vendredi 26 avril 2013

DU SWING AU PAYS


Parfum de jazz 2013 : une édition festive et swinguante !

Du 13 au 24 août 2013 en Drôme Provençale, le festival Parfum de Jazz proposera un programme musical des plus riches avec une plongée rafraîchissante dans les racines de l’histoire de la musique afro-américaine

Ponctué d’ «apéros swing» gratuits et conviviaux en fin de matinée et d’après-midi sur les places de Buis les Baronnies et des communes du Tricastin, Parfum de Jazz se déroulera en deux temps. La première semaine débutera en fanfare au Buis le 13 août en fin de matinée, puis la cité médiévale de Montbrun-les-Bains accueillera les fidèles musiciens de Parfum de Jazz All Stars et le sextet Gallo Pinto pour un premier concert dans les Hautes Baronnies.

Mercredi 14 août  les jardins du cinéma vibreront avec le Paris-Washboard du pianiste Louis Mazetier et du tromboniste Daniel Barda. Cette soirée de jazz de la Nouvelle-Orléans se poursuivra au cinéma du Buis avec la projection du film musical culte en noir et blanc, Stormy Weather d’Andrew L. Stone.

Jeudi 15 août, au théâtre de plein air du Buis, le pianiste français Pierre Christophe et son quartet rendront un hommage à Erroll Garner, monument de swing trop rarement célébré. Le vendredi 16 août, deux des plus grandes stars françaises du jazz, Michel Portal et Bernard Lubat, duo tout à la fois explosif, tendre, drôle et swinguant seront à leur tour sur la scène du théâtre de plein air. Ils seront précédés par le collectif Akpé Motion, quartet aux confins du jazz, du rock et de la World music, qui s’est déjà produit sur les cinq continents et dont le dernier CD sortira en juin 2013. Cette soirée sera, à coup sûr, le moment fort de Parfum de Jazz.

Mais attention, Cuba sera l’invité de l’ultime soirée buxoise, le samedi 17 août. Pour commencer, nous découvrirons le beau documentaire de Michel Houdayer et Santa Simonpietri, "Paroles de cubains", projeté en avant-première. Puis, les dix chanteurs et musiciens de Cuba Paname prendront possession de la scène pour un concert qui risque fort de se transformer en soirée dansante sur les dalles du théâtre de plein air.

Parfum de Jazz continue à œuvrer en faveur de la lutte contre la mucoviscidose en réservant la recette (hors-billetterie) du concert du mardi 20 août à 19h à Saint-Ferréol-Trente-Pas, au profit de cette cause.

Ensuite, Parfum de Jazz prend ses quartiers en terre Tricastine. D’abord, l’espace de deux soirées, au pied de l’église de La Garde Adhémar dans le vieux village, espace intime et propice à l’écoute du jazz.

Le mercredi 21 août, un «Tribute to Ray Charles et les Realets», réincarnés par Philippe Khoury et ses dix chanteurs et musiciens mérite que l’on s’y attarde car il s’agit bien d’une re-création des pièces chantées et jouées par Ray Charles, ses musiciens et les Realets. En cela Parfum de Jazz continue l’exploration de la musique afro-américaine à l’inépuisable richesse.

Jeudi 22 août, nous célèbrerons les origines africaines du jazz avec deux formations d’une belle originalité: le World Kora Trio, constitué à l’initiative du violoncelliste virtuose Eric Longsworth et comprenant Cherif Soumano joueur de Kora et le percussionniste vocaliste Jean-Luc Di Fraya; puis le quartet du chanteur camerounais Patrick Bebey à la voix chaude et profonde qui multiplie les talents et les collaborations (Miriam Mabeka, Papa Wemba, Lokua Kanza, etc) perpétuant ainsi dignement le don de la famille Bebey.

Saint-Paul-Trois-Châteaux clôturera Parfum de Jazz avec deux soirées exceptionnelles: Vendredi 23 août, la chanteuse China Moses -est-il nécessaire de présenter la fille de Dee Dee Bridgwater- showwoman d’exception, déjà invitée sur toutes les scènes de jazz du monde. Elle présentera son quintet à l’occasion de la sortie d’un nouveau CD. Enfin, samedi 24 août, nous serons très heureux d’accueillir les dignes héritiers de Django Reinhardt : Boulou et Elios Ferré dont le père Matelo Ferret a accompagné Django et Stéphane Grappelli au sein du quintet du Hot Club de France. Boulou et Elios, formidables virtuoses de la guitare manouche, seront accompagnés par le contrebassiste non moins virtuose Pierre Boussaguet.

Cet été, Parfum de Jazz s’annonce festif et swinguant.



UNE ARTISTE DU PAYS

Un extrait de son dernier spectacle - Compagnie Alma   - " On avait dit léger..."
A voir  ICI

LES ARGUMENTS ET LES PREUVES : LA BASE DE LA PAROLE LIBRE


On me dit souvent que j'exagère, que je vais trop loin , que je poursuis souvent les mêmes personnes.On s'interroge même  sur le fait que  j'arrive à encore m'exprimer. Pourquoi ma parole est encore libre ?
Et bien tout simplement parce que ce que je dis , parfois avec véhémence, je le reconnais, quand je suis énervé , est toujours étayé par des preuves que j'accumule  pour m'en servir le cas échéant. J'ai toujours fait ça depuis 40 ans . Ce qui fait que je ne suis que très très rarement contredit.

Dernièrement je me suis énervé parce que le Tourisme dans l'enclave n'avait aucune direction fixée par les élus .Je n'ai d'ailleurs été contredit par personne ce qui prouve que j'avais raison !  Pourquoi  je me suis mis en colère ? Parce que bêtement j'avais cru ce qui était paru dans la presse il y a 5 ans et que rien n'avait été fait depuis.....

C'est pareil pour le classement de l'Enclave des papes au patrimoine mondial de l'UNESCO , il y a plus de 10 ans, une opportunité qu'on a laissé passer pour des raisons tellement basses et obscures qu'il vaut mieux en rire plutôt que d'avoir à en pleurer.Pourquoi rien n'a été fait ? Parce que T. Mariani a complètement endormi ceux qui étaient élus à l'époque et qui sont encore là pour certains . Je l'ai dit, personne ne m'a cru, mais la preuve est là :

COMMENT THIERRY MARIANI A TORPILLE EN 2001/2002 LE DOSSIER DE DEMANDE DE CLASSEMENT DE L’ENCLAVE DES PAPES AU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO ?

