume de Transit, Domaine de Raspail, de 15 h à 18 h- HQE et solaire thermique à Rousset les Vignes (26) / Visite organisée par le CEDER A Rousset les Vignes, chemin de Planas, de 9 h à 13 h
Les visites sont principalement destinées au grand public : propriétaires en train de construire leur maison ou de la rénover, propriétaires ou constructeurs de leur maison principale ou secondaire, passionnés, journalistes, enseignants, étudiants, professionnels... Objectif : donner envie à tout un chacun de maîtriser sa consommation d'énergie et d'avoir recours aux énergies renouvelables.
Le Comité de Liaison Énergies Renouvelables (Cler) est une association Loi 1901 créée en 1984 pour promouvoir la maîtrise des énergies et développer les énergies renouvelables en France à laquelle adhèrent aujourd'hui plus de 150 professionnels, entreprises ou associations locales.
4 Le CEDER (Centre d'Etude et de Développement des Energies Renouvelables) est implanté en Drôme provençale et sur le Haut Vaucluse. Depuis 26 ans, la structure agit concrètement pour la promotion des énergies renouvelables au travers de nombreux événements. Les techniciens renseignent objectivement et gratuitement notamment sur l'utilisation rationnelle de l'énergie et les économies d'eau. Le CEDER propose des réflexions communes sur les grandes problématiques environnementales. Le CEDER est un espace Info-Energie soutenu par l'Ademe.

Renseignements au CEDER au 04 75 26 22 53

mercredi 12 novembre 2008

OENOTOURISME AU PAYS : L'UNIVERSITE DU VIN A 30 ANS












« Notre souci depuis la fondation de l’Université du Vin a été d’asseoir et de pérenniser des formations universitaires reconnues à travers le monde et de créer un centre de formation continue pour répondre aux besoins de tous les professionnels ». C’est ainsi que les responsable présentent cette institution devenue incontournable, fiers , à juste titre du travail accompli.


UN PARI REUSSI

De pari un peu fou, Suze se pose maintenant en véritable Centre Universitaire. Etudiants et professionnels viennent découvrir, apprendre et comprendre les vins et les métiers du vin à travers le monde.

Et c’est bien là toute l’originalité de cette institution qui est devenue à travers le temps un lieu de rencontres pour tous les métiers de la vigne et du vin entre étudiants, jeunes ou moins jeunes venus de tous les pays et vignerons.Ainsi les étudiants peuvent-ils obtenir des Diplômes d’Université Nationaux et Internationaux spécialisés .
Dans le domaine de la formation continue elle permet d’acquérir des connaissances approfondies et un diplôme aussi bien aux jeunes qu’aux adultes qui désirent se perfectionner pour augmenter leurs possibilités dans différentes branches concernant les métiers de la vigne et du vin. Des stages de courte durée ont trait à l’œnologie, la dégustation, la commercialisation, la viticulture…
Avec des « outils » appropriés comme le centre de documentation, le centre de dégustation, le centre de rencontre. Et la possibilité de consulter les riches travaux (mémoires et recherches) des étudiants.

UNE PRESENCE INTERNATIONALE

Actuellement l’Université du Vin fait profiter de nombreux pays de son expérience en proposant ses savoir-faire notamment en formation ou formation de formateurs.
Au Canada , Mexique , Portugal , en Belgique et Italie.

UN ESPACE DE SAVOIR ET DE CULTURE

A travers l’enseignement, les contacts dans le monde, les recherches, les publications et les thèses ( activité permanente du Centre de Documentation de l’Université), les responsables savent aussi ajouter aux plaisirs du savoir, celui de la culture à travers des expositions, des concerts et des animations Car l’Université du Vin aura en 30 ans sorti plus de 2000 diplômés ( Dess, Licence, Sommelier-conseil ), initié plus de 15.000 amateurs et œnophiles à la dégustation et à la reconnaissance des vins, et formé plus de 13.000 participants à la formation des personnels en entreprise.

OENOTOURISME et TOURISME D'AFFAIRES, depuis 1978
L’Université du vin dispose de deux espaces : le château, qui regroupe une salle de conférences de cent places et trois salles de 20 à30 places, et l'Espace Médicis qui abrite trois salles. Pour les entreprises qui choisissent d'y organiserun séminaire , travail et découverte du vin sont au menu.
Tous les renseignements sur : http://chateaudesuze.blogspot.com/

L’Université du vin a su évoluer et elle est aujourd’hui, à un carrefour de son histoire. Elle renforce sa présence à l’International (du Canada au Chili et bientôt en Chine) et propose des enseignements innovants. De l’oenotourisme à la connaissance et gestion des terroirs, du marketing à l’analyse sensorielle, elle est capable en cette année 2008 de proposer son expérience et son savoir-faire. Par exemple, à l’heure de la réforme de l’agrément, l’entraînement de jurys dégustateurs à l’analyse sensorielle sur une large palette de tests permet d’obtenir la cohésion et une réelle acuité dans leurs jugements. C’est une façon pour l’Université du Vin de répondre avec réactivité et discernement aux besoins des professionnels, ce qu’elle a toujours fait.

Photos : Le Chateau - détail salle de dégustation - cour - Etudiants Coréens
Pour en savoir plus - Demande de documentation : Université du Vin - Château de Suze la Rousse - 26790 Suze la Rousse
tel : 04.75.97.21.30 ou sur http://www.universite-du-vin.com/

mardi 11 novembre 2008

IL Y A 90 ANS .....


C'est sûr que, quand mon grand-père Paul, qui était au front au 58ème d'infanterie - 2ème compagnie, recevait le 12.11.1915 cette carte postale de son meilleur ami et que celui-ci lui disait qu'il attendait ses lettres parce qu'elles lui faisaient passer agréablement le temps , ça devait lui remonter le moral...........

Quant à sa mère elle se languissait de lui....dans une autre carte elle disait "ta maman qui languit de te presser sur ton coeur..... nous prions la bonne mère du ciel pour que tu puisses sortir sain et sauf de cette attaque..."


Il a ramené de la guerre ces cartes et bien d'autres souvenirs jaunis mais oh! combien émouvants de cette tuerie, à laquelle il échappa lui, mais qui le marqua jusquà son dernier jour en février 1963, lui qui ne pouvait terminer un repas sans dire : "encore un que les boches n'auront pas!!! "

jeudi 9 octobre 2008

L'EAU EST RARE AU PAYS




En ce mercredi 8 Octobre pluvieux, le CEDER et le Pays "Une Autre Provence "faisaient le bilan de la campagne "Attention sécheresse" qui s'est déroulée du 1er août au 5 octobre 2008

ETE PLUVIEUX MAIS UNE RESSOURCE EN EAU ENCORE déficitaire
Si cet été a été particulièrement pluvieux l'état de vigilance et de restriction de l'usage de l'eau n'a été levé que le 29 septembre dernier notamment pour la Drôme. En effet les périodes de sécheresse répétées ces dernières années ont creusé un grand déficit en eau, cependant, le bulletin hydrométrique du mois de septembre de la Direction Régionale de l’environnement Rhône-Alpes annonce un retrapage du déficit pluviométrique accumulé depuis un an.

Des acteurs mobilisés
Jean-François SIAUD, président du Pays Une Autre Provence a mis l'accent au cours de cette conférence de presse bilan sur l'engagement des 120 communes qui composent le Pays et sur le problème de l'eau potable qui est de plus en plus présent sur notre territoire. En écho, Pierre MEFFRE, président de la communauté de commune du Pays Voconce a souligné la nécessité de réduire notre consommation et d'adopter des gestes citoyens. Pierre COMBES, Maire de Nyons présent pour l'occasion a pu témoigner de l'efficacité des précédentes campagnes lancées à Nyons notamment en remarquant un passage de 3 600 l à 800 litres d'eau par jour. Charles GUEYTE, vice-président du CEDER, a confirmé que le changement climatique nous oblige à considérer l'accès à l'eau potable comme un problème majeur dès à présent. Enfin Jean-Marc SATINET, directeur du CEDER, a exprimé la volonté du CEDER de mettre à disposition des acteurs du territoire les compétences de la structure en matière d'économie d'eau. Notamment pour sensibiliser à long terme au-delà des particuliers, les agriculteurs, les acteurs du tourisme…

BAR A EAU
Pour conclure, chacun a pu déguster l'eau des communes de Valréas, Visan, Taulignan, Saint Romain en Viennois, Vaison-la-Romaine, Cairanne, Nyons, Mollans sur Ouvèze et découvrir le fonctionnement du matériel hydroéconome proposé lors de la campagne.