Nous ne pouvons dire que comment ?. Car pour dire pourquoi il faut se souvenir de ce qui s’est passé à Valréas depuis 2001/2002 (voir le dossier Barriol)  !

Dès les premiers articles, en Juin 2001,  avant la présentation du dossier, T. Mariani empêche la tenue d’une Conférence de Presse ( par M. Olivier et P. Castellar) à l’Office de Tourisme malgré l’autorisation du président (G.Caulet) qui doit manger son chapeau et oblige les responsables à se rabattre sur Le Lac. Seule la presse et M. Cordet  pour le SIOT viennent. Ensuite T.Mariani brasse beaucoup d’air à coup de lettres et de questions intempestives aux ministres …

- Lettre de T. Mariani le 16 aout 2001 au Directeur du centre du patrimoine Mondial de l’UNESCO pour solliciter l’inscription de l’Enclave des Papes sur la liste du patrimoine Mondial 

Pourquoi une telle démarche alors qu’on lui avait rien demandé et qu’il ne pouvait ignorer que ce sont les états qui font cette démarche ? Ou bien alors il se prenait pour Louis XIV (l’Etat c’est moi !). En fait pour saboter le dossier ?

- Réponse du Directeur du 6 septembre 2001 qui l’informe que ce sont les états qui déposent le dossier ( !) et que l’Enclave des papes ne figure pas dans la liste de la France et qui lui joint le règlement pour lui permettre de se renseigner.

C’est une évidence que l’Enclave n’est pas dans cette liste. Puisqu’à cette époque nous ne demandons que l’ouverture du dossier.

- 15 Octobre 2001 – Deux Question écrites du député T.Mariani  au ministre de la Culture qui demande la liste des biens en instance d’inscription à la liste du  patrimoine mondial de l’Unesco et le délai de classement d’un bien. Il demande dans une autre question au ministre de lui préciser les critères à partir desquels la France considère qu’un bien culturel mérite de figurer sur la liste Unesco 

On se demande pourquoi il pose de telles questions puisque les réponses sont connues de tous (sauf de lui) et les réponses du ministre n’apportent aucun élément nouveauté. Mais le meilleur reste à venir…

- 16 Septembre 2002 – Question écrite au ministre de l’Intérieur  demandant les critères à partir desquels un territoire peut-être reconnu comme formant une entité historique – et notamment l’Enclave des papes ? Réponse fumeuse du ministre de la culture à qui on a refilé la question qui dit que le canton de Valréas est connu que depuis peu (20°siècle) sous le nom « Enclave des papes », qu’aucun critère permanent n’existe pour déterminer des entités historiques, mais que le découpage administratif de l’Enclave « traduit bien une certaine permanence d’un lien historique au-delà des mutations de la révolution.. »

On ne  peut que rester bouche bée devant le fait que le député-maire de Valréas, président de la Communauté de Commune de l’Enclave des papes  ne sait pas que l’Enclave des papes est une entité historique depuis 1317, française depuis 1791 seulement, que tout, dans les noms, les lieux, les monuments, les us et coutumes rappelle cette identité !

Fort de toutes ces réponses, le président de la communauté de Communes les brandit devant le Conseil de la Communauté  – sans que personne ne les lise sans doute-  dit qu’il faudrait beaucoup de temps et d’argent, que l’Enclave ne peut pas être retenue car elle n’est pas reconnue, que si un étudiant un jour veut faire l’étude on la lui confiera mais qu’en l’état rien ne permet de lancer un tel dossier. Personne ne dit un mot et l’on vote le rejet ( dont les élus encore présentsaujourd'hui tels P. Adrien ou P.A. Valayer )…. C’est ce qu’on appelle un enterrement de première classe

Epilogue 
On fait alors passer un communiqué dans la presse où l’on donne des explications tellement tordues pour dire que l’Enclave n’est pas classable, que les raisons invoquées pour la non candidature sont en fait celles qui justifient une candidature et que nous avons toujours mises en avant.…Il n’y eut aucun journaliste pour relever la contradiction….

Extraits du communiqué

«   La convention concernant la protection du patrimoine mondial (1972) prévoit la protection des biens culturels et naturels considérés comme étant de valeur universelle exceptionnelle.  ……..  . Il appartient à la collectivité postulante de convaincre du bien-fondé de sa demande ; de fournir à l'Etat l'ensemble des informations nécessaires à la demande de classement ; d'élaborer un plan de gestion du site et de mettre en œuvre la protection juridique et physique du bien (réaménagement et mise en valeur du territoire, etc.). Si l'on se réfère à l'objet même de la convention, la protection des biens les plus exceptionnels ainsi qu'aux différents critères de sélection (chef d'œuvre du génie humain, témoignage exceptionnel ou exemple éminent sur une tradition culturelle, association à des faits d'une signification universelle exceptionnelle), force est de reconnaître que l'Enclave des Papes, spécificité administrative historique, ne semble entrer dans aucun des champs de définition d'un classement au patrimoine mondial.   

EN FAIT L’UNESCO NE DIT RIEN D’AUTRE . par exemple pour la définition du paysage culturel : 

39. Les paysages culturels se divisent en trois catégories majeures.....

 N°3  La dernière catégorie comprend le paysage culturel associatif. L'inclusion de ce type de paysages sur la Liste du patrimoine mondial se justifie par la force d'association des phénomènes religieux, artistiques ou culturels de l'élément naturel plutôt que par des traces culturelles tangibles, qui peuvent être insignifiantes ou même inexistantes.
  
 Si le Christianisme, la papauté en France et l'existence de l'enclave des papes attestée sur cette carte de 1656 n'en sont pas un ( de paysage culturel associatif) alors je ne sais pas qui l'est !


Et après cela on dira encore que j’exagère !


UN NOUVEAU MUSÉE AU PAYS : CHÂTEAU DE SUZE


Le Château de Suze la Rousse  appartient au département de la Drôme. Il a, en plus de ses nombreuses salles, la particularité d’abriter les activités depuis 35 ans de l’Université du Vin et de la Commanderie des Costes du Rhône. Il doit cette destination à la volonté de celui qu’on a appelé à son époque le « député du vin »,  Henri Michel , ancien maire de Suze qui a tout fait pour donner cette spécificité à ce Château. Les visiteurs n’étant plus très nombreux, les élus départementaux ont senti le besoin de renouveler l’offre aux visiteurs et ont donc demandé à la Régie des Châteaux de redonner un nouvel influx à ce lieu.