Photos : Un vin d'honneur à l'eau


Partcipants et élus


mercredi 8 octobre 2008

SEMAINE DU GOUT AU PAYS











DU 12 AU 19 OCTOBRE
Avec quelques jours d'avance sur la date d'ouverture , les responsables des animations de la semaine du Goût dans le Pays et notamment ceux du site remarquable du goût de l'oliveraie de Nyons se sont réunis à Vinsobres pour présenter la communication et le programme définitif. Auour de F.Kronprobst , président du site remarquable du goût et de J.J..Monpeyssen, président de l'OTSI de Nyons on notait la présence des animateurs et participants et des représentants des Vignerons de Nyons et de Vinsobres.En effet cette année la semaine du goût s'est ouvert à des manifestations autour du vin à Vinsobres et à Venterol-Nyons avec notamment un rallye du Goût le samedi 18 octobre de Nyons à Venterol puis retour à Nyons, et de nombreuses animations à Vinsobres dont une soirée Théatre et Vins bourrus le vendredi 17 octobre à la salle des fêtes de Vinsobres.Des stages de cuisine dans les restaurants, des associations mets et vins , des dégustations d'huilles d'olives et de vins... une semaine où le goût est roi.
Programme complet sur : http://www.paysdenyons.com/


Associer le Goût , le vin et l'art...


J.Berthommeau qui anime un blog sur le vin nous livre ses réflexions....

Plus intéressant à mon sens la mise en lumière du mot-clé : le goût, qui « soude véritablement la gastronomie, le vin et l’art…Pris dans sa double acception de saveur des choses et de somme de préférences esthétiques de l’amateur...... Le goût est cette chose mystérieuse, une sorte de horla, de double inconscient qui se construit en même temps que nous et dirige nos choix, qu’il s’agisse d’art, de gastronomie, de musique, de littérature ou d’attrait à la beauté féminine. » Et, Richard Leydier de citer, Alain Chapel et Jean-François Aubert dans l’introduction à leur ouvrage « La cuisine, c’est beaucoup plus que des recettes chez Robert Laffont : « Il nous a toujours semblé que les plaisirs de la table entretenaient des accointances avec les autres plaisirs de la vie, et que l’amitié, le voyage, la musique, la peinture, entre cent autres exemples, exacerbaient assez joliment notre goût pour l’omble chevalier ou le bâtard-montrachet....
à lire sur : http://www.berthomeau.over-blog.com/article-23246157.html


VINSOBRES : LE BON GOÛT PRES DE CHEZ VOUS !

Les vignerons de Vinsobres ont décidé de participer à la semaine du Goût organisée par le site remarquable du goût de l’Oliveraie de Nyons et ce en faisant découvrir aux gourmets celui de leur Vin à travers les 5 sens. C’est une invitation d’une semaine à aller à leur rencontre sur leurs lieux de travail, dans leurs caveaux et caves.Toute la semaine chaque caveau participant proposera une exposition : photographies, dessins, peinture, sculpture, cartes postales….. Chaque jour : dans les caveaux participants un rendez-vous pour une manifestation particulière - Le vendredi 17 octobre, tous les producteurs du syndicat des Vignerons donnent rendez-vous à la Salle des fêtes au public le plus large pour une soirée castagnade (et saucisses au marc) comme cela se faisait à l’ancien temps avec dégustation des vins bourrus de Vinsobres. Entrée générale avec verre fourni : 5 € A 19h00 - Spectacle de Bernard Sorbier « Des mots dans mon vin » par « le Théâtre du Chien qui fume » d’Avignon. Puis dégustation et collation.


Plus de détail des animations en ligne et en temps réel sur : http://www.vinsobres.blogspot.com/


Photos : la communication officielle : dépliants et affiche - les participants à Vinsobres- Bernard Sorbier ( originaire de Mollans), auteur, journaliste et acteur.


ECRITURE & DANSE AU PAYS


"Danse avec les mots"
Les 15 et 16 novembre 2008 à Grignan, en Drôme provençale avec Regarde-venir
Ecriture et danse vont se rejoindre le temps d’un week-end pour célébrer la nature. Accueillis dans une ancienne demeure nichée dans un parc centenaire, nous chercherons dans l’apparente immobilité, dans l’apparent silence, dans la « dormance » des bourgeons et des graines, un passage vers l’hiver.

« Lune visible en plein jour, dans le ciel bleu pâle de Novembre sur les vieux jardins, la terre humide. » Philippe Jaccottet. Semaisons

Cette création d’un jardin imaginaire en automne appartient au cycle des quatre saisons : il est possible de participer à l’un ou l’autre des ateliers comme à la totalité du cycle. Pour ceux qui le désirent, une mise en commun du travail et une présentation au public aura lieu à la fin des travaux.

L’atelier animé par Anne Simonet-Avril, auteure et animatrice d’ateliers d’écriture et Anne–Marie Guesnay, danseuse et enseignante, accueille tous ceux qui veulent découvrir l’écriture ou esquisser un mouvement de danse. Horaires du stage : samedi 15 novembre de 15 à 18 heures et dimanche 16 novembre de 10 heures à 17 heures 30. Tenue confortable nécessaire et pique nique pour le dimanche midi.

vendredi 26 septembre 2008

GRENOBLE PRIX RENE RENOU 2008 : Un exemple à suivre






L’Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin
(ANEV) et la Fédération Internationale des Journalistes et Écrivains du Vin & des Spiritueux (FIJEV) ont créée en 2008 le Prix René RENOU « ANEV / FIJEV » . Ces deux associations se sont réunies pour décerner un Prix à la collectivité française ayant le mieux œuvré, au cours de l’année écoulée, pour la défense et la promotion du patrimoine culturel lié à la viticulture. Elles ont eu rapidement l’adhésion à leur projet de partenaires motivés comme eux pour la défense de la Culture du Vin : Vitisphère, winetourisminfrance.com , et les Crus « Vinsobres » et « Bonnezeaux ».
Il s’agissait de récompenser une commune, communauté de communes, Département ou Région française ayant réalisé un projet d’ordre éducatif, environnemental ou œnotouristique ayant valeur d’exemple et de reproductibilité par les autres collectivités. Les organisateurs ont décidé d’appeler ce prix « René RENOU », en hommage au vigneron et ancien président du Comité Vins de l’INAO (1952-2006). Le choix du Jury s’est porté à l’unanimité sur : la Ville de Grenoble (38) et la Manifestation « Le Millésime ».

Ce Prix auquel s'est associé le CRU "Vinsobres" récompense une manifestation qui est exemplaire en ce sens qu'elle est organisée dans une ville qui n'est pas viticole et que les organisateurs ne sont ni vignerons, ni œnologues, ni musiciens !
Alors nous qui au Pays avons des artistes, des vignerons, des oenologues et du vin à ne plus savoir comment le vendre , nous pourrions prendre exemple sur Grenoble pour faire connaitre encore mieux nos produits à travers nos manifestations.....

Photos : René Renou à Vinsobres. le Millésime à Grenoble....



mardi 16 septembre 2008

THEATRE AU PAYS : JACOTTET/PETRARQUE


Jaccottet / Pétrarque – Être par nature
Une création théâtrale, entre Drôme et Vaucluse…
Le spectacle « Jaccottet / Pétrarque – Etre par nature » créé en novembre 2007 par la Compagnie de la Montagne bleue au Théâtre du Fenouillet (Drôme) entame sa tournée cet automne 2008. Les premières représentations seront données à proximité des paysages évoqués dans les textes (L’Ascension du Mont Ventoux, et La Promenade sous les arbres). Une occasion de découvrir, entre Drôme et Vaucluse, non loin de Grignan et du Ventoux, les territoires chers aux auteurs. Ils ont suscité chez l’un et chez l’autre (François Pétrarque et Philippe Jaccottet), avec plus de six siècles d’écart, la tentative de décrire les liens qui se
tissent entre l’homme et les paysages traversés.
En portant à la scène ces textes, Eric Pasturel, metteur en scène et interprète du jeune Pétrarque, a voulu rapprocher deux façons de marcher, et partant, de cheminer dans une vie d’homme. Ces paysages, entre Comtat Venaissin, Tricastin, Baronnies, décors du quotidien, horizons du promeneur, ont-ils un pouvoir sur les hommes ? Induiraient-ils une certaine manière d’être au monde ?
Mise en scène : Eric Pasturel, assisté d’Annick Garnier
Avec : Roger Pasturel, Eric Pasturel Et Michel Souyri (clarinettes)
Coproduction Théâtre du Fenouillet.
Durée : 1h10
Un spectacle soutenu par la Région Rhône-Alpes, le Conseil Général de la Drôme, le Pays Une Autre Provence, la Commune de Rousset-les-Vignes, le Crédit Mutuel.
« Aujourd’hui, mu par le seul désir de voir un lieu réputé pour sa hauteur, j’ai fait l’ascension d’un mont (…). Mais que de fatigues nous devons endurer pour tenir sous nos pieds non une terre plus haute, mais les passions qui jaillissent des instincts de la Terre. » François Pétrarque. L’Ascension du Mont Ventoux., avril 1336
« À un moment donné, donc, je n'ai plus pu me contenter d'écrire des poèmes ; il a fallu que j'essaie de comprendre ces émotions et le rapport qui les liait à la poésie [...] Ainsi, ces textes ne sont pas des poèmes, mais des tâtonnements, ou parfois de simples promenades. » Philippe Jaccottet, La Promenade sous les arbres, 1957.
Dates tournée
Le spectacle a été créé et présenté pour la première fois au Théâtre du Fenouillet
(St-Gervais-sur-Roubion), les 23 et 24 novembre 07. Puis dans le cadre du Printemps des Poètes au Théâtre de la Poulie à Avignon le 7 mars 08.
- Sam. 6 sept. à Rasteau (84), à 20h30, au CLAEP (à l’issue d’une résidence
dans ce théâtre). Rens. et rés. : 04 90 46 15 48
- Vend. 12 sept. à Rousset-les-Vignes (26), à 20h30, chez les Bussat (le spectacle sera donné dans la grange). Rens. et rés. : 04 75 27 93 25 / 04 75 27 72 06
- Sam. 20 sept. à Saint-Restitut (26), spectacle présenté sur le site des carrières, dans le cadre des Journées du patrimoine. Rens. et rés. Musée d’Archéologie Tricastine : 04 75 04 74 19
- Vend. 3 oct. à Vinsobres (26), à 20h30, salle des fêtes. Rens. et rés. : L'Abeille vinsobraise : 04 75 27 66 25
- Sam. 11 octobre à Taulignan (26), à 20h30, salle du Béal. Rens. et rés. : Ass. Arts et culture : 04 75 53 65 40
- Sam. 6 déc. à St-Martin-d’Hères (38), à 20h30, Théâtre de l'Heure bleue, en partenariat avec la Maison de la Poésie Rhône-Alpes. Dans le cadre du 13e Festival International de Poésie en Rhône-Alpes, La poésie gratte-monde. Rens. et rés. Théâtre de l'Heure bleue : 04 76 14 08 08
Compagnie de la Montagne bleue Mairie, 26770 Rousset-les-Vignes Tél. 04 75 27 72 06 lamontagnebleue@aliceadsl.fr

samedi 6 septembre 2008

L'ENCLAVE AU DESSUS DE TOUT


C’est ce qu’est venu dire Patrick ADRIEN, président de la communauté de Communes à l’occasion de la présentation du cycle de conférences historiques qui vont animer les quatre communes de l’Enclave au cours de ces 4 derniers mois de l’année. Cette appropriation de l’histoire par ses habitants rentre dans l’évolution du dossier « Enclave 2017 » dont la suite de l’étude va être prise à son compte par la Communauté de Communes.
La première étape consistait à demander aux habitants de l’Enclave quelle était leur perception de l’Enclave, ses points forts, ses défauts ? Les résultats du questionnaire ont été présentés et ils ont confronté les présents à la réalité de l’Enclave avec de nombreuses découvertes. La deuxième phase consistera à établir une prospective sur les actions à mener pour rendre le concept « Enclave des papes » plus réel et pour que les habitants (enfants et adultes, nouveaux arrivants et anciens enclavés) se l’approprient (comme le cycle de conférences qui commence). Il s’agira enfin de trouver comment qualifier l’Enclave pour lui donner plus de lisibilité, plus de reconnaissance par ses habitants, puis par les autres français, puis par les étrangers ?
Cette qualification doit englober tous les aspects de la vie. Aspect historique, Agricole, Environnemental, Culturel et Touristique. On le voit les 4 communes de l’Enclave se doivent, tout en gardant chacune leur propre identité, de réfléchir à l’avenir de l’Enclave qui est à un tournant important de son histoire si elle veut exister en tant que telle.
En 2017, cela fera 700 ans que le pape Jean XXII aura acheté Valréas, puis Richerenches et les autres papes, Visan et Grillon. L’ENCLAVE des papes se doit d’être exacte au rendez-vous fixé par l’Histoire. Le président Patrick Adrien a confirmé sa volonté de faire passer l’Enclave par-dessus tout.


PLANNING des CONFERENCES PREVUES

La première conférence aura lieu à Valréas en ouverture des Journées nationales du patrimoine qui feront l’objet de nombreuses animations.
- L’Enclave des Papes : une histoire remarquable » (avec la projection d’un extrait de la pièce de théâtre sur le rattachement ) Valréas, église des Cordeliers - vendredi 19 septembre 2008, 20h30.

- « Richerenches, un village sous hautes influences : des Templiers aux Rovere ». La refondation de Richerenches au XVème siècle par le légat et archevêque Julio della Rovere (futur Jules II). - Richerenches, vendredi 24 octobre 2008, 20h30.

- « L’Enclave des Papes et ses contrebandiers : contexte historique et anecdotes ». Grillon, Maison Millon, mercredi 19 novembre 2008, 20h30.

- « L’Enclave des Papes : des annexions temporaires au rattachement (définitif ?) », Visan, Salle Jean Moulin - vendredi 12 décembre 2008, 20h30


Photo : les conférences commencent.........

mardi 2 septembre 2008

Sophie BENTIN : une historienne du Pays


Docteur en histoire, Sophie Bentin a soutenu sa thèse, « Les enclaves du Haut Comtat à l’époque moderne (1560-1791) », à l’Université de Provence et a obtenu la mention très honorable avec les félicitations du jury. Allocataire de recherche au sein du laboratoire Telemme et boursière de l’Ecole française de Rome, Sophie Bentin a eu l’occasion d’explorer les archives secrètes du Vatican, les archives du ministère des affaires étrangères, les archives nationales, les archives départementales de Vaucluse et de la Drôme ainsi que de nombreux fonds locaux. Elle a notamment classé les archives d’Ancien Régime de la ville de Valréas. Depuis 2005, Sophie Bentin fait partager son savoir à l’Université du temps libre d’Avignon où elle anime des cycles de conférences portant sur l’histoire d’Avignon et du Comtat ainsi qu’un atelier d’initiation à la recherche historique.
Elle peut vous proposer ses services dans de nombreux cas : Transcription d'actes anciens et classement d'archives, Histoire des maisons : Généalogie foncière , Généalogie, Mise en valeur historique du patrimoine , Cours et conférences. Vous pourrez en savoir plus sur sonSite : http://www.histoiresprivees.com/ - Contact : 99, rue Moricelly 84200 CarpentrasPort. : 06 23 38 22 65 - Tél. : 09 60 44 14 28- Courriel : contact@histoiresprivees.com
Photo : Sophie Bentin conférencière

ROUTE DES VINS DU PAYS "UNE AUTRE PROVENCE"




La route des vins que nous vous proposons de vous ne la retrouverez nulle part ailleurs. Elle couvre le sud de la Drôme et l'enclave des Papes et elle peut être faite en une, deux ou trois journées. A votre retour vous serez incollable sur le vin. Des différents cépages à la vinification, de la tradition à la gastronomie, la région peut tout vous offrir. Vous y apprendrez que le Vin est plus qu'une dilution alcoolique: il est une Culture, un art de vivre. Qu'il possède une histoire, une géographie, une langue.
I - ALLER - De Bollène à Nyons
Le point de départ peut être la sortie d'autoroute de Bollène ; on se dirige vers Suze la Rousse et son château incontournable (photo) qui abrite l'Université du vin, (week-ends et stages de dégustation – rens. 0475972131), de la Commanderie des Costes du Rhône et au pied duquel se trouve le jardin des vignes, véritable conservatoire de tous les cépages de la Vallée du Rhône. Une halte s'impose à la cave la Suzienne, plus grande cave de France -et son caveau fort attrayant- où l'on vinifie tous les vins de la région (vin de pays, Coteaux du Tricastin , Côtes du Rhône et Côtes du Rhône villages).