Restauration réussie
Après une restauration réussie de quelques salles (gypses, peintures, agrandissements..) et en relation avec l’architecture et les décors, un nouveau parcours de visite a été pensé et réalisé permettant de découvrir l’histoire de la forteresse médiévale devenue demeure de plaisance sous la renaissance et d’autre part le patrimoine et les activités vitivinicoles dans la Drôme. Mais ce musée gèle pour l'éternité ( ou peut-être moins) de nombreuses salles qui avaient l’occasion d'accueillir des manifestations et donc du tourisme ....

Un nouveau Musée

De l’usage social du vin à la manière de le boire, des premiers vignobles aux paysages à l’architecture de vigne, des métiers actuels à la formation ces thèmes sont évoqués. Évoqués seulement  car aucun n’est vraiment développé, avec même une absence étonnante de références à ce qui entoure le château, la réalité viticole avec ses paysages viticoles, mais surtout avec ce qui fait la réalité du travail de la vigne : le vin et ceux qui le font, les vignerons ! Ils sont en effet les grands oubliés de cette exposition et rien n’invite à les rencontrer ni eux, ni leur produit (présents seulement  à la dernière salle en tant que Commandeurs des Costes du Rhône). Le visiteur par le peu d’offre va rester sur sa soif. 



Oenotourisme? Non
De la culture oui, du tourisme peut-être, de l’oenotourisme certes  non . Alors quoi ? Une nouvelle muséographie ( pour 550.000 euro dont 200.000 du Pays tout de même) qui fait penser à certaine culture (de la tomate par exemple) : celle du hors sol. Ce n’est pas forcément ce qu’attendaient les vignerons de la région.....



Photos : 
1 - restauration réussie de Gypse  2- Inauguration et présentation de la ferme du Mollard à Donzère
3 - amphores - 4 -les personnalités lors de l'inauguration












mercredi 24 avril 2013

CHERNOBYL DAY


Du vendredi 26 au dimanche 28 avril 2013  : 3 jours d'actions  pour barrer la route à l'uranium
Vendredi 26 avril 2013 - Bollène-Pierrelatte (84) : Tricastin-Tchernobyl-Fukushima : même ennemi, même combat
à partir de 13h : rond-point devant le site nucléaire du Tricastin (côté Eurodif) - Rassemblement-commémoration de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl

. Tchernobyl-Tricastin : Même ennemi - Même destin - Même combat.

Rassemblement internationaliste antinucléaire  pour Commémorer la catastrophe nucléaire de Tchernobyl du 26 avril 1986 et rencontrer les salarié-es du nucléaire et les syndicats.  à l'appel du Collectif antinucléaire de Vaucluse / CAN84 soutenu par d'autres organisations d'Ardèche, Drôme, Gard, Vaucluse - à l'occasion de l'arrivée de la Marche antinucléaire Cadarache-Marcoule-Tricastin (15-26 avril 2013).
www.chernobyl-day.org

Halte au crime nucléaire, Arrêt et fermeture immédiate et sans condion des installations du site nucléaire de Tricastin . plus d'information sur www.coordination-antinucleaire-sudest.org 

Contact : Victor - Collectif antinucléaire de Vaucluse/CAN84 - collectifantinucleaire84@hotmail.fr - Tel : 06 03 03 63 75



mardi 23 avril 2013

L'AIR DU PAYS...L ' R Osé



La maison Louis Mousset , filiale à 100% de l’Union des Vignerons des Côtes du Rhône( Cellier des Dauphins)  à Tulette a créé un vin Rosé de qualité qui privilégie les arômes naturels du vin avec zéro  sucre et zéro arôme ajoutés .  Pour que l’extérieur soit une invite à la dégustation, l’étiquette de ce vin baptisé  R osé a été  conçue pour être olfactive et pour délivrer avant l’ouverture de la bouteille les arômes que le gourmet va découvrir. C’était un challenge innovant car le consommateur  doit les retrouver instantanément.. comme lors de l’ouverture d’un flacon de parfum. La dégustation se déroule donc en 3 temps :  -  frottez l’étiquette, -        sentez et découvrez l’arôme  - enfin dégustez R osé…                         



Quel Rosé ?

C’est un Côtes du Rhône rosé AOP, issu d’une cuvée spéciale élaborée par la cave de Rochegude (70% de Grenache, 20% de Cinsault et 10% de Syrah) en vente  dans les magasins dont les Carrefour de proximité dès le 1°juin à un tout petit prix (entre 4 & 5 euro)  .  l’ R Osé est disponible à la vente au caveau du Prieuré de Vinsobres et également sur le site internet du Cellier des dauphins : ICI


Dégustation .
De couleur pétale de rose il possède un bouquet de bonbon anglais, fraise, malabar. En bouche la fraicheur et la vivacité le disputent à la rondeur avec un joli équilibre accompagné de notes acidulées. En dégustation solo, en coktail ou accompagné de plats de sa région d’origine il enchantera les repas d’été,  à la fraîche, sous la tonnelle…au Pays Une Autre Provence , là où le rosé (entre autres vins ) est si bon !




Photo : R osé de la Maison Louis Mousset

lundi 22 avril 2013

DANS UN MOIS LA FOIRE ECO-BIO DE NYONS


J – 1 mois pour la 22e foire éco-biologique Naturellement !



La 22e foire éco-biologique Naturellement ! prendra place dans son écrin de verdure le long de l'Eygues à Nyons les 18 et 19 mai prochains. Un rendez-vous à ne pas rater et à noter dans vos agendas…

Reconnu largement sur le territoire, la foire est un moment fort pour les avertis ou les curieux. C'est un espace de rassemblement, de partage, de transmission de savoir-faire dans une ambiance festive et joyeuse sans cesse renouvelée. Pour offrir à chacun des réponses à ses questions, des astuces à son quotidien, le CEDER invente des animations et recherche des acteurs phare ou des techniques innovantes pour permettre à tous d'avancer dans sa réflexion et ses choix personnels…

Une centaine d'exposants…
Dans cet éco-village temporaire, de nombreuses thématiques sont représentées : énergies renouvelables, éco-habitat, restauration et alimentation biologique, artisanat, bien-être, loisirs verts, associations...
Les exposants sont choisis minutieusement selon leurs apports, leurs idées, leur méthode de fabrication, leur innovation technique, leur originalité et leur provenance (pour limiter les déplacements trop lointains).
Une charte leur demande de partager leur savoir-faire et leur technicité pour permettre aux visiteurs de s'approprier différents points de vue techniques ou environnementaux.