Dans Suze la rousse nous pouvons suivre deux itinéraires.
- Un court, à gauche sur la D142 basé uniquement sur la découverte de l'appellation Coteaux du Tricastin qui nous mènera tranquillement par la Baume de transit (domaine Saint-Luc et caveau des domaines dans le village) , Monségur sur l’Auzon , Chamaret ( tour Philipe le Bel) à Grignan (domaine de Montine). Outre le château de la petite fille de Madame de Sévigné (soirées théâtrales tout l’été), il faut visiter le caveau des vignerons du Tricastin, un lieu agréable et animé par un sommelier-conseil© qui vous fera découvrir toute la richesse de l'appellation .C’est lors de cette dégustation que vous choisirez le vin qui vous plait et vous pourrez ainsi vous arrêter au domaine en rentrant. On eut déjeuner à Grignan et rentrer par Réauville (Domaine du Serre Rouge), Roussas (Domaine de Grangeneuve), Allan , Donzère (Domaine Aubert), La Garde -Adhémar et Saint Paul trois châteaux (maison de la truffe et du Tricastin).Cette route vous aura déjà permis de passer une belle journée
- L’autre à droite dans Suze en continuant sur la D94 vers Tulette on passe à la
hauteur de Bouchet (Domaine du petit Barbaras) et sa fameuse abbaye redevenue depuis peu propriété communale. À la sortie de Tulette en direction de Nyons, suivre la D94et on tourne à gauche juste avant les impressionnants bâtiments du Cellier des Dauphins, union de caves de la région et première marque française de vins d’appellation d’origine, mondialement connue. On se dirige tout doucement vers une particularité géographique et historique : l’Enclave des papes, célèbre par son vin qui guérit le pape Jean XXII ( en 1316). On arrive à Visan en rentrant dans une aire où les vins ont acquis une renommée suffisante pour accoler le nom de leur village derrière à l'appellation ( les fameux Côtes du Rhône villages avec nom de communes). Visan est le premier de ceux-ci ; ici l'on cultive la tradition, le caveau de vieillissement creusée dans le safre , la Confrérie Saint – Vincent datant de 1475 et ses manifestations , mais aussi modernité avec la cuvée « Femmes »choisie chaque année par un jury 100% féminin. On arrive enfin à Valréas , capitale de l’Enclave, riche de monuments et souvenirs liés à l’Histoire. Ville de fêtes ancestrales, de festivals, d’animations (corso, fête des vins) tout l’été et de produits de qualité. A la cave la Gaillarde (photo caveau) , dans les domaines particuliers animations culturelles ( peinture, musique, sculpture). Le sentier des 4 domaines, offre des animations festives .
On peut profiter de la proximité pour faire un crochet au Domaine des Treilles à 4 kilomètres de Valréas, direction Montbrison où Patrice Méry vous initiera à la culture biologique (olivier et vigne) et vous fera visiter son musée « Mémoire agricole » (sur rendez-vous 04.75.53.51.69) . Ou aller jusqu’à Richerenches, cité templière à 7 kilomètres - Cave les Templiers .
Direction Nyons par la D941 avec un arrêt à Sain-Pantaléon les Vignes (Caveau de la cave au bord de la route et dégustation des CdR Villages Rousset les Vignes et Saint-Pantaléon les Vignes). On peut aussi mettre pied à terre et aller à la découverte des sentiers du terroir (3 sentiers de 3,4 & 6 heures), fléchés et très instructifs.
On arrive à Nyons, patrie de l’AOC- olive de Nyons et son huile d’olive. On peut les déguster et apprécier les vins locaux (Coteaux des Baronnies, Côtes du Rhône et Villages) dans le caveau de la Cave La Nyonsaise qui produit huile et vin.
II° – RETOUR - De Nyons à Bollène
On prend la D94, direction ORANGE et l’on arrive après 4 kilomètres de vignes et d’oliviers à Vinsobres (photo) . C’est là que l’on prendra le déjeuner ou le dîner à l’auberge du petit Bistrot, au cœur du Village, où, avec les meilleurs mets régionaux on vous proposera l‘ensemble des vins du Cru « Vinsobres ». Car Vinsobres , pour son vin rouge, est un Cru des Côtes du Rhône depuis 2006, le premier – et le seul- de toute cette région. A découvrir et déguster dans ses nombreux caveaux ou lors de ses manifestions estivales ( Nuit Divinique ban des vendanges ).
On reprend la D94 et l’on arrive à Saint-Maurice, amphithéâtre de vignes produisant de grands vins dont le Côtes du Rhône Villages Saint-Maurice, réputé (Domaine Viret et cave les Coteaux). On retourne vers Tulette . A la sortie de Tulette il faut s'arrêter au caveau rénové de Costebelle la cave unique du village (grand choix de cuvées). On reprend la route et à un kilomètre on va vers Sainte Cécile les vignes à l’entrée , le caveau ultra moderne Cécile des Vignes de la cave des vignerons réunis et dans le village Chantecôtes (caveau du XIV°siècle ) . On rejoint ensuite directement Rochegude, son château – Hôtel et son vin Côtes du Rhône Villages Communal . A la Cave de Rochegude on vinifie le CdR Villages Rochegude mais aussi le tout nouveau Côtes du Rhône Villages Communal « Massif d’Uchaux ».On rentre par la D8 et l’on rejoint la D94 à Bollène (château de la Croix Chabrière) terme de notre périple.
Au cours de celui-ci nous aurons découvert le seul Cru du Pays (Vinsobres), les Côtes du Rhône Villages Communaux , les Coteaux du Tricastin, les Coteaux des Baronnies, les vins de Pays. Avec les visites oenoculturelles , les paysages , les monuments, les villages on peut dire qu’à l’arrivée on est beaucoup plus riche et imprégné de ce Pays.




Photos : VALREAS - Caveau de "LA GAILLARDE"


VINSOBRES

mercredi 27 août 2008

PALOMA STAR DE LA TELEVISION




Parce qu'elle est le bébé N°225 depuis le début de l'année, parce qu'elle est née ce jour à la maternité de Valréas que l'on veut nous supprimer, parce qu'elle était là au bon moment, Paloma va débuter quatre heures après sa naissance sa carrière d'actrice...


En effet elle passera avec ses parents et son grand frère Pablo, ce soir Mercredi 27 août sur le journal régional de FR3 Marseille... tous à vos cassettes.......


Envoi:

Roselyne Bachelot, Nicolas Sarkozy

Arrétez s'il vous plait vos tracasseries

La vie ne vaut rien mais "Rien ne vaut la vie!"
M.OLIVIER
Photo (exclusivité apuap) : Paloma Cazeneuve, star de télé 4 heures après sa naissance.......
VIDEO SUR :

jeudi 21 août 2008

La Virade 2008 de MARIUS


Le Marius Tour 2008 touche à sa fin

Entre le 2 et le 24 août, Marius marchera pour Morgane (8 ans) atteinte de la Mucoviscidose

450 km d'un périple au cours duquel Marius et son maître ( un certain S.Blaise!) récolteront des dons et des promesses de dons qui seront reversés à l'association "Vaincre la Mucoviscidose". Ils seront ensuite affectés à la recherche, aux soins ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de vie des patients et de leur famille. Ce blog est son carnet de voyage. Suivez-les dans cette aventure.
Partis de Rousset les Vignes ils seront de retour à nyons le 24 après être allés jusqu'à Buis les baronnies ( le 22)




Photo : Marius et son maître

lundi 18 août 2008

ATELIER D'ECRITURE AU PALAIS DU FACTEUR CHEVAL


Atelier d’écriture de rentrée à Hauterives au Palais idéal du facteur Cheval


« D’un songe, j’ai sorti la reine du monde .» Ferdinand Cheval.


Regarde-venir, un temps pour écrire, propose pour la rentrée un atelier d’écriture exceptionnel d’une journée - le samedi 13 septembre - au Palais idéal du facteur Cheval à Hauterives : un chef d’oeuvre de l’art brut ! Nous y serons reçus par Christophe Bonin, le directeur qui nous proposera une visite guidée avant notre temps d’écriture.


Les surréalistes, premiers amoureux du lieu, seront le fil conducteur de notre journée: entre collages et cadavres exquis, les prétextes à écrire seront nombreux. L’inscription préalable à cette journée est obligatoire et le groupe ne comprendra pas plus de 10 personnes.


Immense et modeste à la fois – par ses dimensions – et pourtant l’on peut s’y perdre comme dans le voyage autour du monde d’un rêveur éveillé ; oeuvre d’un seul homme –ce pourquoi, on l’admire- ; mais surtout seule oeuvre de cet homme, artiste sans le savoir, facteur, marcheur, bâtisseur de paysages fantastiques, tel est le Palais idéal du facteur Cheval qui accueillera notre atelier d’écriture.


La journée commencera par une visite guidée du monument et une évocation de ses


admirateurs célèbres, au premier rang desquels les surréalistes: André Breton, Max


Ernst, Yves Tanguy, Man Ray, mais aussi Laurence Durell, Marguerite Duras, Picasso


et les photographes : Brassaï, Doisneau, Willy Ronis… puis les musiciens de Jazz qui lui portent un amour tout particulier.


Demeurer une journée entière dans les jardins, admirateurs modestes au pied du Palais, nous permettra de glisser nos mots au plus prés des formes bâties, de donner la parole à un personnage comme dans un collage de Breton, puis, peu à peu, d’entrer dans le fantastique et de chercher comment il résonne en nous. Nous renouerons avec une écriture ouverte sur l’imaginaire, expression souvent oubliée de notre monde intérieur.


Rendez-vous au Palais idéal, à Hauterives (Drôme) à 10 h 30 (www.facteurcheval.com). Amener son pique-nique. Une salle sera à notre disposition s’il ne fait pas beau.


http://ateliers-regarde-venir.blogspot.com - Inscriptions et renseignements : 04 75 04 44 50 ou mail : regarde-venir@wanadoo.fr


Participation aux frais :50 euros - 20 euros à l’inscription, solde sur place. Réduction étudiants et demandeurs d’emploi

Diaporama:

http://www.kizoa.fr/i-Contact/sflex.swf?fmode=5&did=185516&kc=4673262

jeudi 24 juillet 2008

DESSINS ET PHOTOS A VENDRE


L'Agence de Presse "Une Autre provence" peut vous procurer des photos et dessins de presse en plus d'articles , de reportages ou de dossiers.
Correspondants , photographes et journalsites présents dans toute la région toute l'année.
mettez-nous au défi.
Une adresse : apuap@aliceadsl.fr

Exemples de dessins et photos sur :
http://www.kizoa.fr/i-Contact/sflex.swf?fmode=5&did=118631&kc=8357501

vendredi 18 juillet 2008

FESTIVALS ET FESTIVITES DU PAYS











De tout un peu pour tous les goûts………

Fêtes des vins de l’Enclave des Papes et Corso

à Valréas, ce sont trois jours fous les 2, 3 et 4 août 2008 qui vous attendent .
Les 2 et 4 août, à partir de 21h, se tiendra la 42ème édition du Corso de la Lavande à Valréas. Au programme : défilé de chars fleuris, sur le thème cette année des Comédies Musicales, accompagnés de groupes folkloriques, de fanfares et de parades de majorettes. Sans oublier le char de Miss Corso accompagné des Comtadines qui distribuent au public des bouquets de lavande. Pour clore le défilé, un atomiseur chargé de lavande embaume Valréas le temps d’une soirée.
Dimanche 3 août, c’est la Fête des Vins de l’Enclave des papes sur le thème « le raisin dans tous ses états » ! Les caves particulières et coopératives proposent toute la journée une grande dégustation gratuite de leurs vins, dans les ruelles de la ville, non loin de la grande foire de la Saint Dominique. Les diverses animations proposées feront de ce jour un moment des plus agréables : ateliers d’initiation à la
dégustation, concours de biscuits provençaux, marché de producteurs, artistes dans les rues….
Lundi 4 août, se tiendra la foire antiquités brocante réservée aux professionnels. Fête foraine pendant les 4 jours !
Photo : Foire de la saint-Dominique




Sérénades Buxoises

A Buis les baronnies.
-LUNDI 4 Août 2008Salle des Fêtes de Buis les Baronnies 21 heuresOrchestre Lyrique régional Avignon Provence : OLRAPKatherina MÜLLER : Sopran- Jeff MARTIN : Ténor-Werner VAN MECHELEN : Baryton-basse-Cornelius HAUPTMANN: basse-Direction : Jonathan SCHIFFMAN- MOZART EN AUTRE PROVENCE - DIE ZÄUBERFLÖTE- DIE ENTFÜHRUNG AUS DEM SERAIL- LE NOZZE DI FIGARO - COSI FAN TUTTE- DON GIOVANNI
-Mercredi 20 aôut 2008 - Salle des Fêtes de Buis les Baronnies à 20H30 WERNER VAN MECHELEN - baryton basse ERIC SCHNEIDER - piano FRANZ SCHUBERTDIE WINTERREISE dans Le voyage d’hiver Programme détaillé sur : http://serenades-buxoises.com/
Photo : Werder Van Mechelen, animateur des sérénades buxoises




7°Musicales en Tricastin

– à Saint-Paul Trois Chateaux et Suze la Rousse - Du 19 au 26 juillet 2008, l'association DIVERTIMENTO produit les 7e Musicales en Tricastin, sur les communes de Saint Paul Trois Châteaux et Suze la Rousse. Le festival est dédié cette année au piano : "LE PIANO DANS TOUS SES ETATS". Elles se composent d'un festival, de Master classes et d'un Concours de Piano . Le festival se déroule sur les villes de Saint Paul Trois Châteaux et Suze la Rousse. Les Master classes seront dirigées par : Hugues Leclère, Hervé Billaut, David Bismuth. Le 1er Concours National de Piano de Saint Paul Trois Châteaux sera organisé du 21 au 25juillet. Programme sur : http://www.assodivertimento.org/


NUITS DE L’ENCLAVE

Comme chaque année dans toutes les communes de l’enclave , et depuis 44 ans pour le théâtre les Nuits seront animées : théâtre, musique et peinture….
Salon de Peinture
Marie Adomi Israël au Château de Simiane – Valréas - du 4 juillet au 14 septembre 2008 – Vernissage le 4 juillet à 18h - Tous les jours de 10h30 à 12h et de 15h à 18h (sauf le mardi)
Entrée libre
Nuits Musicales
Les Vendredi 18 juillet à 21h30 Espace Jean-Baptiste Niel – Valréas
Vendredi 25 juillet à 21h - Eglise Notre Dame de Nazareth – Valréas
Lundi 28 juillet à 21h - Eglise Notre Dame de Nazareth – Valréas
Dimanche 3 août à 21h- Eglise – Visan
Nuits Théâtrales
Cyrano de Bergerac - d'Edmond Rostand – Mise en scène Albert-Clarence Simond
Les 7, 8, 10, 12, 13, 14, 15, 16 et 17 août à 21h30 - Cour d’honneur du Château de Simiane – Valréas
Faut pas payer de Dario Fo et La Maison de Bernarda Alba et le Petit Théâtre
de Federico Garcia Lorca par le Stage National de Réalisation Théâtrale
Présentation des travaux d’élèves
Lundi 21 juillet à 21h30 - Place E. Colongin - Grillon
Samedi 26 juillet à 21h30 - Espace Jean-Baptiste Niel – Valréas
Les Lectures
Les jeudis 10, 17, 24 et 31 juillet et 7 et 14 août à 18h - Espace Jean Baptiste Niel – Valréas – Plus de détails sur : http://www.lesnuitsdelenclave.com/

Pour figurer dans cette rubrique nous informer de vos actualités... apuap@aliceadsl.fr

A VINSOBRES
Nuits diviniques et ban des vendanges - Gastronomie et culture........
Jeudi 17 juillet 2008 : « Nuit Divinique I » - Dégustations à la belle étoile, animations et concert avec « Les Bringuebaleurs ». Soirée autour des produits du terroir – assiette vigneronne – tous les producteurs de Vinsobres présents

Jeudi 7 août 2008 : « Nuit Divinique II » - Dégustations à la belle étoile, animations et concert avec « JOCE », chanteuse . Soirées autour des produits du terroir– assiette vigneronne – tous les producteurs de Vinsobres présents


Vendredi 29 août 2008 : Pressée, criée et proclamation du Ban des vendanges à partir de 17h30 place de la Mairie
Toute la journée : Rallye du goût – de caves en caves – repas le soir - rens : Office de Tourisme Vinsobres – tel : 04.75.27.36.63
Tout l'été.........
Soirées dégustations de Vinsobres autour d’un apéritif et menu du terroir, commentées par les vignerons producteurs dans les Bistrots de Pays les 12 juillet 2008, le 2 août et le 16 août 2008. (Voir programme localement)
Pour l’automne à venir...........
Du 12 au 19 Octobre – Semaine de l’Art et du Goût dans les caveaux des producteurs de Vinsobres – expositions, animations, dégustations.
Vendredi 17 octobre grande soirée avec théâtre, castagnade et saucisses au marc…



Photo : Nuit divinique à Vinsobres....