Un éco-événement avant tout…
Tout événement a un impact sur l'environnement, c'est pourquoi le CEDER s'applique depuis presque 10 ans pour faire de ce moment une réflexion autour des conséquences induites. L'objectif est de faire de la manifestation un exemple reproductible et un outil de sensibilisation pour les visiteurs, bénévoles et exposants. Pour cela le CEDER a mis en place un pôle éco-vaisselle avec de l'eau chaude solaire, des toilettes sèches, a interdit les gobelets et sacs en plastique, propose des éco-cup, fait un tri minutieux, incite au co-voiturage, encourage à la réduction des consommations d'eau et d'électricité… A découvrir sur place !!!

Une soirée originale…
Le samedi soir sera proposé un ensemble de moments festifs qui mêlera concerts de groupes locaux, théâtre de rue, slam, courts-métrages… Partage et bonne humeur sont au menu de cette soirée mémorable.
Le programme se peaufine et vous pourrez retrouver tout le détail des animations dès début mai…

22e foire éco-biologique Naturellement ! les samedi 18 et dimanche 19 mai à Nyons sur la promenade de la digue toute la journée…
Renseignements auprès du CEDER au 04 75 26 22 53

2° FESTIVAL DES EXTRA ORDINAIRES



En juin 2012, la première édition, nommée « Festival des Extra-Ordinaires », était toute entière dévolue aux pratiques théâtrales facilitant l’inclusion des personnes handicapées. Organisée en partenariat avec des ESAT de la Drôme, dont celui de Taulignan, l’association « Les Oiseaux r’Arts », l’association AVADI « La Maison»  , elle a offert un magnifique espace de rencontres et le public a pu apprécier le défi relevé.

La 2ème édition accueille toujours des spectacles "extra ordinaires" et s'élargit avec la découverte de contes bilingues (langue des signes et langue orale) et une conférence de Claude Chalaguier  sur le thème de « Théâtre et Handicap ».


JEUDI 2 MAI - 14h30 - Séance scolaire « L’écol’hier » par Les Claque - Portes (ESAT de Génissieux) sous la direction de Béatrice Scarfogliero / Les Oiseaux r’Arts - 19h00 - Apéritif d’ouverture offert par la Municipalité en présence des partenaires institutionnels et associatifs et de Clémence Joneau, violoniste.

VENDREDI 3 MAI - 9h30 – Atelier animé par Béatrice Scarfogliero (avec scolaires et comédiens extra-ordinaires)  - 14h30 - Lecture Théâtralisée à l’EHPAD Les Capucins « Un chat est un  chat » par le TRP - 20h30 - Théâtre « Contes bilingues » par l’association AMISourds de Viviers En langue orale et langue des Signes Française  - S'émerveiller,  partager, découvrir… Laissez- vous surprendre par cette belle alliance entre signe et oralité


SAMEDI 4 MAI - 14h30 - Conférence « Théâtre et Handicap » par Claude Chalaguier - Docteur ès Lettres Sciences Humaines, auteur, metteur en scène du Groupe Signes de Lyon. Auteur de nombreux ouvrages dont « Travail Culture et Handicap », « Une aussi longue étreinte avec le théâtre. Le Groupe Signes: Écrits croisés… »- « Il y a 25 ans, au moment de la création du Groupe Signes, intuitivement m'est apparue l'importance de mettre en acte l'idée force que, la marge pouvait nourrir la norme et la transformer. Une option d'autant plus vérifiable que j'étais déterminé sur le principe du métissage à parité égale entre des acteurs en situation de handicap, et d'autres dont on ne le dit pas. Très vite ce choix s'est révélé décisif et riche de découvertes… » 20h30 - Théâtre
« Western sans bottes » & « Dehors l'horizon » par l’Association Artsattitude - Cie « Par les villages » de Bonnieux


DIMANCHE 5 MAI  - 14h30 – Théâtre - Extraits de création très librement inspirée du « Journal d'Anne Frank » par l’Atelier Maison pour Tous Valensol de Valence - animé par Béatrice Scarfogliero - ESAT de l’ADAPEI de la Drôme / Les Oiseaux r’Arts - 17H30 - Concert de clôture avec Oz' Trio musique urbaine (Montpellier) - photo.


Tarifs : adulte 10 € - enfant 5 € - Informations - Réservations - 04 90 35 21 45 - theatredurondpoint@gmail.com


jeudi 11 avril 2013

LE COMPTOIR DE MATHILDE : UNE ENTREPRISE QUI AVANCE

A un mois et demi de  l’inauguration officielle de son nouveau bâtiment (3200m²) situé sur la zone artisanale du Grand Devès à Tulette dans la Drôme, Richard Fournier, gérant de la société "Le Comptoir de Mathilde"  a tenu à préciser quelques points forts de son entreprise et a dévoiler  quelques uns des projets  qui lui tiennent à cœur. Un mois tout juste après l’ouverture de la nouvelle boutique de 360 m² en bordure de la D 94 qui mène à Gap d’un coté et à Orange de l’autre la fréquentation est en hausse continue.  Photo : l'épicerie

Les visiteurs sont émerveillés par le spectacle qui leur est offert de la serre tropicale -plantation de cacao à la fabrication sous leurs yeux en passant par les boutiques années 50 et le comptoir où l’on peut déguster un onctueux chocolat à l’ancienne, un thé ou un café avec les douceurs en chocolat. Richard Fournier a indiqué que le chiffre de 24 créations d’emplois d’ici fin 2013 serait tenu et que l’entreprise est passée de 2 à 32 personnes depuis 2007.  Les nouveaux investissements ( 2,4millions d’euro)  ont fait passer l’entreprise dans le cercle très privé ( une dizaine en France) de chocolatiers qui traitent eux-mêmes leurs fèves de cacao pour fabriquer leur propre chocolat.Les investissements continuent avec l’achat de matériel de fabrication pour des nouvelles pâtes à tartiner plus qualitatives, avec le développement des boutiques et des franchises aves des objectifs  élevés de croissance en France et à l’étranger (les chocolats sont déjà présents en Suisse et en Belgique mais aussi dans 28 autres pays). 
Photos : du cacao à la gingembrette au chocolat noir ....