A SAINT-RESTITUT

Ambition d’Art bis - DU 28 juin au 31 août 2008 -EXPOSITION -A propos de Carl ANDRE …

Carl Andre, Laurence Weiner, Niele Toroni…

A l’occasion des 30 ans de l’IAC de Villeurbanne, Lithos s’associe à « Ambition d’Art bis » pour présenter» un ensemble d’artistes de la mouvance du minimalisme. « A propos de Carl ANDRE … » est une réflexion sur la disparition du socle en sculpture mais aussi, avec Lawrence Weiner un regard sur l’art dit conceptuel. Quant à Niele Toroni, il ponctuera l’exposition, comme un observateur qui rappelle la notion d’absolu dans la peinture. Seront exposées entre autres deux pièces de Carl ANDRE et une de Lawrence WEINER appartenant à la collection Rhône-Alpes ainsi que des pièces en provenance des FRAC Bourgogne et Limousin ainsi que de collections privées. Carl Andre, Lawrence Wiener et Toroni sont des « monuments » de l’art d’aujourd’hui. Avec ces trois artistes c’est toute la perception de l’art qui est en question.

A noter deux événements pendant le temps de l’exposition : une Rencontre avec Jean-Jacques Salgon autour de Jean-Michel Basquiat avec une Projection du filmde Glenn o’brien « DOWNTOWN 81 »
ainsi que la signature de son livre « le roi des zoulous, jean michel basquiat », ed verdier. le jeudi 7 aout 2008 a 20h30 et Jazz avec ALAIN BRUNET quintet qui fera un hommage à MILES DEVIS le samedi 16 août 2008 – 21 heures

Photo : carl André

A GRILLON

FESTIVAL DE MUSIQUE LATINE LE 16 AOUT
EN C O N C E R T dans le vieux village à 2Oh3O (entrée 10 euro, réservation recommandée)
« SON – TRINIDAD », Groupe CUBAIN
et tout au long de la soirée, de 19h00 à 3h00, dans les Bodégas : Les bandits manchots, péna avignonnaise, La Bataola (péna région Parisienne), Cuerda de Fuego (péna flamenco de Camargue) et plein d'autres Bandas invitées... A 23h00Feu d'artifice assuré par la Sté RUGGIERI Renseignements et Réservations 04 9035 08 87 ou 0490417607

samedi 12 juillet 2008

TOUT FAIRE ? OUI.. MAIS QUOI ?





Pour Sauvegarder la Maternité de Valréas !
C’est un peu la question que se posent en ce moment les défenseurs de la maternité, comme l’ont montré les interventions de la soirée organisée au Vignarès à Valréas ce jeudi 10 juillet. En entendant le compte-rendu des démarches faites à Marseille auprès de M.Dutreil, directeur de l’ARH Provence ou celle de la délégation autour de Guy Morin, maire de Valréas à Paris au ministère de la Santé, les 3 à 400 personnes présentes ont bien senti que l’on faisait peu de cas de leurs problèmes et qu’un véritable déni de démocratie se tramait contre eux.
Quelles solutions se présentent aux défenseurs ?
D’abord il faudrait qu’officiellement on soit informé des décisions, des motivations et des dates, des -soi-disantes- fermetures de services … car à ce jour il n’y a rien d’écrit, pas même ce qu’ont rapporté les deux députés de leur rencontre officielle avec Mme R.Bachelot( à, part une photo largement diffusée ! ).Vu comment elle a reçu la délégation représentant le peuple de notre région, il n’y a rien à attendre de bon de ce coté là. Si on reçoit un jour quelque chose il sera bon de poursuivre au Tribunal….
Il faut être vigilant car à tout moment ils peuvent fermer en quelques heures. Ce jour là ils doivent trouver en face d’eux des citoyens motivés pour empêcher par tous les moyens cette solution. Une veille permanente est plus que jamais à l’ordre du jour la période des congés étant toujours propice aux coups tordus.
Mais ce qu’il y de sûr c’est qu’il faut rendre le combat de la population de tout le Pays Une Autre Provence plus visible, plus audible au niveau national.
La fête nationale est là… il serait bon qu’elle soit prétexte à une beau feu d’artifice….


Rejoignez le Comité de Sauvegarde et d’Amélioration de l’Hôpital de Valréas : 04.90.37.45.42

jeudi 10 juillet 2008

DROME PROVENCALE : NOUVEAUX PRESIDENTS


La Drôme Provençale évolue avec toujours la volonté d'aller de l'avant.Le nouveau bureau a remercié l'ancien ( H.Rasclard & J.M.Audergeon) et d'avoir su pérenniser la structure et de l'avoir doté d'outils ( documentation, site internet..).Elle s'est dotée d'un nouveau bureau qui reflète, comme toujours la diversité, des opinions politiques de tous.

La composition du nouveau Bureau de la Drôme Provençale :
Les nouveaux Coprésidents sont Monsieur Thierry CORNILLET (Ancien président de la Drôme Provençale, Conseiller Régional et Député Européen) et Monsieur Jean-Jacques MONPEYSSEN (Président de l’Office de Tourisme de Nyons et représentant de la Communauté de Communes du Val d’Eygues).

Les Coprésidents se sont entourés des personnes suivantes pour composer leur Bureau :

Claude RASPAIL Président Communauté de Communes du Pays de Dieulefit
Georges MOCHOT Représentant de l’OT de Buis les Baronnies, Président de la FDOTSI
Jean François SIAUD Conseiller Général du Canton de Grignan
Alain MATTEUCCI Président Chambre des Métiers
Claude PAULIN Délégué au Tourisme à la CCI
Ginette TORTOSA Présidente OT de Montélimar
Charly BRES Président OT de la Vallée de la Roanne
Sergio CHIORINO Mas de Pantaï (Maison d’hôtes à Réauville)
Serge ROUX Président Vignolis à Nyons

mardi 8 juillet 2008

Les sentiers de l'eau et du vin à MOLLANS.







A Mollans ( 7 kilomètres avant Buis les baronnies) on a l’habitude de dire qu’il y a deux richesses : l’eau et le vin. Et l’on ne sait laquelle coule le moins. On y dénombre en effet pas moins de 12 fontaines dont la plus ancienne et la plus célèbre est la fontaine au Dauphin construite en 1713. Elle fut la première à couler. L'eau y est acheminée par tout un système de canaux d’irrigation, toutes les fontaines étant alimentées par la montagne de Bluye (1100m) qui surplombe le village, véritable réserve d’eau de la région.
Le vin lui, est issu des vignes du vignoble AOC-Cotes du Rhône de la commune de Mollans soit 310 hectares , dont 116 classés depuis peu en appellation Côtes du Rhône Villages Village « Puyméras » et dont les producteurs sont le Domaine de laTuyère, Vignobles Charles Tyrand et la cave coopérative « la Comtadine » de Puyméras.
La promenade des Fontaines (distance 1,5 km- durée 1 heure) fait découvrir les fontaines de Mollans , certaines, modestes bornes de pierres, sont timides et se cachent , d’autres sont plus majestueuses . De la fontaine de la mairie on grimpe jusqu’à la fontaine de la Place de la Gare en passant par les autres dont lemagnifique lavoir public à sept arcades qui date du dix-neuvième siècle. Cette balade permet de découvrir les rues du vieux village. On dit qu'afin de trouver des fonds pour la construction de la fontaine au dauphin, les Mollanais créèrent une taxe spéciale sur les vins vendus dans les bistros ce qui rend encore plus pertinente la liaison des ces deux sentiers.
La Balade dans les Vignes (distance 4 kms- facile – durée 2 heures) tracée et fléchée par les vignerons sous la direction d'Alain Roux, permet de découvrir tout le vignoble, les oliviers, la végétation sauvage, mais aussi on peut, sur le parcours embrasser d’un seul coup d’œil (360°) un magnifique paysage avec le Mont Ventoux, la montagne de Bluye et le Châtelard. Sur le circuit 4 panneaux didactiques permettent de découvrir les vins et le travail de la vigne : un panneau sur l’Appellation contrôlée, Côtes du Rhône et Côtes du Rhône Villages, un sur les différents cépages, un sur les travaux de la Vigne (taille, ébourgeonnage, travail du sol….) et un sur les saisons de la Vigne et la transformation de la plante et du fruit..
Départ des sentiers Place de la Mairie. Un dépliant explicatif est disponible à la Mairie et dans les commerces.
Photos : Panneaux des sentiers de l'eau et du vin

mardi 1 juillet 2008

JEAN XXII M'A DIT ............







" Ils sont devenus fous….."