L’entreprise  développe  d’autre  part  des  actions auprès  de  la  jeunesse  et  d’associations dans les pays producteurs de fève de cacao ( Afrique notamment) pour accroitre la solidarité et le développement durable (eau potable). On peut trouver tous ces produits dans les 14 boutiques existantes, auprès de 1500 revendeurs répartis dans toute la France et sur internet : www.lecomptoirdemathilde.com

Photo : Richard et Marielle FOURNIER



mardi 9 avril 2013

FORUM CITOYEN de la Transition écologique et énergétique


Dans la continuité de la lutte contre les gaz et huiles de schiste, le Colectif Oui à la Transition Ar'dèche organise les 13 et 14 avril 2013 à Villeneuve de Berg (07) le 1er Forum Citoyen Oui à la transition énergétique et écologique.  50 organisations et collectifs sont à l’initiative de cet événement pour mobiliser l’ensemble des acteurs de la transition énergétique et écologique autour d’une grande manifestation citoyenne et populaire.  Durant deux jours, entre 5 000 et 10 000 personnes sont attendues pour participer à des ateliers-débats, s’informer, échanger, se fournir en produits naturels et locaux au village des possibles ou encore s’enthousiasmer lors des différents évènements artistiques et festifs.

Programme disponible sur le site : http://oui-transition07.org/  

Près d’un hectare de terrain est mis à disposition des différentes associations et collectifs /exposants/ producteurs/vendeurs sur une grande place de Villeneuve de Berg  pour y constituer le village des Possibles.

Ce sera le centre d’attraction principal de la manifestation. Aussi, nous vous proposons de nous y rejoindre pour faire connaitre vos idées, vos expériences ou encore vos produits. Deux conditions sont néanmoins nécessaires pour avoir un espace ou un stand sur ce village des Possibles ::
- partager l’éthique du forum : bio, naturel, renouvelable, sobre, local,
- s’inscrire au plus vite sur : ICI 



(lien aussi accessible depuis le site internet)

STEAK TARTARE

Vache ou Cheval ? Ketchup, worcestershire sauce, câpres, œuf .... moi j'y mets tout ça et le reste en photo


LE PRINTEMPS DES ARTS AU PAYS


                
                Même si le temps n'est pas au rendez-vous , la création est là, le printemps
                 des Arts est là.....
                 MUSIQUE
Nouveau spectacle de Bernard Sorbier en chanteur le Vendredi 12 avril 2013 à l’Espace Anvis de la Cave Les Coteaux de Visan

-A 18h : Dégustation de la cuvée AnVis Visan bio rouge 2010 et présentation de l’Exposition « Ode au printemps » de l’artiste-peintre Nadine Nacinovic. Exposition « Ode au printemps » de l’artiste-peintre Nadine Nacinovic du 2 avril au 2 mai.
-A 19h : Nouveau spectacle de Bernard Sorbier en chanteur avec son répertoire de chansons diffusées tous les samedis sur France Bleu Vaucluse, qui évoquent les villages du Vaucluse, la Provence et les produits du terroir. Entrée libre, participation au chapeau pour l’artiste. Renseignements : tél : 04 90 28 50 80 – e-mail : cave@coteaux-de-visan.fr
THÉÂTRE

Au Théâtre du Rond Point à Valréas - SAMEDI 13 AVRIL à 20H45 : "Moi, les hommes..." par l'ensemble vocal féminin MONALISA Dirigé par Isabelle Finck-Harmonisation : Jean Paul Finck-Scénographie : Monique Benintendi -Simond . Un soir, à la veillée, les femmes réunies autour de la table chantent...les hommes.Les chansons sur les hommes, ce n'est pas ce qui manque : Barbara, Brassens, Gilles Vignault, Bobby Lapointe, Appollinaire ont chanté Martin, Sébastien, Ulysse, Toto... sans compter tous les autres venus d'ailleurs...Chaque chanson raconte une histoire, un destin, chacune y va aussi de son couplet, évoquant un regret, un espoir, un désir, une attente...  Ecoutez, dans la nuit, Monalisa chante les Hommes. Monalisa chante en investissant l'espace, dans une scénographie fluide s'accordant à l'esprit des chants et toujours au service de la musique. Durée : 1h30 - Tarifs : adultes : 12€ / réduit : 8€ - Réservations : 04 90 35 21 45 ou theatredurondpoint@gmail.com



EXPOSITIONS
La Maison de la Tour organise une exposition de Catherine Matausch - pastels - dessins et de Francesca Mantovani - photographies du 12 avril au 12 mai 2013-Le vernissage le vendredi 12 avril à 18h30. Expo ouverte du mercredi au dimanche de 14h à 18h 1, rue des écoles - 26230 Valaurie - 04 75 96 01 29 - contact@maison-de-la-tour.fr - www.maison-de-la-tour.fr


GUIDE
LE GUIDE MISSION BUD-G EST SORTI !Le CEDER annonce la naissance d'un guide ludique très original sur la maîtrise de l'énergie : Mission BUD-G n°0.  Ce livret expérimental qui a commencé à être diffusé cette semaine par le net rencontre déjà un gros succès.  Le CEDER, Espace Info-Energie du haut Vaucluse, sort un guide de 20 pages ludique et pédagogique sur la maîtrise de l'énergie. Il est disponible auprès CEDER (tirage limité)… A ne pas rater - Face à la crise, à l'augmentation du coût de l'énergie ne voulant pas perdre en confort, nous cherchons tous des astuces pour limiter nos factures à moindre cout sans impacter le pouvoir d’achat. A l'heure où la précarité résonne dans les enjeux sociétaux, où l'humain est touché de plein fouet, il est difficile d'avoir un discours encourageant et confiant. Pourtant il y a des choses à faire cela sans investissement, avec simplement du bon sens. Le guide que propose l'Espace InfoEnergie dédramatise la situation en offrant une pause détente et pédagogique sur le ton de l'humour…

 Mission BUD-G premier livret expérimental ludique et humoristique sur les économies d'énergie - Renseignements auprès CEDER Espace InfoEnergie du haut Vaucluse au 04 90 36 39 16 et sur www.ceder-provence.org 


  Lectures

Suite à leur résidence en 2012 au Cube de Valaurie   , les comédiennes et metteurs en scène du collectif la Liseuse sont heureux de vous inviter à honorer de votre présence deux lectures qui se dérouleront le 15 avril 2013,
A 10h à l’école de Monjoyer-Réauville à 26230 Réauville au cours de laquelle Caroline Girard lira

Que cent fleurs s'épanouissent de Feng
Hua Xiayu, élève de l'institut d'art de Pékin, reçoit un jour un ordre d'affectation qui le contraint de se rendre dans un district isolé de la Chine pour aller travailler dans une fabrique de porcelaine. A sa grande surprise, on l'y accuse sans fondement d'être un contre-révolutionnaire, bien qu'il se souvienne d'avoir toujours su tenir sa langue. Il subira alors les pires épreuves et humiliations. Ses seules consolations, outre sa passion artistique, sont alors Luo Dune avec laquelle il vit un amour poétique et un chien maltraité appelé "Le noir" d'une fidélité sans faille…

A 18h30 à la Maison Milon à Grillon (Vaucluse, Enclave des Papes) avec le concours de la municipalité et de la médiathèque de Grillon, au cours de laquelle Sophie Pincemaille lira

L'attente du soir de Tatiana Arfel

Elle est de celles qu'on ne regarde pas, qu'on ne remarque jamais, transparente, cachée dans la cour de récréation, incapable en grandissant de prendre son tour dans la valse des amourettes adolescentes.  Elle parle en ligne et en carrés, et récite des tables de multiplications pour maintenir l'angoisse à distance, jusqu'au jour où son enfant nouveau né tourne vers elle ses deux petits yeux noirs. Il lui offre par ce seul regard un monde qui lui a été jusque là refusé…

vendredi 5 avril 2013

CE WEEK-END AU PAYS...

DIMENCHADA AU PAÏS...

Foire de Tulette 

Foire Agricole annuelle avec concours de vins, exposition de peintures et vide grenier. Cette année, la fameuse Foire de Tulette accueillera un marché Bio et mettra à l'honneur les produits du terroir. Vous y trouverez des machines agricoles, des Concessionnaires automobiles, une ferme pédagogique, des jeux gonflables et un vide grenier. Vous serez enchantés par la Chorale Provençale et le Salon de peinture.






Château de Suze : Portes Ouvertes


 Portes Ouvertes les 6 et 7 avril pour permettre au public régional de venir découvrir en avant-première et gratuitement la nouvelle muséographie du Château . Dans des salles restaurées avec goût abritent une explication de la civilisation du vin . Rencontres, conférences et animations vont se succéder pendant ces deux jours....

jeudi 4 avril 2013

ODE AU PRINTEMPS A VISAN


« Ode au printemps » de l’artiste Nadine Nacinovic est une très belle exposition florale à découvrir à l’Espace AnVis de la Cave Les Coteaux de Visan jusqu’au 30 avril.
Vous pourrez rencontrer  l’artiste vendredi 12 avril à 18h00.
Née à Antibes d’un père croate et d’une mère italienne, qui lui ont transmis leur générosité, le sens du partage et le goût de l’humain, Nadine Nacinovic puise dans ses racines méditerranéennes force et vitalité. Cette énergie positive, elle la transpose sur ses toiles par des gestes amples et spontanés, façonnant grâce à une palette de couleurs très nuancée des portraits sincères et vivants, des paysages bucoliques, dynamiques.
Elle a grandi entre les champs et les bois et ressent une forte attirance pour la nature qui la nourrit et l’enchante par sa force de vie : c’est son mouvement toujours si fluide, ses harmonies colorées et sa matière changeante, à l’image d’un état d’âme humain, qu’elle s’efforce de saisir dans sa peinture.
Très tôt passionnée d’art et animée par un besoin de découvrir toujours plus d’artistes, de sensibilités, de formes d’expressions picturales, elle déménage ses pinceaux à Lyon pour y suivre une formation des beaux-arts en section peinture. Nadine y rencontre deux amies peintres Naima et Hélène, avec qui elle se lie d’amitié pour monter une association, « Les Abeilles », qui leur permet pendant près de 10 ans d’égrener entre Lyon, Paris et la Drôme un peu de leur énergie colorée, de leur envie de faire partager leur ferveur artistique. L’art est leur quotidien, il doit pénétrer dans celui des autres, aller à leur rencontre : elles font corps avec leur peinture pour réaliser des tableaux vivants sur de très grandes toiles, montent des performances artistiques, réalisent des sculptures monumentales. Partout où c’est possible, et surtout là où on ne l’attend pas, elles introduisent formes et couleurs dans l’espace urbain pour semer un peu de magie et créer de la convivialité.
En 1998, son installation dans la Drôme l’invite à me recentrer sur sa famille, et lui permet de travailler en harmonie avec la nature qu’elle retrouve à la porte de son atelier, installé dans une ancienne bergerie à "la ferme des Dames" à Salettes. C’est dans cette région, qu’elle passe du papier à la toile, et de la sensualité opaque de la gouache à l’explosion lumineuse de l’acrylique, ce qui la force à redéfinir sa palette pour retrouver les émotions de la peinture en extérieur. Jusque-là plutôt peintre des bruns, des verts, des marrons, elle se tourne alors vers un camaïeu de teintes plus chaudes, certains diront fauves.
Son atelier, Nadine l’a aménagé à mon image : féminin et harmonieux. Convivialité rime avec calme et volupté, elle peint, expose et organise des ateliers et stages de peinture, parfois avec des peintres renommés.
S'ensuivent de nombreuses expositions à Valaurie, Dieulefit, Poët-Laval, Montélimar, le Négresco, le château du Poët-Laval, des résidences ou interventions artistiques, et actions pour la Fondation Caisses d’épargne pour la solidarité ou pour la Fondation Abbé Pierre. Avoir aussi sur : www.nacinovicnadine.com 
Exposition Fin Mai et Juin au château du Poët-Laval à la S'Mart Art , salon de peinture à Aix en Provence, du 02 au 06 Juin 2013 . Exposition « Ode au printemps » de l’artiste Nadine Nacinovic du 2 au 30 avril,
à l’Espace AnVis de la Cave Les Coteaux de Visan - ouvert 7j/7 du lundi au samedi et les jours fériés (9h-12h   14h-18h) le dimanche (9h-12h) - www.coteaux-de-visan.fr    -    tél : 04 90 28 50 89