Nous avons pu rencontrer récemment , suite au jugement du tribunal de Carpentras - par des moyens que nous ne pouvons pas dévoiler ici - Jacques Duèse ( nom de pape : Jean XXII), qui fit de Châteauneuf sa résidence d’été, et qui acheta Vauréas, puis Richarenches …Il était donc bien placé pour nous dire s’il était légitime de parler de Châteauneuf du pape et d’ Enclave des papes…

Châteauneuf est-il du pape depuis longtemps ?
« Mais non ? pensez-vous ( j’ai oublié de vous dire qu’il s’exprime comme un provençal – bien qu’étant de Cahors) ! D’abord le village s’appelait Castrum Novum tout court puis Châteauneuf devait être réputé pour sa chaux, ce qui lui valut le nom de Châteauneuf-calcernier*. Pendant la Révolution le village est devenu "Châteauneuf d'Avignon" du 1er mai 1790 à septembre 1793, date du rattachement de la commune au district d'Orange. Ce changement de nom avait été demandé par la municipalité, plus pour montrer son attachement à la ville d'Avignon dans sa lutte contre Carpentras et les comtadins qui voulaient rester attachés à mes successeurs et ne pas devenir français….. Avant la Révolution, le village n'était presque jamais cité officiellement sous le nom de Châteauneuf du pape, même pas par l'archevêque. Pourtant le nom de Chateauneuf-du-pape remplacera officiellement celui de Châteauneuf calcernier le 3.04.1893. Mais bien sûr Châteauneuf peut s’appeler « du pape », puisque le pape en question c’est moi. C’est même moi qui ai fait construire leur « castrum » pour en faire ma résidence d’été. »

*Le terme Calcernier s'explique par la présence de fours à chaux ….. Castrum Novum Calcernarium, signifie "Châteauneuf de la chaux tamisée" ce qui indique non seulement l'importance de la chaux pour l'économie du village, mais souligne aussi la qualité de cette chaux. (in "Mémoire d'un village", Jean-Claude Portès. Editions Barthélémy)


Et l’enclave est-elle « des papes » ?
« L’Enclave des papes est, elle aussi, une réalité- c’est moi qui le premier ait acheté Valréas en 1317, puis Richerenches en 1320, Benoit XII a acheté Visan en 1344 - car en fait, à mon époque, il y avait plusieurs enclaves….. ( Les Pilles, Vallouse, etc..) mais c’est la seule qui ait perduré (d’ailleurs il faudrait penser à la faire classer au patrimoine mondial de l’UNESCO). Et puis elle est restée jusqu’au bout fidèle à mes successeurs puisqu’elle avait voté à l’unanimité contre le rattachement à la France en 1791. C’est pour cela que l’on doit dire des papes. C’est le docteur André Gras qui, dans les années 50, a demandé que cette enclave du Vaucluse dans la Drôme soit dénommée « des papes » en souvenir des presque 500 ans pendant lesquels nous en étions, moi, puis mes successeurs les souverains . Et je pense qu’il faudrait pas qu’on l’embête trop pour qu’elle ne demande pas un jour son rattachement au Vatican ( ou à la Drôme pour ne plus être vauclusienne comme Châteauneuf calcernier). »

Qui est le plus papiste des deux ?
« On pourrait se le demander car il faut voir l’état de délabrement dans lequel est mon château à Châteauneuf alors que dans l’Enclave, de la Commanderie de Richerenches à la chapelle Notre-Dame des Vignes de Visan en passant par la Chapelle de pénitents blancs de Valréas ( et son magnifique plafond) , toutes les chapelles et églises sont en ordre… »

Mais le vin de Châteauneuf-calcernier, comme vous dîtes, est connu depuis longtemps….
« Mais pour qui ils se prennent ces vignerons de Châteauneuf – calcernier qui, avec leurs deux syndicats, leurs deux bouteilles (dont la Mitrale !) ont assez de quoi s’occuper entre eux …. Il faut leur rappeler qu’alors que Vauréas était une Judicature majeure du Comtat (avec Carpentras et l’Isle), leurs ancêtres étaient dans le Comtat sans en être - du Comtat - (in comitatu sed non de comitatu) »[1]. Ils étaient à l’époque d’ailleurs plus doué pour la chaux que pour le vin… Dois-je rappeler que, élu pape en aout 1316 parce que de santé chétive et étant âgé de 72 ans, les cardinaux pensaient bien que je ne vivrai pas longtemps. Grâce au piquepoul offert par les habitants de Valréas, je me suis trouvé fort ragaillardi et que pour m’assurer d’en avoir toujours à proximité, j’ai acheté Valréas le 31 aout 1317… C’est donc bien la preuve que le vin de l’Enclave des papes a une légitimité historique, lui aussi.






[1] Madeleine FERRIERES, « Au cœur du Royaume : Avignonnais et Comtadins » in Les enclaves territoriales aux Temps Modernes (XVIe-XVIIIe siècles), Actes du colloque international de Besançon, 4 et 5 octobre 1999, Presses Universitaires franc-comtoises, 2000, p.40.


Que pensez-vous de cette polémique sur le nom de leur vin ?
« Ils sont devenus fous ces gens de Châteauneuf – calcernier. Ils peuvent pas les laisser tranquilles ces pauvres enclavés. Déjà qu’on veut leur fermer leur maternité, que le Cellier des Dauphins (!) veut reprendre le Cellier de l’Enclave des papes ( Rayons Boissons du 19.06), qu’on leur a arraché les rails du train en 51, fermé la justice de paix, fermé le lycée en 74 , et presque tous les cartonnages depuis …. On veut les faire disparaitre ou quoi, eux qui m’ont guéri !!! »


En conclusion ?
« Quand je pense que pendant plus de 10 ans à Châteauneuf-calcernier, ils ont eu un curé, valréassien de naissance, le père André Raymond, que celui qui a tant fait pour leur renommée, qui a fondé leur échansonnerie en 1964, le bon docteur Dufays venait si souvent chez ses amis de Valréas, que le Cellier de l’Enclave des papes commercialise encore aujourd’hui le vin de certains de leurs vignerons ( si c’était moi le président il y a d’ailleurs longtemps que je ne le ferais plus…), ils ont pas vergogne de faire des procès à leurs cousins ? »



« Il y a des fois où il y a des coups de pied au culte qui se justifieraient !!!! »

Et il s’en est allé très agité……..

Propos (presque) recueillis par Marc OLIVIER- Toutes les informations et rappels historiques sont véridiques, sinon cela n’aurait aucun sens……






Photo : santon Jean XXII (Y.Germer - valréas - enclave des papes)



Carte de Castan - éditée pour le bicentennaire du ratachement ( 14 septembre 1791-1991)
Un bon Côtes du Rhône à 5 euros !!!!! à ne pas confondre avec ......









lundi 30 juin 2008

L'AMBASSADEUR DES USA RECU A SUZE


Décidément en ce mois de Juin 2008 la Commanderie des Costes du Rhône s’est mise à l’heure américaine. Déjà il y a quinze jours elle avait reçu à Suze un groupe d’américains du Nord, chefs d’entreprises en voyage culturel et œnotouristique dans la Vallée du Rhône. Puis les commandeurs se sont embarqués vers le Canada et les Etats Unis pour un périple de 8 jours au cours duquel ils ont participé notamment à la fondation de la nouvelle baronnie aux USA à New-York, après celle de Philadelphie existante déjà depuis l’an 2000. C’est enfin ce lundi 30 juin au siège de la Commanderie ce fut la réception officielle de l’ambassadeur des USA en France, Craig Roberts Stapleton, ambassadeur en poste Paris depuis 2005, en voyage dans la Drôme et invité du sénateur de la Drôme, Jean Besson.

Le grand maître Patrick Galant s’est dit très flatté de recevoir une telle personnalité, venue mettre ses pas dans ceux de son illustre précurseur Thomas Jefferson (mars 1787), non sans rappeler que les Côtes du Rhône représentaient la deuxième appellation vendue aux USA et qu’un des plus célèbres laudateurs de l’Appellation, Robert Parker, était un compatriote de Monsieur l’ambassadeur, visiblement très heureux d’être en telle compagnie.