Photo : l'artiste devant une de ses œuvres à Visan


L'AVENIR DU VIN DANS L'ENCLAVE DES PAPES


L'avenir de l'eau dans l'enclave des papes peut donner lieu à quelques interrogations ( voir ICI) , celui du vin peut sembler quant à lui plus radieux que ce qu'il a connu ces 20 dernières années......
Si le vin «  Enclave des papes » qui n’a jamais été qu’une marque – n’existe plus – ce que l’on peut toujours regretter  car c’était un formidable ambassadeur du territoire ( le canton de Valréas), il ne faut pas croire que l’on a arrêté de faire du vin dans l’enclave des papes .Que ce soit à Valréas, à Visan ou à Richerenches ( et Grillon) les viticulteurs n’ont pas encore tout arraché et ils entendent bien continuer à produire leur vin et à lui donner encore plus de notoriété car ils savent que sa qualité est connue depuis bien longtemps, bien avant le plus célèbre vin du Vaucluse puisque le Valréas avait guéri le pape Jean XXII en  1316. Si le passé est connu l’avenir du Vin de l’Enclave des papes est comme l’un  d’entre eux : rose ! 
A Valréas
Emmanuel Bouchard avait prévenu l’an dernier lorsqu’il avait été élu président du syndicat des vignerons de Valréas : il n’avait pas accepté le poste pour faire de la figuration. Il fallait avancer, proposer , donner de l’espoir aux vignerons.
Et bien  le cheval est lancé au galop et pour sa première assemblée générale comme président  il a prouvé, qu’avec les vignerons motivés du bureau , ils avaient  su donner  un nouvel élan à un syndicat qui depuis de nombreuses années avait eu  l’obligation de régler les problèmes qui se présentaient mais n’avait pas pu se projeter dans l’avenir. Il faut dire que ceux-ci ont durement influencé l’enthousiasme des responsables : défense du terroir (Barriol) , situation économique dégradée, procès à rallonge avec les vignerons de Châteauneuf, les soucis n’ont pas manqués et il y a encore des séquelles (notamment avec le nom « pape »). Beaucoup d’énergie avait été dépensée dans toutes ces luttes et l’avenir du produit Vin de Valréas était passé en deuxième ligne. Or c’est ce qui fait vivre le vigneron : la vente du vin. Pour le vendre il faut qu’il soit bien identifié( donc vendu en CdR Villages « Valréas »), qu’il est un goût bien défini, qu’il raconte une histoire, que son terroir  ,  sa géographie miss en avant, bref il faut  de l’identification, de la production de haut niveau qualitatif, de la commercialisation et de la communication et surtout l’ambition de le faire. Bref tout ce qui manquait aux vignerons de  Valréas !
Et bien alors l’année 2012 restera donc comme un tournant important dans les orientations prises par les vignerons. Pour Emmanuel  Bouchard lors de l’assemblée générale il était temps de dévoiler ce qui était le but de la soirée et pour lequel avaient été invités Philippe Pellaton président du syndicat et Jean-Michel Guiraud d’Inter Rhône :   le projet « VALREAS 2021 » . 
Le bureau toute l’année et  une douzaine de vignerons pendant 4 journées de stage ont réfléchi et identifié les problèmes du Côtes du Rhône Villages Valréas. Parmi ceux-ci la part trop importante des replis, le nombre insuffisant de vente en bouteilles, le manque de notoriété, la communication, l’identification des caractéristiques d’un Valréas. Pour construire ensemble un projet valorisant les vins et réglant les problèmes identifiés, le bureau a donc demandé à l’assemblée de valider un projet qu’il a détaillé point par point. Parmi les actions retenues la mise en place d’une communication identitaire (dépliant, logo, dossier de presse, site internet etc….), l’adoption d’une charte paysagère, la mise en place d’actions collectives permettant de fédérer les vignerons et ceci pour monter un dossier de demande d’accession en appellation locale VALREAS (Cru) . Pour ce faire les vignerons vont se donner les moyens de leurs ambitions en embauchant un animateur, en augmentant progressivement les cotisations, en impliquant toute la population, les associations ( tourisme, patrimoine, animation culturelle), les élus locaux et régionaux, les services de l’état.   Un nouveau  vent souffle sur Valréas, celui de l’espoir dans le vin de Valréas
Celui pour lequel le Cardinal Maury, seul valréassien académicien français de l’histoire disait :
« Pour voir la vie en rose , il faut la mirer dans un verre de Valréas.. ! ».
A suivre……..
Photo : le bureau et les invités  J.M.Guiraud et P. Pellaton


A Visan

A Visan l’avenir ne s’écrit plus de la même manière qu’il y a un an. En effet alors que l’on avait vu un certain enthousiasme mis par les vignerons à se regrouper, à communiquer, à faire des manifestations qui semblaient aller dans une démarche de demande de Cru , il semble qu’à l’heure actuelle on ait mis un peu la pédale douce. Des nouvelles sont attendues sur le sujet.

Photo : les femmes et le vin ont une grande place à Visan

A Richerenches

Si l’on ne peut pas prétendre produire un Côtes du Rhône identifié par le nom de la commune les vignerons réunis dans la cave coopérative du Cellier des Templiers ont décidé de jouer depuis 3 ans l’identification par le nom de la Cave. Avec la prise de conscience collective des vignerons et  l’arrivée d’un nouveau directeur en 2010 Frank Lacombe les vins du Cellier des Templiers ont trouvé une nouvelle notoriété, basée sur la qualité obtenue de manière continue depuis cette date. D’autre part nul doute que le nouveau et jeune  président Christophe Charransol montrera autant d’enthousiasme que celui qu’il a montré avec les J.A du Vaucluse dont il est président.
Photo : Le Cellier des Templiers







mardi 2 avril 2013

L'AVENIR DE L'EAU DANS L'ENCLAVE DES PAPES


De mars à juin 2013, le CEDER lance un diagnostic participatif autour de l'eau dans l'Enclave des Papes. En plus de la réalisation d’un état des lieux, de nombreuses animations sont proposées pour en savoir plus et imaginer ensemble des solutions concrètes sur ce sujet délicat.

"Les messages sur les économies d’eau et les pollutions foisonnent et je connais, tous ces éco-gestes individuels que l’on m’invite à adopter pour préserver la planète. Mais mon rôle s’arrête-t-il là ?
Ais-je bien conscience de tous les enjeux de la ressource en eau sur mon territoire ? En quoi me concernent-ils ? Comment et dans quel cadre partager mes questions avec d’autres ? Quelles actions mettre en place pour moi, dans mon quartier, ma structure, ma ville ? Comment agir collectivement ?"
Autant de questions auxquelles cette démarche citoyenne, initiée par le CEDER, souhaite répondre.

Des animations innovantes…
Depuis quelques années, le CEDER se penche sur les techniques d'éducation populaire et en applique progressivement les méthodes dans ses activités et sa mission de sensibilisation. Pour donner un sens humain et participatif à ce diagnostic, le CEDER a choisi quelques outils pour faire remonter les attentes des citoyens sur l'eau : porteurs de parole, théâtre forum, diagnostic partagé, ateliers débat…

Un stage de théâtre forum ouvert à tous…
Le théâtre forum a été créé dans les années 60 par le brésilien Augusto BOAL pour débattre et chercher collectivement des réponses aux questions difficiles de nos sociétés. Il consiste à mettre en scène des situations problématiques de la vie quotidienne. Ensuite les spectateurs sont invités à réfléchir ensemble et tenter d’améliorer les choses en montant sur scène pour tester des changements possibles. Aucune compétence en théâtre n’est nécessaire pour s’inscrire.
Le stage de théâtre forum proposé dans le cadre du diagnostic eau du CEDER sera animé par Raphaël FAURE de l’Atelier du Déclic, compagnie de théâtre professionnelle, basée en Ardèche. Il se déroulera à la Maison Familiale et Rurale de
Richerenches les 21 avril, 19 et 20 mai et 22 et 23 juin. Une représentation grand public sera programmée fin juin, à l’occasion d’une journée de restitution festive.
Une simple participation aux frais logistique est demandée (30 €). Places limitées, inscrivez-vous vite auprès du CEDER.
Diagnostic participatif sur l'eau de mars à juin avec le CEDER dans l'Enclave des Papes
Renseignements auprès du CEDER au 04 90 36 39 16

photo : l'Herein entre Visan et Valréas - y a du boulot !




POISSON D’AVRIL MAIS PAS QUE…


Evidemment que l’article paru hier sur notre blog était un poisson d’avril ! Mais il arrive souvent que les poissons se changent en réalité à terme… voir celui sur la suppression du tabac dans les lieux publics d’il y a 30 ans !


Car de nombreuses choses sont vraies dans l’article et l’on peut notamment s’étonner
   -  Que le Maire de Vaison, président  de la COPAVO et Conseiller Régional PACA démissionne du Pays alors qu’il en est un des deux financeurs (via la Conseil Régional). Que doivent en penser les deux autres communautés de PACA faisant aussi partie du Pays ( Enclave et Bollène) ?
-    Que cette décision- pour le moins étonnante -n’ait fait, à notre connaissance, l’objet d’aucun commentaire ni de prise de position des autres présidents de Communauté de Communes ni de membres de la société civile du Pays ! Tout le monde donc s’en fiche !
-  Que les élus de la majorité présidentielle de Nyons, Rémuzat, Buis les Baronnies  se désolidarisent du Pays à ce point en faisant le choix du Parc ? Sont-ils déjà au courant, avant nous, de la future loi et anticipent-ils sur des décisions que nous ne connaissons pas ?
- Il est d’ailleurs étonnant que le préfet de la Drôme ( avec celui du Vaucluse)  ait fait preuve de zèle en accélérant et soit  passé outre pour obliger l’Enclave – Grignan – et la C .C de Grignan à fusionner et ne dise rien  à Nyons, Buis et Rémuzat qui font les morts et jouent la montre (faire une étude étant le meilleur moyen de repousser aux calendes grecques une décision!) . Deux poids, deux mesures ? Faut-il être du bon coté du manche ?
-   Que le maire de Taulignan, président du Pays, se retrouvant ainsi désavoué se pose à un an des municipales la question de savoir s’il se représente ou pas ( D.L du 2.04)alors qu’il a un boulevard devant lui.

On le voit il y a le poisson mais derrière il y a de vraies questions qui se posent et auxquelles pour l’instant personne dans le Pays ne peut fournir de réponse.  Comme dit un proverbe africain «  nous étions au bord du gouffre et nous avons fait un grand pas en avant ! « 
A suivre …..

lundi 1 avril 2013

FIN PROGRAMMEE DU PAYS … RETOUR DU COMTAT ET DE TRICASTIN.. EMERGENCE DU PARC DES BARONNIES ...


Pour une fois , cette chronique fera la part belle à la Géopolitique locale. 
2013 va être pour notre Pays Une Autre Provence une année cruciale... l'année de tous les dangers! Celle du stop ou encore. Dores et déjà la commune de Mollans a quitté la communauté de communes de Buis les Baronnies -on verra plus loin pourquoi - et dans la foulée les communes de la Copavo ont décidé de quitter le Pays (voir DL du 21.03). 
On le voit le Pays Une Autre Provence est déjà mis à mal au Sud par cette annonce.Mais d'après ce que nous savons c'est loin d'être fini. En effet mécontents des promesses faites par les socialistes qui nous avaient dit : " votez pour Hollande , vous n'aurez pas la réforme territoriale de Sarkozy.." de nombreux élus ont décidé de changer de casaque au point que l'équilibre et même l'existence du Pays est en cause. Les préfets de Hollande agissent comme ceux de Sarkozy et passent outre aux désirs des populations et - pour une fois - les élus  ont réagi.
C'est ainsi que le sous-pape Patrick de l'Enclave des papes, revigoré par l'arrivée du nouveau pape François a décidé de rejoindre Vaison et la Copavo. Ce que voyant les anciennes enclaves des papes Les Pilles ( et son maire Michel Tache qui veut exister au milieu de la CC des bords de l'Eygues), Eyrolles et Vallouse mais aussi Bollène puis Bouchet , Saint Pantaléon et Rousset les Vignes, ont,  comme en 1790 et comme un seul homme rejoint leur ancienne judicature majeure - Valréas - pour recréer 220 ans plus tard le Comtat Venaissin que Mollans voulait intégrer lui aussi…Il n'y a donc plus de vauclusiens - et donc plus de provençaux au Pays !!
Ce que voyant Saint-Paul et Pierrelatte ont décidé de quitter eux aussi le Pays pour rejoindre un entité qui s’appelle maintenant le Tricastin à laquelle Grignan a tout de suite adhéré car sentant que les vins portant son nom allaient reprendre leur ancien nom Coteaux du Tricastin ( à la grande joie du Maire de St-Paul) comme il y a 10 ans à peine ! C’est Rodolphe Bringer qui aurait été content.
Les cantons de Buis, Nyons, Rémuzat en ont fait de même en proclamant haut et fort ( D.L du 30 mars que l’avenir c’était le futur parc de baronnies qui existe déjà ( tout au moins dans leurs têtes) ." seul dispositif capable de doter les communes de moyens..."


Au Pays il ne reste plus donc que Taulignan avec son maire-président du Pays et quelques communes du canton , les autres s’étant éparpillées "façon puzzle" un peu partout. Nous laissons à chacun le soin de tirer les conséquences de ces cascades de décisions, mais à notre avis l’an prochain pour les municipales il y en a surement quelques uns qui vont en payer les conséquences.
Un fois de plus vous me direz que j’ai encore fauté par péché de présomption ! c’est vrai je suis un grand pêcheur, mais comme dit A.Artaud :

« J’ai pour me guérir du jugement des autres toute la distance qui me sépare de moi ! ».

BON LUNDI DE PÂQUES ( les cloches sont revenues hier !)

Photos articles du D.L t carte du Pays ( en noir ce qu'il en reste !!!)