Photo : l’ambassadeur des Etats unis à Suze

mercredi 25 juin 2008

MUSIQUE DANS LES VIGNES 2OO8







Programmation 2008


Sainte Cécile : vendredi 11 juillet - Jardin de la chapelle – 21h30

Quatuor Atrium
Alexey Naumenko, violon / Anton Ilyunin, violon / Dmitry Pitulko, alto / Anna Gorelova, violoncelle
HAydn Quatuor opus 77 n°2 - Mozart Quatuor K 465 les dissonances



Photos : Le quatuor ATRIUM - Le Quatuor Thymos




Camaret : Vendredi 18 juillet - Maison Becque – 21h30

Quatuor Thymos

Gabriel Richard, violon / Eiichi CHIJIIWA, violon / Marie Poulanges, alto / Marie Leclercq, violoncelle

Soirée Schubert

Quatuor n° 13 en la mineur opus 29 D 804 « Rosamonde »
Quatuor n° 15 en sol majeur opus 161 D 887de Schubert

Jonquières: Mardi 22 juillet - Château Malijay – 21h30

Quatuor Debussy
Christophe Collette, violon / Dorian Lamotte, violon / Vincent Deprecq, alto / Alain Brunier, violoncelle

Divin Mozart

Divertimento n° 1 en ré majeur, KV 136 en ré majeur (1772)
Quatuor KV 172 en si bémol majeur (1773)
Requiem en ré mineur KV 626, transcription de Lichtenthal (1802)

Bollène : 24 juillet - Collégiale St Martin – 21h30

Quatuor Ludwig et Marie-Christine Barrault

Jean-Philippe Audoli - 1er violon / Elenid Owen - 2ème violon / Padrig Fauré – alto / Anne Copéry – violoncelle / Marie-Christine Barrault

Haydn (Les 7 dernières paroles du Christ - version pour quatuor à cordes)




Cairanne : Vendredi 25 juillet - Place Flobecq – 21h30

Les grandes gueules

Guylaine Cosseron / Véronique Lherm / Victoria Rummler /Christelle Monchy / Julien Baudry / David Richard / Bruno Lecossois

ABSOLUT JAZZ VOCALPARTIE 1 - INTROPARTIE 2 - TUNNELTEKPARTIE 3 - TEKBATUKPARTIE 4 - DESERTPARTIE 5 - PLUS CA RALENTI PLUS C’EST COTON PARTIE 6 - PIÉPLUM PARTIE 7 - L’AMOURPARTIE 8 - GROZNIEPARTIE 8bis - TUBULPARTIE 9 - DES PACHAS PAS FÂCHÉSPARTIE 10 - ESPANOLPARTIE11 - COUCOUPARTIE 12 - PLUMPLUMPARTIE 13 - VALSEPARTIE 14 - FINAL+ “Kaïros”, une composition de Guylaine Cosseron
Mondragon: Vendredi 1er août – Chapelle de Derboux – 21h30

Quatuor Antarès

Ruggero Capranico (premier violon) / Dania Draga (second violon) / Agnès Domergue (alto) / Cécile Nicolas (violoncelle)

W.A. Mozart K.158
J. Haydn opus 20 n° 5
D. Chostakovitch 8ème quatuor

Vaison : Dimanche 3 août - Théâtre du Nymphée – 21h30

Trio Rincontro

Pablo VALETTI (violon) / Patricia GAGNON (alto) / Petre SKALKA (violoncelle)

Une soirée chez Esterhazy
-Haydn: Trio no 14, ré majeur
-Mozart, Adagio et Fugue KV404a no1, ré mineur
-Haydn, Trio no 96, si mineur
-Haydn, Trio no 59, sol majeur
-Mozart, Adagio et Fugue KV404a no 2, sol mineur
-Haydn, Trio no 97, ré majeur

Séguret : Lundi 4 août - Place des arceaux – 21h30

Quintette Moraguès et Claire Désert


Michel Moraguès : flûte / David Walter : hautbois / Pascal Moraguès : clarinette / Pierre Moraguès : cor / Patrick Vilaire : basson. / Claire Désert : pianiste

Poulenc Sextuor
Chostakovitch: Jazz Suite
Moussorgsky: "Les tableaux d'une exposition" version pour quintette à vent et piano

Informations Musiques dans les Vignes 04.90.30.90.78 et contact@musiquesdanslesvignes.com

http://www.musiquesdanslesvignes.com/

vendredi 20 juin 2008

LA CHINE ET LE TIBET


La Chine et le Tibet VENDREDI 27 JUIN A VALREAS
Première prestation pour la nouvelle association valréassienne « Audaces », une conférence, organisée en partenariat avec Eco-Tibet France, présentera deux volets pour éclairer le public sur la situation de la Chine aujourd’hui et sur le devenir du Tibet.
Deux intervenants sont conviés : M. Cai Chongguo ( Chine ) et Mme Françoise Bonzon
( Tibet).
Cai Chongguo, professeur de philosophie et dissident politique, a dû fuir son pays suite aux massacres de la place Tienanmen. Réfugié en France depuis juillet 1989, il est rédacteur en chef du Bulletin des Travailleurs Chinois et étudie les systèmes de censures du Net mis en place par Pékin. Il participe également en tant que médiateur culturel à l’organisation World Children Human Rights. Auteur d’un livre : « Chine : l’envers de la puissance » publié à Paris par les éditions Ed Mango.
Nos médias vantent le « miracle économique chinois » ; ou dénoncent « la menace asiatique » nos entreprises délocalisent pour profiter d'une main d' oeuvre docile et bon marché, et d'un marché de 1,3 milliard de consommateurs. Tous comptent sur l'ouverture économique pour la démocratisation de la Chine. Illusoire, nous dira Cai Chongguo, qui nous dévoilera le vrai visage de la Chine.
Françoise Bozon s’occupe activement de la question environnementale dans les Himalayas au sein de l’association Eco-Tibet France qu’elle a créée en 1992 et dont elle est présidente.
Le Tibet, vaste région dont la superficie équivaut à celle de la Communauté européenne, abrite un écosystème extrêmement riche et fragile. Plus de cinq cents espèces d’oiseaux étaient recensées avant 1949. Cette diversité s’est préservée au fil du temps grâce à la croyance bouddhiste en l’interdépendance entre humains, animaux, plantes et éléments naturels, croyance qui empêche l’exploitation aveugle de l’environnement. Les plus grands fleuves d’Asie prennent naissance dans les montagnes tibétaines : l’Indus, le Brahmapoutre, le Salouen, le Mékong, le Yangtse et le Houang Ho ou Fleuve Jaune. Sa faune, sa flore, ses forêts vierges et ses grands cours d’eau font du Tibet la source de vie d’une zone bien plus vaste que son propre territoire. C’est pourquoi l’environnement du Tibet revêt une importance capitale pour l’équilibre écologique des pays voisins. La « modernisation » et l’exploitation économique « colonialiste » de ce territoire, notamment par le gouvernement chinois, auront-ils raison de cet équilibre, source de vie pour l’humanité ?
Les deux intervenants « éclairés » sur ces questions d’actualité feront des interventions complémentaires et sans doute convergentes. Le public pourra interroger et débattre avec les intervenants.
Vendredi 27 juin à 20H30 – salle des réunions de la mairie à Valréas –

Places limitées- réservations recommandées au 04 90 35 07 11 ou à ; mailto:àmaudaces.valreas@gmail.com – Participation aux frais : 5€

Photo : Françoise Bonzon, présidente d’Eco Tibet, interviendra sur les dangers écologiques qui menacent cette région du monde.

jeudi 19 juin 2008

GARDAREN L'ESPITAU


18 juin 2008 : L'APPEL DE VALREAS

"Nous garderons l'Hôpital de Valréas et sa Maternité.........."

C'est l'appel lançé mercredi 18 Juin par plus de 2500 personnes ( 1200 selon la police!) à tous ceux qui veulent la fermer, à ceux qui ne font rien pour la garder ...
Valréas était en colère et elle le restera , et avec elle les 65.000 personnes des 6 cantons du Pays concernés.

DIAPORAMA SUR :
http://www.kizoa.fr/i-Contact/sflex.swf?fmode=5&did=118583&kc=7689686

BISTROTS DE PAYS : AN V







Le lancement de la 5ème saison d’été des Bistrots de Pays a été donné mercredi 11 juin à La Garde Adhémar par Jean-Marie Busseuil, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie entouré de Claude Paulin, président de la commission tourisme de la Chambre, Emilie Matras , animatrice du réseau et les nombreux adhérents et partenaires de l’opération. Cette opération est conduite depuis 2003. Les nouveaux sets de table, la nouvelle documentation ont été présentés ainsi que les animations avec les vignerons du Pays qui auront lieu durant l’été dans chacun des bistrots : Vinsobres, coteaux du Tricastin et vin de Pays des baronnies sont en effet partenaires de cette opération.

Rappelons qu’un Bistrot de Pays doit être situé dans une commune rurale de moins de 2000 habitants et être reconnu comme le dernier ou l'un des derniers de son village, Aujourd'hui, le réseau des Bistrots de Pays compte plus de 32 territoires labellisés en France sur 7 régions , soit près de 180 bistrots. Et cette années encore, le réseau Drôme Provençale, avec ses 16 bistrots , est le plus important au plan national

Photos :
Les responsables départementaux
Les participants,
Les vignerons